Projet 1000 conneries – industrialiser précarité, asservissement & chômage

Projet 1000 conneries - industrialiser précarité, asservissement & chômage

Le Projet de loi 1000 conneries n’a pas fini d’empoisonner les LABORIEUX. Si, au bout du compte, on le fait avorter par le jeu de la VRAIE démocratie, ce sera un moindre mal.

Les LABORIEUX toutes générations confondues sont descendus une première fois dans la rue le 9 Mars 2016 pour tenter de se faire entendre par le Gouvernement (oups Etat Mafieux est plus approprié), son p’tit dictateur Von VALLS le sans-couilles du 49-3 et sa chèvre arriviste inCONpétante du même nom que la Loi, la reine du CDD qui s’est faite recalée par JJ BOURDIN…

Regardez sur la photo de gauche (cliquez dessus), elle a rajouté le Code du Travail sur son bureau mais il a l’air bien neuf, bien brillant…jamais servi, c’est évident !

Mais l’Etat Mafieux est tellement GATTAZé qu’il n’entend toujours pas la colère clairement exprimée du peuple, colère fondée face à ce projet ignoble de mise à mort et d’asservissement des LABORIEUX.

Et, comme pour la Loi MAQUEREAU du PetitConDe MACRON, le péteux Von VALLS affirme au peuple que cette LOI DE MERDE est bonne pour lui, mais il n’a pas les couilles pour descendre dans la rue en débattre avec le peuple ni d’amour propre et d’honnêteté pour la soumettre à un vrai référendum officiel ! Dorénavant, le mot lâche sort du dictionnaire pour être remplacé par VALLS.

La seule réponse apportée par Von VALLS, c’est le mot PEDAGOGIE, ce qui signifie dans son jargon : bourrer le crâne des moutons et tenter de bourrer celui des couillus dissidents à ce projet de merde. Pour cela, il a utilisé et utilise encore les MERDIAS ainsi que certains des syndicats a qui il a octroyé le droit de BAISSER le FROC des LABORIEUX sans leur consentement, son pion le plus fort étant la CFDT, déjà multi signataire de toutes les lois de regresssion sociale que l’Etat Mafieux nous fourgue depuis le règne des deux fous narcissiques Nicolas SARKOZY le RoiDesCorrompus et François HOLLANDE le faux charlieiste. Rajoutez y le GATTAZEUX fraudeur fiscal du lobby Médef et vous obtenez le Cerbère de la France !

Attention, les P’tits soldats merdiatiques de Von VALLS ont fusionné avec la moisie CFDT ! Le 12 Mars 2016, la CFDT a lancé sa manif Pro 1000 conneries avec la CFE-CGC, la CFTC et l’UNSA, ils se sont fait huer… ils étaient tellement peu que, pour tromper les moutons de panurge, les MERDIAS comme Le Point ont osé mettre une photo de la manif du 9 Mars 2016 contre le projet 1000 conneries montrant une marée de manifestants. Sauf que les tâcherons de ces merdias ont oublié d’effacer les nombreuses banderoles de la CGT facilement reconnaisables ! Sommes-nous dans un Etat Mafieux, un Etat complotiste  panurgique ? Je le pense très fortement !

.

Le constat de la situation, économique et sociale, actuelle

Depuis de nombreuses années, le chômage ne cesse de progresser en France, et fortement. Depuis de nombreuses années, nous avons à faire au bipartisme mafieux véreux corrompu incarné un coup par LaidsRépublicains un coup par les FauxSocialos. A chaque fois, le refrein est le même, l’opposition fustige le pouvoir en place, à tour de rôle, à chaque fois l’opposition dit avoir la solution mais, une fois en place, la solution se révèle désastreuse et le chômage poursuit tranquilou son ascension sans que rien ne l’arrête. Donc les solutions de ce bipartisme d’inCONpétants sont inefficaces, c’est même pire puisque le chômage continue sa course vers le haut.

Seules les 35 heures ont eu un effet mécanique inverse (création d’emplois) et c’est logique, c’est MATHEMATIQUE. La situation s’est aggravée également depuis que ces connards de politicards cumulards aux retraites très privilégiées ne cessent de nous reculer l’âge de la retraite, amplement méritée à 60 ans, pour maintenant atteindre 67 ans (hé oui c’est bien la réalité contrairement aux mensonges de l’Etat Mafieux).

Ces connards d’énarques, à la botte des GATTAZEUX depuis longtemps déjà, ne cessent de s’en prendre aux LABORIEUX comme s’ils étaient responsables des décisions débiliques de ces mêmes connards !

On assiste en France, comme dans les autres pays de l’Europe mafieuse, à une prolifération des saboteurs à la tête des grands groupes avec comme choix stratégique la hausse permanente des dividendes des actionnaires et des cours des actions, forcément en défavorisant fortement l’investissement qui permettrait de sécuriser le long terme et créer des emplois, et en multipliant les plans sociaux pour réaliser des économies court-termistes.

Leur travail est grandement facilité avec la planche à billets de la BCE, Super Mario l’ex GoldmanSachs vient juste de l’augmenter pour passer de 60 à 80 milliards d’€ par mois, ca y est le krach de cet automone-hiver est oublié, la peur (VIX) a disparu, nous sommes à nouveau dans un cycle haussier de puis un peu plus de 2 semaines ! Les spéculateurs ont bien fait joujou à la baisse avec les pigeons, et là ils ont refait joujou dans l’autre sens à la hausse, exactement comme pour le Peplum Petroleum (retenez bien, le cours du pétrole n’est dû qu’au débit du robinet décidé par l’OPEP, la Russie &co, quand il sera à nouveau à110 $, les faux économistes abrutis comme Nicolas DOZE ou Emmanuel LECHYPRE vous diront que c’est à cause de conflits géopolitques) ! Pendant ce temps, JUNCKER l’assécheur international à la tête de la Commission Européenne se régale à austériser les peuples. Là aussi cherchez l’erreur… Parenthèse refermée mais indispensable, n’oublions pas que les politiques austéritaires et massacreuses de notre Etat Mafieux sont en partie dictées par l’Union Européenne mafieuse, voir par d’autres

Bref, concernant ces saboteurs grassement rémunérés pour faire monter le cours des actions versus le massacre de masse des LABORIEUX, c’est écoeurant mais non suprenant quand on sait que ces chèvres arrivistes font des tournantes… ils ne restent que quelques années à la tête des grands groupes, avec des parachutes d’entrée et de sortie à plusieurs millions d’€ et également des rémunérations annuelles en millions d’€.

Alcatel et Sanofi sont des exemples plus que pertinents en la matière. Sanofi perçoit même des dizaines de millions d’€ au nom du CIR (Crédit Impôt Recherche) chaque année alors qu’il licencie tous les ans des centaines de chercheurs parce que ce groupe développe un pôle recherche en Inde avec une main d’oeuvre moins chère.

Ca me fait penser aux faux groupes français, ravis de faire croire au made in france pour que les moutons achètent prioritairement leurs produits (à l’aide de campagnes de bourrage de crane par les merdias), mais qui font produire 90 % de leurs produits à l’étranger, et qui prennent une adresse de siège social au Luxembourg ou en Suisse pour ne quasiment pas payer d’impôts en France (pour plus de précisions, contactez le GATTAZEUX c’est lui le pro vérolé de ce concept…).

Hé bien la Loi 1000 conneries ne vise qu’à industrialiser ce process déjà bien rodé

.

Projet 1000 conneries – industrialiser précarité, asservissement & chômage

Ici, mon but n’est pas de faire un long article détaillé alors je vais survoler de façon globale les différents points qui m’incitent personnellement à vouloir le RETRAIT SANS COMPRIS de cette loi de merde ! Je parle en me basant sur mes diverses expériences de la vie de LABORIEUX, en tant que salarié et en tant qu’ancien délégué (CE, DP et syndical).
Remplacer le Code du Travail par l’accord d’entreprise

Comment continuer à prendre encore un peu plus pour des cons les LABORIEUX, particuièrement les moutons de panurge ?

Maintenir officiellement les 35 h + les majorations d’heures sup + tout le toutim dans le Code du Travail.

Sauf que le Code du Travail devient juste un bouquin à ranger sur une étagère, voué à prendre la poussière jusqu’à la fin des temps !

Oui celui-ci ne serait plus que postiche, supplé par les accords de branche, eux même suppléés par les accords d’entreprise. Or nous savons tous d’expérience que bien souvent, sans rapport de forces, un accord d’entreprise se résume à « Ferme ta gueule et signe ou casse-toi ». Je l’ai vécu personnellement dans diverses boîtes en tant que simple salarié. Je l’ai vécu dans la boîte où je travaille toujours actuellement, lorsque j’étais délégué, j’avais en face de moi 4 faux délégués mis en place par la Direction, et cela est monnaie courante dans les moyennes et petites entreprises. Dans les grandes entreprises, le rapport de force existe mais on retrouve ce qu’il se passe à l’échelle tout en haut, de l’arrivisme, de la politicarderie ou gattazerie

Et dans les entreprises sans représentants du personnel, le patron pourrait faire ce qu’il veut sur certains sujets comme par exemple passer un salarié au forfait jour ! Trop fort, même plus besoin qu’il se fasse chier à mettre en place des délégués de complaisance.

Les seules bornes évoquées sont : ne pas dépasser 60 h par semaine et ne pas payer les heures sup en-dessous de 10 % de majoration ! Et possibilité de faire jusqu’à 12h par jour.Soit un retour de près de 100 ans en arrière !

Et ces escrocs traitent les LABORIEUX réfractaires à cela d’immobilistes comparé à eux qui vont de l’avant ! Regresser de 110 ans d’acquis sociaux, dont certains obtenus par nos parents ou grands-parents ou arrière grands-parents dans la douleur ! C’est le même refrein repris sur twitter par des comptes probablement gérés par les services de communication du gouvernement mais avec une façade se faisant passer pour Monsieur ToutLeMonde. Ces twitters viennent attaquer ceux qui échangent constructivement contre ce projet de loi merdique, mais ils ne font que polémiquer, insulter, avec ZERO argumentation et les mêmes mots : immobilisme, aller de l’avant ! De vrais moutons panurgés qui tentent d’en panurger d’autres ! 🙂 On les repère en 2 tweets et hop blocage, inutile de perdre son temps avec ces tâcherons, ils sont désespérément lobotomisés.

Pour ma part, j’ai travaillé pendant 3 ans en double journée (2 emplois plein temps, 16 h par jour) mais de mon propre choix parce que je voulais pouvoir me payer différentes choses sans recourir à des crédits. Qu’un salarié veuille bosser plus, je le conçois. Que cela lui soit imposé, je ne l’accepte pas. Et c’est bien ce que veut cette loi de merde : imposer par FAUX accords d’entreprise les désidératas des GATTAZEUX aux LABORIEUX, les rendre serviables, asservis ! A y être, autant prévoir également des duvets pour dormir sur place au bureau !

Seules limites : 60 heures et heures sup. toutes plafonnées à 10 %

Au passage, petit rappel mathématique sur les 60 h et les 10 % heures sup. sur ce que cette loi pourrait entraîner comme situation, pour ceux qui ne l’auraient pas bien capté…

si aujourd’hui on faisait 60h : (impossible mais imaginons, sur la base du taux horaire brut du smic)
9.67 € x 35h
+ 9.67 € x   8h x 1.25 (8 heures sup. majorées à 25 %)
+ 9.67 € x 17h x 1.50 (17 heures sup. majorées à 50 %)
= 338.5 € + 96.7 € + 246.6 € = 681.8 €

si demain on faisait 60h sauce 1000 conneries :
9.67 € x 35 h
+ 9.67 € x 25 h x 1.10
= 338.5 € + 265.9 € = 604.4 €

681.8 € – 604.4 € = 77.4 € de perte par semaine soit 309.6 € de perte par mois. Ramené au taux horaire, cela revient à travailler gratos 32 h par mois pour le patron. Là où il fallait 10 salariés, il n’en faut plus que 8 pour produire la même quantité…

Donc double enculerie GATTAZeuse : doubler sa semaine de LABEUR (au détriment de son temps de partage avec sa famille et ses proches ou pour tout simplement profiter de la vie) et offrir presque une semaine gratos aux patrons !

Et vous pensez que cela va créer de l’emploi ou bien inciter les GATTAZEUX à en détruire ?

Licenciement économique (donc collectif) facilité

Le projet de loi 1000 conneries propose purement et simplement de faciliter grandement les licenciements économiques, donc les licenciements de masse.

La mutation technologique ou le maintien de la compétitivité deviennent des arguments de licenciement collectif, pourquoi pas miser aussi sur la couleur du temps du lendemain ? hop il pleut ça déprime les GATTAZEUX => licenciements !

Et, dans le cas d’une multinationale, même si l’entreprise se porte bien à l’étranger, si la filiale française présente des comptes dans le rouge ou des commandes en baisse, elle pourra tailler dans ses effectifs.

Licenciement abusif plafonné

En cas de licenciement abusif, ce projet de merde prévoit un barème plafonné contraignant.

Ainsi un connard de patron qui voudrait se débarrasser d’un salarié pour X raisons pourrait calculer si ça vaut le coup de tenter de le virer comme un malpropre en fabriquant des preuves, au mieux le malpropre en restera peut-être là et ce sera tout bénéf, au pire, il saisira les prud’hommes et peut-être gagnera-t-il mais le coût maximum associé aura été budgétisé à l’avance par le massacreur !

Tout ceci aboutit à un CDI précaire qui n’a plus que le nom de CDI

Ces enfumeurs moisis savent très bien que leur projet de loi 1000 conneries est POURRI juqu’à la moelle mais le p’tit dictateur Von VALLS fait de la PEDAGOGIE ! Il enfume, ment, fait semblant d’entendre mais n’écoute pas le peuple qui lui a clairement dit de se coller sa loi au seul endroit acceptable : aux chiottes !

Cet escroc a même osé nous prendre pour des cons en renommant SA Loi TRAVAIL en Loi de PROTECTION des salariés ! Avez-vous vu un seul mot améliorant la protection des salariés ? ZERO , au contraire, c’est pile l’inverse !

HOLLANDE le faux Saint Sauveur réel sodomite a rappelé que le CDD c’est la précarité et qu’aujourd’hui la majorité des contrats créés sont des CDD. 86 % des nouveaux contrats sont des CDD dont 8 contrats sur 10 sont de moins d’1 semaine ! Cet escroc crie haut et fort qu’il veut des CDI pour tous en omettant de dire qu’il transofrme les CDI en contrats de travail précaires, virables à tout moment sans rien rechigner !

Pour se foutre un peu plus de notre gueule, en réponse aux manifestants qui demandent le RETRAIT SANS CONDITION, cet escroc et sa bande vérolée ont proposé de SURtaxer les CDD pour inciter les patrons à ne pas y recourir. Ces abrutis se sont faits rebomber par leur BigBoss Pierrot le boutonneux GATTAZEUX ! Trop drôle, enfin si je peux me permettre vu les circonstances ! Hé oui l’Etat Mafieux est toujours avide de racket, ce n’est pas nouveau ! Mais, de toutes façons, à partir du moment où ils auront rendu le CDI précaire et le travailleur serviable et asservi corps et âme, quel employeur refusera de faire des CDI ? Aucun !

Avant, le gouvernement vassal des GATTAZEUX proposait des nouveaux contrats moisis (CPE…) mais cela n’impactait que les NOUVEAUX contrats. Là le fourbe ne s’attaque plus aux nouveaux contrats mais au CDI directement, qui concerne tout de même 80 % de la population française, les 20 % étant déjà précarisés. ESCLAVAGISME DE MASSE ! Il est fou Papa Schultz !

Un petit mot sur l’enfumage du CPA

Ce gouvernement moisi ne parle que de cela comme si c’était un point vital ! Quel foutage de gueule ! Il ne comporte que des droits déjà existants comme le compte pénibilité pour la retraite (voté mais jamais appliqué !) et le Compte Personnel de Formation. Qui a déjà pris ses heures de DIF ? La majorité d’entre nous avons notre compteur au taquet et jamais utilisé, un droit à la formation inapplicable si l’employeur le décide comme pour tout le reste (je ne parle pas de la théorie mais du monde réel). Et l’employeur aura encore plus de pouvoir de faire taire les salariés avec cette loi par toute la précarité qu’elle apporte aux MABORIEUX alors le CPA sera just un bout de papier qui permettra aux patrons de se torcher les fesses avec !

C’est un artifice de merde pour que la CFDT puisse justifier sa signature à ce projet de Loi  de merde ! En effet, l’abruti Laurent BERGER de la CFDT ne parle que de cela et occulte tout le reste dans ses interviews accordées aux MERDIAS, histoire de minimiser / masquer la boule de pu et mettre en lumière la poudre aux yeux !

Pourvu que les moutons ne gobbent pas toutes leurs conneries !

Un peu de lumière… fruit du hasard ?

La mise à mort du CDI

Compteur 35mn20…

Gérard Filoche fidèle au poste

Question : François HOLLANDE et son gouvernement moisi prennent-ils les LABORIEUX pour des CONS ?

.

Une fois qu’on a parlé de toutes ces pourritures, rappelons nous qu’on fait la pute de l’Etat Mafieux 6 mois par an pour payer les 360 taxes de racket ! Etat Mafieux et tous ses morpions qui se SURgraissent sur notre dos (Sénat, Assemblée nationale, et toutes autres institutions de merde, gaspillages à gogo, 42 milliards d€ de cadeaux aux GATTAZeux sans contrepartie alors que cela aurait dû servir à créer de l’emploi, bénédiction de l’évasion fiscale, sans parler de la corruption…) !

Ce projet de loi 1000 conneries, serait-ce le retour à l’esclavage ?

Ben ça en a bien l’air, on est au bord de la ZONE ROUGE ! Alors 9 Mars 2016 bis répétita TOUS DANS LA RUE contre cette loi de merde jusqu’à RETRAIT SANS COMPROMIS, et contre ce gouvernement de FauxSocialo de merde, contre tous ces merdias et leurs bourgeois puants panurgiseurs !

.

Message aux MOUTONS présents parmi les LABORIEUX

Les couillus d’AirFrance et de GoodYear ont montré la voix.

Ce 9 Mars 2016, nous avons été plus de 500.000 dns la rue à dire NON à la Loi 1000 conneries.

Mais il y a en France 23 millions de travailleurs salariés, 13,7 millions de retraités, 6,2 millions de chômeurs, 2,4 millions d’étudiants et 2,2 millions de lycéens.

Cette LOI DE MERDE nous concerne tous : LABORIEUX actifs ou LABORIEUX retraités ou LABORIEUX chômeurs ou futurs LABORIEUX (étudiants, lycéens).

Alors comment se fait-il qu’il y ait encore autant de Moutons panurgés ? Nous devrions être des millions dans la rue car nous sommes au bord de la ZONE ROUGE, au bord du précipice avec les GATTAZEUX et ce gouvernement GATTAZé qui nous y poussent par derrière !

C’est maintenant qu’il faut se battre, au bord du précipice. Pas une fois qu’on sera au fond, là ce sera trop tard !

Pour le moment, on ne se bat pas contre nos patrons mais contre cette LOI POURRIE et ses auteurs moisis. Si cette LOI MOISIE passe, on se retrouvera à nouveau divisés, chacun devra se battre contre son patron pour l’empêcher d’appliquer cette loi, le combat sera encore bien plus rude. Si, par malheur ou manque d’implication de tous, cette LOI DE MERDE passait, je saurai me battre seul pour défendre ma pomme comme je l’ai toujours fait (dans la douleur pour les bourreaux si nécessaire), par contre je n’irai plus aider ceux qui auront choisi de faire les larves au moment opportun.

TOUS ENSEMBLE, sans étiquette politique, ON PEUT (ON DOIT) FAIRE CAPITULER L’ETAT MAFIEUX et OBTENIR LE RETRAIT SANS COMPROMIS DE CETTE LOI POURRIE ! 1 fois cela obtenu, chacun pourra reprendre ses hostilités pour ceux qui en auront envie, mais ne tombons pas dans le panneau du diviser pour mieux régner,  il s’agit d’un combat des LABORIEUX.

Je parle en connaissance de cause. Ma mère retraitée, mon frère ma belle-soeur ma copine, mes amis : tous salariés ZERO DANS LA RUE ! Quand je parle du sujet, soit ils ne sont même pas au courant (ou peut-être disent ils cela pour se dédouaner je ne sais pas), soit ils ralent gentiment mais ne se bougent pas !

Je n’ai pas choisi ma famille et ne me suis pas fait mes amis par la politique (je suis sans étiquette, libre de mon vote jusqu’au dernier moment) ou par le combat LABORIEUX donc je j’ai pas envie de me prendre la tête avec eux. Mais ici, je suis sur mon site et je dis librement ce que je veux et ce que je pense, que ça plaise ou déplaise, je ne suis pas là pour me taire. S’ils me lisent et s’ils le prennent mal, tant pis, au contraire cela devrait les faire réagir pour se réveiller et ne pas attendre que les autres fassent le job pour eux.

.

Je travaille pour vivre, je ne vis pas pour mon travail !
NI PUTE NI SOUMIS à l’Etat Mafieux et aux GATTAZeux !

.

Les seules VRAIES solutions efficaces sont à l’opposé !

L’argent coule à flots, les Chiffres Clés, ok alors que fait-on avec ?

Semaine de 4 jours 32 h c’est possible

Retraites… la solution à portée de main, qu’attend-on ?

C’est MATHEMATIQUE => Raisonnement mathématique sur la BAISE du chômage

.

A quand un PODEMOS à la française

pour dégager tous les morpions qui s’accrochent aux couilles de la République et remettre la tuyauterie dans le bon sens ? Surtout quand on voit où part l’argent

.

La Loi 1000 conneries expliquée clairement et simplement en images

.

Articles anarchozyques précédents sur cette pourriture

Hey MANU ! Tu descends ? On a un truc à te dire !

VALLS déploie ses petits soldats merdiatiques pro 1000 conneries

Les 4 FAUSSES vérités de Myriam 1000 CONNERIES

VALLS et la CFDT nous prennent-ils pour des cons ?

Myriam au pays des 1000 conneries

Acte de guerre contre les LABORIEUX Action REACTION

Le pacte ripouxblicain contre le chômage

Comme d’hab, quelques liens pertinents

Bastamag : Près d’un demi million de manifestants le 9 mars – « On n’a pas voté pour le Medef »

L’Express : Loi Travail: après avoir vu Valls, les organisations de jeunesse pas convaincues

L’Humanité : Article 13 de l’avant-projet El Khomri - une très discrète bombe à retardement

L’Humanité : Bernard Thibault – « Quand la législation est faible, chômage et précarité sont importants »

L’Humanité : Casse du droit du travail, non merci !

L’Humanité : Loi El Khomri. Pourquoi il faut dire Non

L’Humanité : Opération vérité sur la casse du Code du travail

Le Figaro : Fonctionnaires – la CGT prévoit deux semaines de grève fin mars

Le Jdd : Hollande prépare l’effet de surprise et « un texte nouveau »

Sud-Ouest : Un directeur de l’Unedic cumulait salaire et… allocation chômage

Article panurgiste

Le Point : Loi travail – plusieurs centaines de personnes mobilisées à Paris