Infractions routières, le Gouvernement donne l’exemple

Concernant les infractions routières, le Gouvernement donne l’exemple à suivre ?

Les représentants donnent l’exemple ! mais lequel ? Toute personne qui crée des lois, où qui représente la plus haute autorité, la plus haute instance du pays, se DOIT de donner le bon exemple. C’est à cette seule et unique condition que je respecterai ces lois et je pense que toute la population est en droit d’avoir ce raisonnement.

Nos chers élus sont-ils au-dessus de leurs propres lois ??…OUI-OUI !!

Juillet 2014 l’acte citoyen d’Autoplus

Le Journal Autoplus a accompli un beau travail de citoyenneté (à mes yeux en tout cas) en prenant en filature nos chers élus pour nous montrer la réalité sur leur vrai comportement en matière de sécurité routière, y compris Bernard CAZENEUVE, le ministre de l’intérieur qui prône encore et toujours plus de fermeté à l’encontre des conducteurs, plus de contrôles et de repression par les forces de l’ordre et par le renforcement des radars de vitesse et de feux.

A chaque fois qu’un Journal publie de tels dossiiers, je me fais un devoir d’aller acheter l’exemplaire en librairie.

Pour garder une trace bien matérielle de tels faits et surtout pour pouvoir le brandir face aux bourreaux des tribunaux lorsque je vais sauver les points de mon permis de conduire pour de fausses contraventions. Quand la loi est avec moi, je peux me permettre de répondre (en bonne intelligence avec tact…) aux sermons du Procureur représentant l’Etat, celui qui vous traite de conducteur dangereux ou de chauffard pour un excès de vitesse même inférieur à 10 km/h ou pour un non-port de la ceinture par exemple. Là  je peux lui brandir l’exemplaire et appuyer ma ligne de défense qui consiste à ne pas dénoncer le chauffeur pris en infraction au volant ou guidon de mon véhicule; là je peux le « sermoner » à mon tour puisque qu’il représente l’Etat, Etat dont les crapules représentatives ne respectent même pas les lois qu’elles proposent et votent !

Résumé sur l’enquête Autoplus de Juillet 2014

Le Président HOLLANDE s’était engagé à avoir un gouvernement qui serait un modèle en termes de modération et d’exemplarité.

Sous le gouvernement AYRAULT, il semble que les ministres s’imposaient une rigeur lors de leurs déplacements en voiture.

Sous le gouvernement VALLS, c’est la fête du slip !

Ces chers élus sont bien évidemment encadrés par des escortes mais ils sont censés quand-même respecter le code de la route comme tout citoyen.

Convoi de François HOLLANDE :

le 25 Mai 2014, 2 petits excès de vitesse à 159 km/h sur autoroute;

le 18 Juin2014, le convoi brûle 7 feux rouges en moins d’1 km en plein centre de Paris.

Convoi de Manuel VALLS :

le 15 mai 2014, après avoir assisté à un meeting du PS (donc hors contexte gouvernemental ! pourquoi utiliser le convoi du ministère ?), après 22h00 , vitesse de croisière 175 km/h sur autoroute a lieu de 130 km/h, puis 165 km/h sur route nationale au lieu de 110 km/h (VALLS pressé de rentrer ?);

le 16 mai 2014, dans le tunnel de l’A14 vers Paris, 160 km/h au lieu de 90 km/h avec des autos poussées sur la bande d’arrêt d’urgence;

le 13 Juin 2014, sur route nationale, 97 km/h sur une portion limitée à 50 km/h;

le 13 Juin 2014, en plein centre de Paris, même quand le feu est vert et le carrefour non saturé, pour tourner à gauche, le convoi franchit la ligne blanche et roule à contresens;

le 23 Juin 2014, sur autoroute, vitesse de croisière 160 km/h avec pointes à 173 km/h, au lieu de 130 km/h;

Le journaliste qui a suivi VALLS écrit « le nouveau boss du gouvernement attaque le bitume à la hussarde ou à la Nicolas SARKOZY » …

Convoi de Bernard CAZENEUVE :

adepte du franchissement de ligne blanche + contresens + feux rouges grillés et ce sur plusieurs feux d’affilée;

le 23 mai 2014, le convoi coupe la route pour griller une interdiction de tourner à gauche;

le 2 Juin 2014, sur Saint-Denis et Paris, 5 feux grillés en quelques centaines de mètres, puis nombreux dépassements par la droite sur l’A1 et le périphérique,suivi de franchissement de ligne blanche et contresens dans Paris.

Convoi d’Arnaud MONTEBOURG :

palmarès du nombre de feux grillés en un minimum de temps et fautes inédites comme rouler à contresens dans une voie de bus;

conduite incohérente avec un arrêt à un feu mais pas au suivant, des accélérations soudaines puis attente prolongée dans une file de voiture…

le 22 mai 2014, sur Paris, la berline grille un feu rouge sans raison et sans gyrophare alors qu’une minute avant elle patientait très tranquillement dans la file;

le 4 Juin2014, sur le périphérique parisien, la berline ministérielle roule à une vitesse de croisière de 100 km/h au lieu de 70 km/h quand elle pile subitement sur la voie de gauche pour qu’un policier à l’intérieur fasse signe aux journalistes d’AUTO-PLUS de dégager, avant de repartir en trombe !

le 12 Juin 2014, sur Paris pour se rendre au cinéma à 20h30, 12 feux grillés sur 3,5 kilomètres en 3 minutes seulement puis le chauffeur prend une voie de bus suivi d’une voie à contresens pour arriver devant le cinéma à 20h16 et MONTEBOURG reste tranquillement 10 minutes dans la voiture !

Autoplus filature des candidats à la présidentielle en 2012

Nicolas SARKOZY repéré à 200 km/h sur autoroute au lieu de 130 km/h, sur la durée de la filature il aurait du perdre 11 points;

Marine LE PEN aurait du perdre 9 points, néanmoins sa conduite est irréprochable en ville;

François HOLLANDE aurait du perdre 8 points, notamment à cause d’un demi-tour en sens interdit;

François BAYROU aurait du perdre 5 points, avec quelques petits excès de vitesse et un dépassement de ligne blanche;

Julien MELANCHON et Eva JOLY aucun point d’infraction.

Autohebdo un mois de fiature des candidats à la présidentielle en 2007

Nicolas SARKOZY repéré à 130 km/h au lieu de 70 km/h, à l’époque il venait d’introduire une centaine de radars supplémentaires sur nos routes…

François BAYROU repéré à 120 km/h au lieu de 70 km/h,

Ségolène ROYAL repérée à 158 km/h au lieu de 110 km/h,

Jean-Marie LE PEN repéré à 185 km/h au lieu de 130 km/h.

Les « petits candidats » avaient eux-aussi été suivis par les enquêteurs d’Autohebdo :

Olivier BESANCENOT avait accumulé des « petites » infractions, notamment des excès de vitesse à 135km/h au lieu de 110 km/h mais lui, comme tout simple citoyen, avait perdu des points pour cela;

Arlette LAGUILLER avait perdu des points pour avoir roulé à 130 km/h au lieu de 90.

Autoplus filature du gouvernement FILLON sur la route en 2007

Nicolas SARKOZY : 8 excès de vitesse, 8 feux rouges grillés, 2 contresens, 1 franchissement de ligne blanche et 1 voie de bus entre le 28 août et le 26 septembre 2007;

François FILLON : 4 excès de vitesse (dont un à 77 km/h en plein Paris), 13 feux rouges grillés, 4 contresens, 5 lignes blanches et 5 voies de bus;

Michèle ALLIOT-MARIE : 6 feux rouges grillés, 2 contresens, 6 lignes blanches, 4 voies de bus;

Christine LAGARDE : 1 excès de vitesse, 4 feux rouges grillés, 3 contresens, 2 lignes blanches et 4 voies de bus;

Rachida DATI : sage par rapport à ses collègues, 1 excès de vitesse, 2 feux rouges grillés, 1 voie de bus.

Autoplus filature de DE VILLEPIN et SARKOZY sur la route en 2005

J’avais acheté le magazine d’Autoplus sur le sujet à l’époque en 2005, lorsque SARKOZY était ministre de l’intérieur et DE VILLEPIN premier ministre, je n’arrive pas à remettre la main dessus, bien dommage; il y avait de nombreuses photos à l’appui => excès de vitesse, feux rouges grillés, rues prises à contresens, lignes blanches franchies, voies de bus,

L’article indiquait : « Si le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur étaient pénalisés pour les infractions routières commises par leur voiture officielle, ils auraient perdu respectivement 75 et 40 points de permis sur une distance parcourue de 50 kilomètres !« 

Un motard de police ouvrant le convoi de Nicolas SARKOZY avait été été victime d’un accident en voulant griller un feu rouge, il avait percuté une voiture arrêtée au feu !

Autres cas d’exemplarité des représentants de l’Etat

Janvier 2012 : un motard de l’escorte de Nadine MORANO renverse et blesse un piéton qui s’en tire avec une incapacité totale de travail de trois mois.

Pour la présidente de la Ligue contre la violence routière, Chantal Perrichon, « il inconcevable de mettre en danger la vie des piétons ou des motards pour des signes extérieurs de puissance ».

Octobre 2008 : le sous-préfet secrétaire général de la préfecture de l’Ariège se plante en voiture dans un arbre avec 2 grammes d’alcool dans le sang. Aucune sanction pénale et le ministère de l’Intérieur s’est dépêché de le mettre  «hors cadre» pour «raison de santé», c’est-à-dire que le fonctionnaire est sans activité mais maintenu dans son traitement !

Jean-Vincent PLACE – 18.000 € d’amendes pour 133 amendes

Le sénateur écologiste EELV et conseiller général de l’Essonne, Jean-Vincent PLACE a payé son ardoise de 18.000 euros pour les 133 amendes en souffrance depuis 2010, amendes liées à des infractions au code de la route : nombreux stationnements gênants et un certain nombre d’excès de vitesse, et ceci au volant du véhicule mis à sa disposition par le Conseil Général.

Pour un écologiste, bravo !

Bonus – Diplomates les autres impunis de la République

Novembre 1996 l’Ambassadeur du Zaïre tue 2 enfants, son immunité diplomatique l’épargne de toute poursuite

Novembre 1996 : l’ambassadeur du Zaïre en France, Ramazini Baya, route à 120 km/h au lieu des 45 autorisés en plein centre de Menton et écrase deux jeunes enfants qui vont décéder de leurs blessures.

Raphaël Lenoir, 13 ans, que la voiture a projeté contre une jardinière en béton, est mort pendant son transport à l’hôpital. Ronald Lehartel, 12 ans, entraîné sur plusieurs dizaines de mètres, décèdera à l’hôpital.

L’ambassadeur aurait expliqué aux policiers qu’il roulait très vite parce que le Président Mobutu, en résidence dans son domaine de Roquebrune, à la sortie de Menton, venait de l’appeler sur son téléphone portable !

L’ambassadeur est protègé de toutes poursuites par son immunité diplomatique, il repart très rapidement dans son pays sans aucune sanction !

Scandale étouffé par l’Etat et par les médias à la solde du gouvernement :

une marche est organisée en mémoire des victimes, l’académie de Nice n’aurait pas autorisé les enseignants à participer à cette marche;

les médias TF1, France2 , France Info, France Soir…avaient été contactés, ils ne se sont pas déplacés pour couvrir l’événement !

Mon avis sur ce scandale d’Etat gravissime :

Cette crapule a mis deux familles dans une détresse profonde une première fois avec la mort de ces deux enfants; il les a plongées dans une seconde détresse inuspportable en étant impuni avec la complicité de l’Etat français…

Pour ma part, dans une telle situation, je pense que j’aurais pété un plomb, j’aurais tout fait pour pouvoir abattre ce criminel, quitte à prendre en otage le premier représentant de l’Etat sous la main jusqu’à ce qu’on me l’amène ou que les médias s’emparent enfin de l’affaire !

L’informatique au secours des chauffards diplomates et des adminstrations

Des milliers d’amendes de diplomates et administrations sont passées à la trappe entre 2003 et 2004 soit-disant pour raison informatique, quel foutage de gueule ! Voir l’article.

Le fils du premier ministre sénégalais flashé à 242 km/h sort la carte de l’immunité diplomatique

Le 20 septembre 2014, Sidy Seck, 20 ans, fils d’Idrissa Seck, ancien Premier ministre du Sénégal, a été interpellé à bord d’une Mercedes C 63 AMG à 242 km/h.

« Lors de son interpellation, il a présenté aux gendarmes un passeport diplomatique alors qu’il n’est pas protégé par l’immunité diplomatique », a précisé le procureur de la République.

Le site d’informations Dakaractu a indiqué que «Pour ne pas ébruiter l’affaire, les autorités ont tenté de régler la situation à l’amiable» !

Liens internet sur les infractions routières de nos chers élus

Autoplus : AU VOLANT, LE GOUVERNEMENT LOIN D’ÊTRE EXEMPLAIRE!

Dakaractu : Pris sur l’autoroute A75, il brandit son passeport diplomatique…

Europe 1 : Le candidat Sarkozy va vite, trop vite

France Info : PV impayés – Jean-Vincent Placé et ses 18.000 euros d’amende

La Dépêche : Le fils de l’ancien Premier ministre sénégalais flashé à 242 km/h sur l’A75

La Dépêche : Piéton renversé – Nadine Morano au cœur de la polémique

Le Huffington Post : Auto Plus enlève 11 points à l’escorte de Nicolas Sarkozy…

Le Monde : 7 000 infractions routières sans amendes pour diplomates et administrations

Libération : «L’ambassadeur peut tuer, il est protégé».Le diplomate qui avait écrasé deux ados à Menton…

Libération : Sarkozy arrive en tête… des excès de vitesse

Libération : Un arbre se jette sur la voiture du sous-préfet alcoolisé de l’Ariège: sa carrière est indemne

My TF1 news : Sécurité routière : Auto Plus épingle Sarkozy et Fillon

Le Nouvel Obs : Auto Plus épingle Villepin et Sarkozy