Hollande nous joue-t-il un mauvais remake du 3ème Reich ?

Classé dans : Parti Socialiste, Partis politiques | 0

Hollande nous joue-t-il un mauvais remake du 3ème Reich ?

Hollande nous joue-t-il un mauvais remake du 3ème Reich ?

Je ne sais pas, je pose la question comme tout citoyen qui s’inquiète…

Une inquiétude quand je vois certaines informations passées sous silence par les médias frelatés, informations qui me semblent pourtant de la plus haute importance, à mes yeux en tout cas…

Depuis tant de mois que nous nous faisons massacrer voir SURmassacrer, je pensais avoir tout  vu de ce gouvernement de FauxSocialos.

De la dictature imposée par VON VALLS pour asservir un peu plus les LABORIEUX avec la Loi du Maquereau, Apprenti Sorcier mais surtout totalement GATTAZé, du massacre de LABORIEUX en activité et des LABORIEUX retraités,

un président narcissique qui se prend pour Dieu le père mais qui, finalement, n’est qu’un simple sodomite,

un racket en bande organisée des conducteurs par la Sainte PompeAfric et par les copains des autoroutes, tout comme le racket au profit du nucléaire,

un VON VALLS qui donne son feu vert à la contamination radioactive de la mer et de tout ce qui s’y trouve dedans y compris les hommes…,

une bénédiction accordée aux évadés fiscaux en bafouant la démocratie,

de l’allégeance aux financeurs du terrorisme et de la panurgisation à outrance,

du muselage avec une fausse Loi anti-terrorisme mais réellement LIBERTICIDE,

un faux état d’urgence surtout liberticide doublé d’un Etat totalitariste…

Je pourrais en sortir encore plein d’autres des faits tout aussi pourris, aussi graves… Pourquoi un tel déballage de saloperies aussi gravissimes, ben tout simplement parce que le temps m’est probablement compté, NOUS est probablement compté

En effet, il semblerait que notre gouvernement perfide envisage de museler, brider, brimer lourdement toutes personnes qui, sur les réseaux sociaux, tiendraient des propos contradictoires sur la politique dudit gouvernement.

Si tel est le cas, ne sommes-nous pas effectivement en train de sombrer dans une DICTATURE ? Même si, quelque part, nous y sommes déjà… ben oui, aujourd’hui, nous sommes sous le régime de la dictature d’une Union européenne mafieuse, elle-même totalement corrompue à la botte des lobbies et de la finance…

Le petit doigt en bas à droite sur le logo de l’article, c’est pour rappeler que les corses sont les seuls couillus régionaux qui résistent encore et toujours à l’envahisseur véreux, certes les bonnets rouges en Bretagne se sont bien battus aussi… ailleurs, ça « grognette » gentiment tout en restant dans sa chaumière, pour ceux qui en ont une.

Contester un gouvernement et sa politique bientôt interdit par la Loi ?

Jusqu’à maintenant, la Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse prévoit de sanctionner le trouble à la paix publique déclenché par de fausses informations mais le périmètre semblait bien délimité sans remettre en cause la démocratie, la liberté d’expression :

Article 27

« La publication, la diffusion ou la reproduction, par quelque moyen que ce soit, de nouvelles fausses, de pièces fabriquées, falsifiées ou mensongèrement attribuées à des tiers lorsque, faite de mauvaise foi, elle aura troublé la paix publique, ou aura été susceptible de la troubler, sera punie d’une amende de 45.000 €.

Les mêmes faits seront punis de 135.000 € d’amende, lorsque la publication, la diffusion ou la reproduction faite de mauvaise foi sera de nature à ébranler la discipline ou le moral des armées ou à entraver l’effort de guerre de la Nation. »

.

Mais notre gouvernement FauxSocialos sauce LaideRépublicaine a tenté de faire passer dans la Loi quelque chose de gravissime avec l’amendement CL387 :

une légère modification de l’Article 27
« « Les mêmes faits seront punis de 135.000 € d’amende, lorsque la publication, la diffusion ou la reproduction faite de mauvaise foi aura pris une dimension virale telle qu’elle en aggrave l’ampleur ou lorsqu’elle sera de nature à ébranler la discipline ou le moral des armées ou à entraver l’effort de guerre de la Nation. »

Officiellement, l’amandement CL387 a pour but la protection des internautes vis à vis des contenus numériques en proposant de sanctionner plus durement les fausses rumeurs qui font le buzz sur sur les réseaux sociaux.

.

Rien de spectaculaire, en apparence, mais l’exposé de l’amendement, lui, a de quoi inquiéter

« Nombreux sont les internautes qui sont victimes, qu’ils en soient conscients ou non, de canulars informatiques ou ‘hoax’, sous la forme de courriels ou de lettres-chaînes. Ces canulars informatiques revêtent un caractère de particulière gravité lorsqu’ils visent à diffuser, à grande échelle, une information erronée sur le contenu d’une politique publique.

En effet, l’internaute qui ne prend pas conscience de leur caractère mensonger est trompé dans son jugement là où, en tant que citoyen, il devrait toujours disposer d’une information fiable sur l’action de ses représentants.

De plus, il peut également contribuer à diffuser – à son insu – des informations erronées, ce qui à grande échelle constitue une véritable menace pour le bon fonctionnement de notre démocratie. »

.

Cet amendement vise-t-il les internautes pour les « protéger » ou, au contraire, pour les museler ?

Qui décidera si une information est erronée sur le contenu d’une politique publique ? Quand j’entends le dictateur du 49-3 her Manuel VON VALLS dire que le le contrat de travail est préservé, que le CDI est préservé, que les 35 heures sont préservées alors que c’est exactement l’inverse qu’il est en train de mettre en place, j’ai de quoi m’inquiéter !

L’information (supposée) fiable sur l’action de ses représentants, elle sera délivrée par qui ? Les représentants eux-mêmes ? Ces ordures corrompues jusqu’à la moelle et cumulHardeurs invétérés ?

Comme d’hab, on peut supposer qu’ils créeront encore une instance publique ruineuse, considérée comme « indépendante » par cet Etat totalitariste mafieux, pour trancher ce qui est fiable de ce qui est canulard nuisible… Un peu comme notre fausse justice française à 2 vitesses, celle des politicards crapuleux, des friqués et des dealers futurs terroristes impunis versus celle pour le peuple, les fauchés…

.

Et l’amendement 190

Du LaidRépublicain Julien AUBERT : « Une plateforme en ligne ne disposant pas d’un représentant juridiquement responsable et facilement identifiable par ses utilisateurs ne peut être accessible et donc exercer son activité sur le territoire national. »

Bref, des millions de sites se verraient du jour au lendemain potentiellement bloqués sur notre territoire. Certes l’idée peut être intéressante pour lutter contre propagande de Daesh & co. Mais l’hébergement d’un site à l’étranger reste un des derniers gardes-fous pour les contestataires de la Ripouxblique si ceux-ci ne veulent pas être inquiétés, je commence à y songer…

.

Mise à l’honneur des véroles faux socialos à l’origine de cette Dictature

M. Villaumé, Mme Chapdelaine, M. Popelin, M. Roman, Mme Bruneau, Mme Appéré, Mme Descamps-Crosnier, M. Valax, Mme Laclais, M. Goasdoué, Mme Crozon, Mme Le Dain, Mme Untermaier, Mme Capdevielle, M. Raimbourg, M. Aboubacar, M. Dosière, M. Denaja, M. Bui, M. Letchimy, M. Pietrasanta, M. Rogemont, M. Binet et les membres du groupe socialiste, républicain et citoyen

.

Pas pour de suite mais vigilance…

L’amendement CL387 est maintenant tagué comme retiré donc il semble qu’il ait été rejeté, probablement par rapport aux points que j’ai évoqués, trop gros comme couleuvre à faire avaler (aux moutons). Mais, quand la pourriture pointe le bout de son nez en politique, on sait que, généralement, elle revient sous une autre forme, alors je m’attends à la voir revenir d’ici quelques temps….

L’amendement 190 est tagué comme non soutenu.

Quelques conclusions (du net) auxquelles j’adhère

« Aucune sanction n’est en revanche proposée pour la diffusion de fausses promesses électorales, qui ne sont pas perçues comme une menace pour la démocratie. »

.

« Cet amendement est réellement scandaleux et parait viser directement les médias alternatifs dont les médias de masse et le gouvernement ont décidé l’année dernière de faire leur cheval de bataille. […] Par contre, cela serait bien étonnant que ce type de mesure concerne les médias alignés qui eux peuvent balancer des canulars et des mensonges en série tant qu’ils ne gênent pas l’ agenda politique du moment. »

.

« Questions ? Qu’est-ce qu’une « information erronée » ? Doit-elle être complètement erronée ? Un peu, beaucoup, sur les bords ? Qu’est-ce que le« contenu d’une politique publique » ? Le gouvernement s’occupe-t-il d’autre chose que de mettre en œuvre une politique publique ? Donc, il est désormais interdit de « parler politique » sur Internet. Qu’est-ce qu’une diffusion « à grande échelle » ? À partir de combien de destinataires sort-on la grande échelle ? Dix ? Vingt-huit ? Cent trente ? Qui va juger de tous ces critères ? Le gouvernement ? Exemple concret : « Je promets d’inverser la courbe du chômage. » Est-ce une information erronée sur le contenu d’une politique publique, diffusée à grande échelle, et donc passible d’amende lourde ? »

« Il n’empêche qu’il y a des élus suffisamment tordus pour avoir pensé qu’une mesure de pure police politique pouvait passer dans notre beau pays « patrie des droits de l’homme ». Cela fait froid dans le dos. »

« […] il y a des apprentis Staline parmi les députés et sénateurs (oui je sais ce n’est pas un scoop, seulement une confirmation)… »

« il est clair que ceux qui sont menacés sont les responsables de la presse de ré-information, celle qui a le culot d’informer et de relayer ce qui est caché. 135000 euros… quel site, quel mouvement, quelle association aurait les moyens de résister à une pareille amende en-dehors des subventionnés lécheurs de babouches et de sandales socialistes ? »

.

«Une fois encore, ce type d’amendement est présenté comme une mesure pour protéger la démocratie alors que c’est l’inverse. »

« Par contre, cela serait bien étonnant que ce type de mesure concerne les médias alignés qui eux peuvent balancer des canulars et des mensonges en série tant qu’ils ne gênent pas l’ agenda politique du moment. »

« Le gouvernement décide donc de ce qui est transmissible de ce qui ne l’est pas pour protéger les citoyens. »

« Est-ce que le journaliste qui va mettre à jour les prochaines forfaitures politiciennes sera arrêté ? »

« Qui va décider de ce qui est « publiable » ou pas ? Un comité d’éthique gouvernemental ? »

Vérifions par exemple avec la Loi 1000 conneries

Quand les jeunes descendent dans la rue pour dire NON à la Loi 1000 conneries de PRECARISATION de TOUS les LABORIEUX, VON VALLS lache ses chiens CRS SS qui gazent et mattraquent ! Non suprenant de la part d’un Sans-Couilles qui refuse le referendum et se retranche derrière un 49-3 ou tente de panurgiser à l’aide de MERDIAS ou de faux représentants moisis des LABORIEUX !

VALLS lache ses CRS SS contre les insoumis à la Loi 1000 conneries

VALLS lache ses CRS SS contre les insoumis à la Loi 1000 conneries

Quand certains articles dérangent, l’Etat Mafieux TOTALITARISTE tente de les bloquer comme il peut… 🙂

La preuve par l’exemple avec VALLS au pays des « Blancos »

Il me semble important de mettre à l’honneur une sale affaire embarrassante pour VON VALLS : cette vidéo, éloquante sur ses propos et sur le personnage, est sans équivoque sur l’absence de « Blancos » dans sa ville. Chacun en tirera les conclusions qu’il veut sur la force obscure de ce personnage…

Certes c’est choquant mais pas surprenant de sa part quand on l’a étudié assez longtemps. Mais le plus choquant, à mes yeux, c’est le faux procès fait à Bernard MEZZADRI, enseignant-chercheur âgé de 55 ans à l’université d’Avignon, qui avait ironisé sur ces propos dans un mail interne pour dénoncer « le racisme et la xénophobie »  de VON VALLS.

Au final, c’est lui et non VON VALLS qui se retrouve face à la justice, accusé de discours potentiellement raciste !

Je ne vais rien affirmer puisque cette histoire me confirme qu’on n’est plus en démocratie, avec toutes les dérives (développées dans cet article) que cela comporte et sous-entend…

Alors je vais la jouer plus fin sous forme d’interrogation : sommes-nous face à une justice mafieuse « d’Etat mafieux » totalitariste et casseur de contestataires ? Je n’affirme rien mais je PENSE que oui. Mais, au fait, ai-je encore le droit de penser à haute voix…?

Comment ne pas faire un parallèle avec les jugements des couillus d’AirFrance et de GoodYEar ? Là aussi on est en droit de se demander si on a à faire à une vraie justice (j’en doute) ou à une justice à la botte de l’Etat, ou du moins des moisis qui le dirigent. N’assiste-t-on pas à des jugements manipulés d’en haut pour tuer la rébellion dans l’oeuf ?

Etes-vous scandalisés vous aussi ?

.

Bonne nouvelle du 16 Février 2016

Bernard MEZZADRI a été relaxé ! Le tribunal a jugé irrecevable la constitution en tant que partie civile de l’Université d’Avignon.

Question qui me turlupine : l’Université d’Avignon at-elle été instrumentalisée…? Je crois qu’on n’aura jamais de réponse à cela…

HOLLANDE le royaliste refuse une primaire de la Gauche ? Non ? Si !

=> Primaires ou droit DIVIN des narcissiques du trône ?

.

Anonymous se mouille face aux FauxSocialos, bien !

Oh que du bonheur, je viens de voir qu’Anonymous a bloqué le site internet des FauxSocialos, vous savez bien, ceux qui nous massacrent perpétuellement, dans la même lignée que LaidsRépublicains ! EXCELLENT ! C’est un bon début (si suite il y a). Allez ça mérite de figurer dans les actes anarchozytoyens, c’est une première !

Vais-je être attaqué pour mes propos ? J’espère que non même si la démocratie et la liberté d’expression sont de plus en plus écrasées en France. Je ne fais qu’exprimer mon point de vue, je ne fais qu’écrire ce que je pense, aucunement une incitation.

Les revendications d’Anonymous concernant cet acte sont claires et je suis en parfaite adéquation avec : dénonciation de l’état d’urgence (et donc de la fausse Loi Renseignement réellement LIBERTICIDE), des assignations à résidence, perquisitions et arrestations non fondées et cela même quand ce sont des militants écologistes n’ayant absolument rien à voir avec des terroristes pour lesquels cet état d’urgence a été créé.

.

Attention, notre Etat mafieux est en pleine CROISSANCE et tente le muselage du peuple

Ma citation fétiche, de Coluche, prend toute sa grandeur dans de telles circonstances : 

La dictacture c’est ferme ta gueule, la démocratie c’est cause toujours !

Pour vous, où se situe-t-on ? Ben, pour moi, c’est bonnet noir et noir bonnet. C’est comme dans le monde du travail, éventuellement on nous laisse un peu causer sans nous écouter et, majoritairement, on a juste le droit de fermer sa gueule. L’issue reste la même, subir la dictature.

Ben non ! Les couillus d’AirFrance ont montré la voie, ainsi que ceux de GoodYear, que VON VALLS tente de museler et massacrer (affaire d’Etat). Que ce soit dans le monde du travail comme en politique, burnoutons nos bourreaux !

Ma citation perso face à ces bordilles :

Vivement un PODEMOS à la française pour dégager tous ces morpions véreux qui s’accrochent aux couilles de la Ripouxblique Surtout quand on voit où part l’argent

.

Liens vers cette pourriture innommable

Assemblée Nationale : AMENDEMENT N°CL387

Légifrance : Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse – Article 27

.

France jacobine : 135 000 euros d’amende si vous faites circuler une fausse nouvelle à caractère politique

Là haut : Censure numérique (politique)

Le Nouvel Obs : Yves Sintomer – « La France peut évoluer vers un régime autoritaire »

Médias-Presse Info : Le PS voudrait réprimer la critique de la politique publique sur internet et les réseaux sociaux

NUmérama : État d’urgence : la saisie du matériel informatique sans juge envisagée

Numérama : Les Socialistes veulent sanctionner le buzz mensonger

Rtl : Projet de loi numérique – les 4 amendements surprenants proposés par les députés

Wikistrike : Les Socialistes veulent sanctionner le buzz mensonger