« Air Cocaïne » le remake du Corniaud by Sarkozy

« Air Cocaïne » le remake du Corniaud by Sarkozy

« Air Cocaïne » le remake du Corniaud by Sarkozy

Voici le nouveau Vaudeville LaidRépublicain où il est question de pilotes, d’homme d’« affaires », de jet-setteur, et d’un très grand tocard qui souhaite garder l’anonymat, que nous appellerons donc NicolasX…

Enième berlusconnerie du FouDuRoi ? On ne peut pas utiliser le mot « dernière » vu que, chaque jour où le soleil veut bien se lever, une nouvelle aventure salasse du P’tit Nicolas fait ou refait surface…

Cet homme est magnétique, dès qu’une affaire véreuse apparaît, laissez mijoter la sauce à petit feu doux, assaisonnez d’un soupçon de nouvelles révélations de corruption dans le temps…

Et, hop, comme par magie, son nom finit par apparaître.

Quel magicien ! Presque aussi fort que SuperMARIO Garcimore…

Regardez cet excellent extrait, n’y voyez-vous aucune ressemblance ?

Je me demande encore comment Louis DE FUNES a réussi à s’inspirer du FouDuRoi 50 ans avant que celui-ci ne culmine dans son art et soit reconnu par ses pairs ?

Bref, toute cette histoire d’ « Air-Cocaïne » a comme un air de déjà vu, ont-il / a-t-il fomenté un plan aussi imaginatif avec de l’or, de la chnouf, des diamants et un Youkounkoun ?

Peut-on imaginer que le FouDuRoi ait voulu damer le pion à l’Etat français qui compte devenir un jour le dealer No1 de cannabis en France ?

Concernant la reconnaissance par ses pairs, pour ceux qui en doutent

Jacques CHIRAC, celle-là reste gravée dans le marbre :

Sarkozy, il faut lui marcher dessus pour deux raisons : d’abord, il ne comprend que ça, ensuite parce que ça porte bonheur.

Un de ses proches :

Comme ça l’ennuie, il n’est pas bon, comme il n’est pas bon, il s’énerve, et, comme il s’énerve, il fait des conneries !
.

Une vision synthétique de l’affaire qui nous intéresse, quand-même

L’affaire « Air Cocaïne » commence en Mars 2013 en République dominicaine : un avion privé Falcon 50 est arrêté juste avant son décollage en direction de la France. A bord se trouvent 4 français : les 2 pilotes, Pascal FAURET et Bruno ODOS, Nicolas PISAPIA l’unique passager et Alain CASTANY le « porteur d’affaires ».

Ils s’apprêtaient à décoller vers la France dans le cadre d’un vol pour l’entreprise de location SNTHS (Société Nouvelle TransHélicoptère Services).

Les autorités trouvent 680 kilos de cocaïne dans des valises, entassées dans la soute et à l’arrière de l’appareil, valeur marchande 20 millions d’€. Les 4 français sont interpellés, ainsi qu’une quarantaine d’agents des douanes, de la police antidrogue et des services migratoires de l’île.

Les autorités dominicaines, et plus précisément la DNCD (Direction Nationale de Contrôle des Drogues), suspecte les 4 français de faire partie d’un réseau international de trafic de cocaïne qui relierait la République dominicaine à la France. Selon la justice dominicaine, ce réseau serait lié à la mafia marseillaise.

Après 15 mois de détention provisoire dans une prison de haute sécurité, ils sont libérés en Juin 2014, dans l’attente de leur jugement. En août 2015, après 2 ans et demi de procédure, les 4 français sont condamnés à 20 ans de prison pour trafic international de substances illicites.

Les 10 autres accusés dominicains, membres de différents organes de sécurité publique ou aéroportuaire, sont acquittés ou écopent de peines moins lourdes. Les français font immédiatement appel, ils sont laissés libres jusqu’au nouveau procès avec interdiction de quitter le pays. Depuis le début, ils clament leur innocence, ils affirment avoir été piégés par les autorités.

Fin Octobre 2015, les 2 pilotes ont fui la République dominicaine pour rentrer en France. Les 2 autres français se trouvent toujours en République dominicaine et craignent des représailles judiciaires aggravées.

.

Ca sent quand-même un peu le purin

Un peu plus de détails sur le vol :

Le nom d’Alain AFFLELOU est apparu car il est le propriétaire de l’avion et le loue, lorsqu’il ne s’en sert pas, à la société SNTHS.

Alain CASTANY est « porteur d’affaire », cela signifie qu’il est connu pour sa capacité à organiser des « vols discrets »… Pilote à ses heures perdues de Falcon 10 et 20, il était lui aussi présent dans l’avion au moment de la descente de police. A l’arrivée des policiers dominicains, il aurait rapidement enfilé une veste de pilote pour faire croire qu’il en était un, d’après un expert en sûreté aérienne.

Nicolas PISAPIA, le seul passager, n’a pas le profil d’un voyageur pouvant se payer un vol transatlantique privé. Il assure qu’il se rendait en République dominicaine afin de trouver des investisseurs capables de financer ses projets en Roumanie. D’après le même expert en sûreté aérienne, il aurait informé les pilotes la veille du départ qu’il aurait 500 kilos de bagages. Depuis il nie…

Un certain Franck COLIN serait celui qui aurait commandé le vol entre Punta Cana et Saint-Tropez, connu dans le milieu de la nuit  et des jet-setteurs pour avoir monté de célèbres boîtes de nuit…

Bref, tout cela sent quand-même le purin… Qui sont les coupables, qui sont les innocents ? Difficile de savoir…

.

Le nom de Nicolas SARKOZY apparaît pour une de ses berlusconneries habituelles
Un possible abus de bien social ?

Des perquisitions au siège de la société SNTHS ont révélé que le véreux avait utilisé leurs services à 3 reprises entre Décembre 2012 et Mars 2013.

A priori (restons prudents avec les mafieux), ce volet du dossier aurait été jugé sans lien avec le trafic de stupéfiants…

Ces 3 factures concernent des vols privés effectués pour se rendre au Qatar (pour une de ses rétrocommissions conférences ?) et aux USA (pour rendre visite à ses potes chez Goldman-Sachs ?).

Berlusconiennement, ces factures n’ont pas été réglées  par le grippe-sous de la République mais par la société Lov Group dirigée par un de ses « amis », sucesnommé Stéphane COURBIT, une histoire de suce et de bits… peut-être que ce n’est qu’une histoire de fesses après tout !

Surprenant, je m’attendais plutôt à voir apparaître le nom de son très grand pote BOLLORE le CONsanguin !

.

La vérole SARKOZY s’insurge d’avoir été géolocalisé par la juge !

Bon ben ça mérite d’être traité en détail alors je préfère lui consacrer encore un article spécifique parce qu’il le vaut vraiment bien de chez l’OREAL la pourriture !

=> Bismuth le Roi des Corrompus

.

Bon, pour conclure, quitte à vous décevoir, je suis obligé d’avouer que tout ce qui est écrit dans cet article sur Monseigneur SARKOZY n’est que pure imagination anarchozyque (sauf le probable abus de bien social 🙂 ), que pure folie infantile, que pure hérésie…

Non, Non et NON !

Non, Paul BISMUTH n’est pas « l’Homme qui murmurait à l’oreille des juges »,

Non le FouDuRoi ne coquine pas avec le Qatar,

Non le bygmalioniste n’a pas fait une campagne présidentielle à 60 millions d’€,

Non le chef LaidsRépublicains n’est pas le « Noircisseur de parti & blanchisseur de linge sale »,

Non le voyoucrate n’est pas un Ripouxblicard,

Non le P’tit Nicolas ne dérobe pas les valises aux mamies,

Non le Guignol de la Baule n’a pas coquiné avec KADHAFI,

Non Mr QuiSentL’Gaz n’est pas en ébullition, et Non il ne coquine pas avec son intrigante Maud FONTENOY l’écoloSchiste,

Non le berlusconien n’est pas alcoolyque, non il ne souffre pas de troubles obsessionels

OUI ! (tiens j’ai dit Oui comme c’est étrange…)

OUI Nicolas SARKOZY empoche 100.000 € par rétrocommission conférence (là je ne prends pas de risque, le narcissique en est fier, il s’en vente) !

Oui SARKO tu es mon idôle, Oui mon Nicoco tu es carismatique !

Bon ça va là ? Je n’en ai pas trop fait ? Je reste crédible dans mon  « suce-boulage »  ?

.

Sur ce qu’on a le droit de dire ou ne pas dire, sur le terrain de la diffamation, mais aussi sur ce que l’on pense et ce que l’on ose exprimer ou non… comment résumer ma pensée ? Ah, pour cela, je préfère l’exprimer en images, en revenant à mes classiques… ! 🙂

.

Liens internet sur la corniauderie berlusconienne

BfmTv : Sarkozy – « Qu’imagine-t-on? Que j’étais à Punta Cana sur 700 kg de cocaïne? »

FranceTv Info : « Air Cocaïne » – Sarkozy veut savoir « au nom de quoi » son téléphone a été géolocalisé

MetroNews : « Air Cocaïne » : quand la juge épiait… Nicolas Sarkozy

Le Point : Air cocaïne – Nicolas Sarkozy n’est pas sorti du dossier

20 minutes : «Air Cocaïne» – Une affaire où se croisent des pilotes, un jet-setteur, Sarkozy et Afflelou

FranceTV Info : L’article à lire pour comprendre l’affaire « Air Cocaïne »