La Chine bouc émissaire du Krach programmé

Classé dans : Bourse, Complot, Crise et Dette | 0

La Chine bouc émissaire du Krach programmé

La Chine bouc émissaire du Krach programmé

Ce Lundi 24 Août 2015 est à noter dans les anales de la bourse avec une accélération vertigineuse du Krach boursier mondial demarré quelques jours auparavant après une longue bulle spéculative rendue possible par les afflux de liquidités sur les marchés actions dits marchés à haut risque / haut rendement. Vive SuperMario Garcimore et sa perfusion de dizaines de milliards par mois !

Comme déjà évoqué dans mes divers articles sur le sujet, le Krach était prévisible et surtout programmé de longue date. L’histoire ne fait que se répéter !

Je spéculais sur le Grexit comme argument pour permettre aux manipulateurs des cours de justifier le Krach programmé. Ils ont tout tenté mais le Grexit est pour le moment évité.

Il fallait donc trouver une autre histoire pour les pigeons…

La Chine et sa baisse de croissance a été toute trouvée comme nouveau bouc-émissaire !

Je vais passer pour un fou qui se fait son délire, peu importe, j’assume. Le Krach bouriser a demarré bien plus tôt en Chine durant cet été 2015. Alors, qui peut expliquer pourquoi les cours des actions en Europe, aux USA…, ont continué de monter durant tout l’été alors que la bourse chinoise tremblait déjà violemment ? Les spéculateurs se réveillent du jour au lendemain en se disant « houlala la Chine ça craint » ? Donc personne n’anticipe, analyse, regarde les chiffres économiques ? Tous les financiers, dirigeants… seraient la tête dans le guidon sans savoir où ils vont ?

Certes, ce n’est pas totalement faux, en tout cas en France pour nos chers pourris et pour leurs copains placés à la tête de grands groupes, pour bon nombre des chèvres énarques; ils nous le prouvent tous les jours : ils font des mesurettes, des annonces ronflantes pour se faire mousser ou s’assurer un électorat, mais ils ne savent surtout pas où ils vont, du moins où ils mènent le pays, peu importe, ils ne sont que de passage, les autres derrière se démerderont pendant qu’eux ont assuré leurs arrières (financièrement parlant bien sûr) !

La journée n’est pas terminée, les cours ont commencé à rebondir, révélant des mêches basses sur les chandeliers japonais. On peut donc s’attendre à un rebond technique sur les jours suivants mais la machine KRACH est bien enclenchée par les manipulateurs.

.

Pour ne pas me répéter, je mets ci-dessous les liens vers les articles anarchozyques déjà présents sur cette grande manipulation, par ordre chronologique de rédaction.

Crise de 2008 les Etats s’endettent pour renflouer les banques !

BCE Super Mario relance la planche à billets

Et si la sortie de la Grèce était voulue

Les maîtres du Château de cartes

Les phases cycliques programmées de la bourse

Le Peplum Petroleum la grande manipulation

Peut-on parler de manipulation des cours ?

Comme évoqué dans mes précédents articles, la bourse n’a plus le même sens qu’auparavant, on est à la fois sur du réel et du virtuel, on peut prendre des positions vendeuses avant des positions acheteuses. En tout cas, rien ne se perd en terme d’argent contrairement à ce qu’on peut lire dans les médias de panurgie, ce sont des vases communiquants, il ne peut y avoir un achat sans une vente et vice-versa, il y a donc des gagnants et des perdants, des manipulateurs comme les GoldmanSachs et les Banques Centrales (la FED, la BCE…) et des pigeons qui vont prendre leurs décisions en fonction de l’histoire qu’on leur raconte, il faut pour cela qu’elle soit la plus crédible et naturelle possible sinon le mouton de panurge trader sera hésitant à aller dans le sens voulu par le manipulateur…

Je joins ici les graphiques des principaux indices boursiers avec chandeliers japonais journaliers.

Si on regarde les graphiques du DAX (Allemagne), CAC (France), Espagne, Grande-Bretage, DowJones (USA), ils ont tous exactement la même allure. Le graphique de l’indice japonais est légèrement différent et celui de la Chine a sa propre configuration. Mais, sur tous, on voit très nettement la montée de la bulle spéculative et le krach de ces derniers jours.

On va me répondre que c’est normal, l’hsitoire fait trembler la planète entière… Pourtant chaque zone du monde devrait être affectée à des degrés différents en fonction de son exposition par rapport à la Chine.

.

Là où cela devient intéressant, c’est quand on regarde les cours évoluer en journée, avec une unité de temps petite, par exemple avec des chandeliers japonais sur 1 minute, en rajoutant ce qu’on appelle les points pivots, basés sur les cours de la veille.

Voici un graphique capturé pendant la rédaction de mon article, mettant en parallèle le DAX et le DowJones.

La Chine bouc-émissaire du Krach programmé
DAX et DowJones – chandeliers japonais sur 1 minute

On peut constater que les bougies évoluent exactement au même rythme, juste avec des intensités / effets de leviers différents. Si je rajoutais tous les autres indices, ce serait illisible en capture d’écran, mais le constat est exactement le même !

.

Petit complément aux articles précédents :

On est en train d’assister à un retournement de la devise €uro depuis plusieurs séances, là aussi c’est juste un jeu de vases communicants brillamment orchestré par les manipulateurs.

La Chine bouc-émissaire du Krach programmé
Devise Euro / Dollar – chandeliers japonais en journalier

La Chine bouc-émissaire du Krach programmé
Indice ALLEMAGNE- chandeliers japonais journée
La Chine bouc-émissaire du Krach programmé
Indice FRANCE- chandeliers japonais journée
La Chine bouc-émissaire du Krach programmé
Indice ESPAGNE – chandeliers japonais journée
La Chine bouc-émissaire du Krach programmé
Indice GRANDE-BRETAGNE – chandeliers japonais journée
La Chine bouc-émissaire du Krach programmé
Indice ETATS-UNIS – chandeliers japonais journée
La Chine bouc-émissaire du Krach programmé
Indice JAPON – chandeliers japonais journée
La Chine bouc-émissaire du Krach programmé
Indice CHINE – chandeliers japonais journée

Le pétrole, lui, poursuit tranquillement sa descente pour le moment, jusqu’au moment où les grands manipulateurs de l’Or Noir (l’OPEP) décideront de resserrer ses vannes pour faire remonter ses cours.

Où va-t-on ?

Seuls les manipulateurs le savent ! Tant qu’ils ont la maîtrise, mais il se pourrait qu’ils perdent un de ces jours le contrôle de leur machine enrayée…

Ce qui est sûr, c’est que, sur une journée comme aujourd’hui, et comme depuis quelques séances, des pigeons ont dû se faire saigner, perdre beaucoup d’argent au profit des manipulateurs qui doivent avoir des positiions en VAD (vente à découvert = vente avant de racheter) colosalles… Encore merci à SuperMario, les manipulateurs se frottent les mains…

Au final, ces indices boursiers ne sont plus le reflet de la santé des entreprises qui le composent. Pendant toute la phase de montée euphorique de la bulle, les médias frelatés et analystes bidons parlaient de bonne santé des entreprises, de retour de la croissance…

Tout cela est totalement érronné ! Quelle croissance ? Quelle bonne santé ? Le chômage explose de jour en jour, les licenciements sont de plus en plus nombreux et les gouvernements du FouDuRoi SARKOZY kadhafiste et du HOLLANDE Charlie castriste ont mis en place des lois pour les multiplier, les faciliter !

La crise est toujours présente avec de plus en plus de pauvres et de plus en plus pauvres, des LABORIEUX asphyxiés pour colmater les brèches faites par tous ces ripoux.

La dette grimpe de façon exponentielle, et cette dette est devenue insoutenable, INSOLVABLE, quoi que nous fassent croire le sapiniste et le VON  VALLS ! Quand on a chaque année déjà 45 milliards d’€ à débourser juste pour payer les intérêts de la dette, C’EST MORT ! Quand on emprunte à Pierre pour rembourser  ce qu’on doit à Paul C’EST MORT !

Toute l’Europe est assise sur un édifice branlant à la sauce Madoff, même l’Allemagne ne maîtrise plus sa dette. Malheureusement, cela ne pourra pas durer éternellement…

La FED aux Etats-Unis puis SuperMario, en parfaite coordination, font des leurres depuis de nombreux mois à coups de planche à billet, mais cela ne règle rien ! La preuve, la situation économique américaine, européenne, mondiale est pire chaque nouveau jour qui passe.

.

Soit le krach boursier est stoppé demain ou dans les jours suivants par les manipulateurs, ce qui me paraît plausible tant que les manipulateurs savent qu’ils ont 60 milliards de cash supplémentaire chaque mois.

Soit le krach boursier se poursuit plus sévèrement, et là, SuperMario Garcimore n’a plus rien dans son chapeau de faux magicien. Si on y va, forcément, on va revenir sur la crise des dettes souveraines, la supercherie d’insolvabilité ne durera pas éternellement.

.

Alors imaginons où cela peut mener ?

Aujourd’hui avec des taux à zéro voir négatifs, on a déjà 45 milliards d’€ d’intérêts annuels… Et la France emprunte sur les marchés financiers à des spéculateurs qui revendent, font du business avec sa dette, et nos dirigeants eux-mêmes avouent qu’ils ne savent pas qui sont ces acheteurs, ils n’ont donc aucune maîtrise du financement de la dette (déjà ils ne maîtrisent pas les coûts, bien au contraire, ils explosent tous les compteurs à tour de rôle). A tout moment, les taux variables peuvent exploser, là ce serait la SURexplosion des dettes des Etats.

Impossible ? Inenviseagable ? On a pourtant vécu cela au mois de Février 2015 avec le pseudo délit d’inité orchestré par la BNS (Banque Nationale Suisse), vous savez ce fameux pays qui a détroussé et continue de détrousser les revenus fiscaux de ses voisins grâce aux SwissLeaks, comme le Luxembourg et ses LuxLeaks dont le chef d’orchestre, JUNCKER l’assécheur, à bizarrement été mis à la tête de ? l’ EUROPE rien que ça !

Et qui en a fait les frais ? Les collectivités locales françaises en majeure partie. Au final, ça revient au même, Etat – collectivité locale…, ce sont toujours les contribuables qui sont les dindons de la farce mal garnie… Mais si on a une SURcrise par dessus la crise, on est mal, très mal. C’est pour cela que, pour ma part, je prône l’ERADICATION des 2 partis mafieux qui ont ruiné la France depuis des décennies, je suis pour le changement, un VRAI changement.

Les solutions chiffrées existent pour inverser la vapeur, elles sont simples et pas plus débiles que leurs non solutions.

C’est ma vision de simple pecno d’en bas :

Retraites… la solution à portée de main, qu’attend-on ?

Semaine de 4 jours 32 h c’est possible

Les CONséquences dramatiques sur les pigeons non-voyageurs

100 millions de Chinois en bourse… et moi et moi et moi!!!

Ce Chinois a perdu 13 milliards d’euros en 23 minutes

Chute des Bourses : l’impuissance des petits porteurs chinois

L’amertume des petits porteurs chinois, ruinés par le krach

Pékin veut anéantir les vendeurs à découvert… sur un « marché » chinois en ruine

Pourquoi il faut s’inquiéter de la crise boursière en Chine

.

Je termine la rédaction de cet article ce Lundi 24 Août 2015, il est 18h45, les cours sont remontés fermement avec des chandeliers journaliers qui ont tous des mêches basses. Allez hop, les manipulateurs ont engrangé beaucoup de profit sur le dos des pigeons, on peut supposer qu’ils vont réinverser la vapeur dans l’autre sens (pour combien de temps ?). Ils se sont régalés comme jamais avec 1300 points d’amplitude sur le DowJones et plus de 700 points sur le Dax, fait rare, extrèmement rare, la volatilité a été très forte, faux vent de panique bien orchestré…

.

Compléments au lendemain et jours suivants du LUNDI noir

Mardi 25 Août 2015 – La supercherie trop visible au lendemain du LUNDI noir !

Hop, miraculeusement, sur les marchés européens, la quasi totalité du séisme de la veille est récupéré ! Trop fort, après la soit disant frayeur de la veille, euphorie ? La Chine aurait menti ou on aurait dramatisé la situation ?

Je pense à tous les pigeons qui ont dû se faire laminer hier et qui découvrent aujourd’hui que les cours sont revenus à leur niveau comme si rien ne s’était passé !

Les extraits d’articles ci-dessous parlent d’eux-mêmes, mais j’en profite pour y joindre mes commentaires par plaisir.

Même les experts constatent l’absurdité, l’irrationnel. Cela n’est possible que grâce à :

  • des afflux massifs de liquidités sur les marchés boursiers dont celles de SuperMario Garcimore
  • le THF, trading à haute fréquence, j’en parle dans mes précédents articles sur ce sujet dont les liens sont au début de cet article

.

Et quel messages trouve-t-on dans la presse « spécialisée » ?

« Les marchés actions européens reprennent leurs esprits et enregistrent donc des rebonds techniques vigoureux après la dégringolade de la veille, dont ‘l’ampleur est difficile à justifier fondamentalement’, selon Barclays Bourse ».

Ah bon ? Injustifiable ? Alors manipulation or not manipulation ?

« La Bourse de Paris tente de reprendre ses esprits mardi au lendemain d’une violente chute de 5,4% que bon nombre de professionnels jugent aujourd’hui ‘difficile à justifier’ ».

+1 ! Manipulation or not manipulation ?

« Dans leur point du jour, les équipes de SG estiment que ‘tous les regards sont tournés vers la banque centrale chinoise (PBoC) et les prochaines mesures qu’elle prendra pour calmer les marchés financiers’. Certains investisseurs tablent même ouvertement sur une action coordonnée des grandes banques centrales mondiales dans les jours qui viennent ».

Ah ces spéculateurs, incorrigibles, malgré les 60 milliards mensuels de SuperMario Garcimore, ils en veulent encore plus !

« Les non-initiés pourront s’interroger longtemps sur les mécanismes qui ont permis au Nasdaq qui ouvrait pour la première fois de son histoire sur un ‘gap’ de -8% (plus de 400 points) de revenir à l’équilibre vers 19h00 avant de succomber à un nouvel accès de faiblesse à deux heures de la clôture (pour en terminer en repli de -3,85%).

+1 ! Manipulation or not manipulation ? DU JAMAIS VU !

« Pour les spécialistes, le baromètre du stress, le VIX, vient de connaitre une accélération à la hausse sans précédent: +48% vendredi, +80% à l’ouverture ce lundi (à 51,2) et une multiplication par quatre du VIX en cinq séances: un scénario pire qu’à la mi-septembre 2008 ».

Ah, le VIX le baromètre qui permet d’appuyer, conforter les petites histoires des manipulateurs…

« Alors la Maison Blanche, la Fed peuvent bien actionner tous les leviers à leurs disposition -c’est à dire mobiliser les grandes banques d’affaires agissant comme ‘plunge protection team’, faire circuler des rumeurs sympathiques sur le report d’une hausse de taux au plus tôt d’ici la fin de l’année- cela ne changera rien au fait qu’un vrai krach boursier à bien eu lieu, que des épargnants américains peuvent revenir de weekend et perdre de 5 à 8% de leurs économies en quelques secondes ».

Comment ça ? La Fed et la Maison Blanche pourraient donc manipuler les cours si tel était leur désir ?

« Le pétrole a d’ailleurs subi une véritable capitulation ce lundi (-5,5% à 38,2$), pas seulement à cause de la Chine mais également parce que les opérateurs craignent de voir l’Iran revenir sur les marchés d’ici fin 2015/début 2016 avec une capacité d’exportation de 1,3Mns de barils/jour, alors que la production excède déjà la demande de 2 à 3Mns de barils/jour ».

Le petroleum serait donc malmené par rapport à l’Iran ? Non plus par rapport à la Chine ? Surproduction certes mais avec une OPEP qui ouvre les vannes à fond pour… 🙂

« Personne n’a vu venir ce krach estival: certain s’attendaient à des turbulences fin septembre/début octobre… mais pas dès la fin août, et encore moins lors d’une période à cheval sur la séance des ‘3 sorcières’ (la veille, le jour même puis à l’entame du nouveau terme boursier de septembre) ».

Ah, les manipulateurs n’ont prévenu personne ? Bizarre ça ! Hé oui, si on veut un max de pigeons dans le filet, il faut surprendre, agir quand personne ne s’y attend, effectivement l’été normalement les marchés boursiers sont plats donc, stratégiquement, c’était judicieux, et avec moins de volumes, les algorithmes de manipulation des cours portent leurs fruits plus facilement…

« Personne n’a jamais vu le Nasdaq Composite ouvrant chute libre de -8,2% ni le Dow Jones perdre -1.000Pts lors de la première minute de cotations ».

Le message est clair, on est sur du JAMAIS VU ! La manipulation en temps réel était impressionnante à voir sur le moment

« Cela ne saurait survenir sur un marché ‘efficient’, et encore moins sur un marché ‘correctement valorisé’.
Certains stratèges reconnaissent bien volontiers que Wall Street se payait un peu cher… mais où les investisseurs pouvaient-ils trouver de la sécurité et des entreprises aussi généreuses avec leurs actionnaires ».

Et voilà, une baisse saine pour les spéculateurs, tant pis pour les laminés, probablement de nombreux petits porteurs ou traders particuliers. On ne fait pas d’omelettes sans casser des oeufs !

.

« Peu importe que les cours remontent à Wall Street et que les ‘pompiers’ des marchés fassent leur boulot avec la délicatesse d’un bulldozer en surrégime sur ordre de la FED, pour nombre d’opérateurs, c’est ‘game over’ ».

+1 ! Il est donc avéré que la FED peut manipuler les cours !

« Et quelle torpille sous la ligne de flottaison du discours hégémonique présentant les actions comme presque aussi sures et tellement plus rentables que les bons du Trésor »!

« Les marchés financiers ont affiché des écarts intraday dont les spéculateurs les plus ‘risque tout’ (avec des leviers de forcenés) ne se remettront pas, notamment sur le FOREX avec un brutal décalage du Dollar à la baisse (le plus violent depuis 3 ans) alors que l’anticipation d’une hausse de taux par la FED mi-septembre s’évanouit littéralement.

Hé oui les manipulateurs ont massacré les pigeons en face d’eux, ceux qui ont assuré leur contrepartie des transactions => ceux qui ont racheté à différents niveaux considérés techniquement comme des supports solides mais qui, mystiquement et exceptionnellement, n’ont pas joué leur rôle…

« Pour en revenir aux places européennes, toutes les caractéristiques d’un Krach ont été réunies ce lundi avec notamment un emballement algorithmique et une absence de contrepartie jamais vue depuis le 6 mai 2010 ».

« Sans oublier un Nasdaq Composite affichant un ‘gap’ baissier de -400Pts, du jamais vu depuis 1987, voir jamais de son histoire ».

« Tout le monde pointe du doigt la Chine qui serait également responsable du bain de sang sur les matières premières et en particulier le pétrole avec une désintégration de -5% à 38,2$ (après une incursion sous 38$) ».

Ah ben, juste au-dessus, on accusait l’Iran responsable de la baisse du pétrole, là finalement on rechoisit la Chine, mais surtout pas l’OPEP ! Entre manipulateurs, on se serre les coudes, on ne se balance pas…

Jeudi 27 Août 2015 – hier PEUR aujourd’hui EUPHORIE !

Après le Lundi Noir, 3 jours d’euphorie boursière avec des remontées fortes des indices, soit-disant parce que les craintes concernant la Chine se dissipent… ! 🙂

Les pigeons doivent réellement pleurer de s’être fait laminer avec pertes et fracas pour que 3 jours après les cours regrimpent.

Ce jour, le CAC40 grimpe de 4 %, la veille c’est le DowJones qui grimpe de façon indécente, les conteurs d’histoire indiquent :

« Wall Street a bénéficié d’un puissant courant acheteur hier, ce qui lui a permis de signer sa plus forte hausse en 4 ans ».

« L’optimisme s’est répandu vers l’Asie ce jeudi, avec des gains qui dépassaient les 5,3% à Shanghai, les investisseurs se montrant rassurés par les dernières annonces de la banque centrale chinoise ».

Mais on nous dira que le trading algorithmique n’a rien à voir… Puissant rebond technique dans le Krach ou faux krach… ?

Jeudi 3 Septembre 2015 – SUPER MARIO Garcimore et son chapeau vide !

Après correction à la baisse, les places boursères se sont un peu envolées grâce au dernier discours de SUPER MARIO Garcimore.

Ca y est, SUPER MARIO Garcimore montre qu’il ne lui reste plus rien dans son chapeau. Mais, pour enflammer les marchés boursiers, il a annoncé que le QE en cours, à 60 milliards d’€ par mois, censé se terminer en Septembre 2016, pourrait aller plus loin si cela s’avérait nécessaire, le QE durera tant qu’il faudra !

Il n’en a pas fallu plus aux manipulateurs pour faire remonter les cours des marchés actions et faire rechuter l’euro.

Il a poursuivi en indiquant que la reprise reste réduite et est désormais sous la menace du ralentissement des marchés émergents. Les prévisions des équipes de la BCE ont ainsi été révisées à la baisse et l’on ne prévoit plus qu’une croissance de 1,4 % en 2015, 1,7 % en 2016 et 1,8 % en 2017. L’effet reste donc assez faible. Surtout, l’impact sur l’inflation, le seul objectif de la BCE ! Vous savez cette saloperie soit disant bonne pour les peuples mais en réalité bonne uniquement pour les Etats et pourrie pour les peuples !

Il a quand-même insisté sur l’incertitude de la situation, jugeant qu’il est trop tôt pour dire si la crise des émergents est temporaire ou durable et a avoué l’inefficacité de son QE. Il a alors laissé les portes ouvertes à toute nouvelle action, affirmant qu’il avait encore les moyens et les outils pour agir. On se demande bien lequels !

.

Hé oui son QE n’a servi qu’à la spéculation sur les marchés financiers avec une belle bulle qui a fini par se dégonfler déjà significativement et ce n’est pas probablement pas fini !

Son programme est pervers, il incite les Etats à s’endetter encore plus, Etats déjà insolvables depuis belle lurette ! Quand un Etat emprunte à Pierre pour rembourser Paul, il y a un soucis. Quand un Etat comme la France voit ses seuls intérêts de la dette augmenter de plus de 45 milliards d’€ par an et sa dette augmenter dans le même temps de 155 milliards d’€, à cause d’un train de vie fastueux, opulent, il y a un GROS PROBLEME !

Comme la loi Rothschild de 1973 (et le MACRON vient de chez ROTHSCHILD !) pour la France, l’UnionEuropéenne oblige les Etats à s’endetter auprès d’institutions bancaires, qui SPECULENT sur sa dette ! Elles en profitent aussi pour faire mumuse avec l’argent de la BCE en spéculant sur les marchés actions…

D’où cette situation incongrue depuis plusieurs mois où les cours des actions des grands groupes ont littéralement explosé à la hausse alors que tous ne sont pas en bonne santé financière, loin de là, et licencient encore à tour de bras, entraînant sans cesse une hausse du chômage !

Le jour ou SUPER MARIO coupera les vivres, on reviendra inévitablement sur une crise des dettes souveraines ! L’Union Européenne est assise sur des fondations branlantes, un gigantesque sytème MADOFF !

Alors, cette hausse des marchés boursiers va-t-elle se poursuivre encore un peu où dès demain, les paroles de SUPER MARIO Garcimore dans le sens du PLOUF ?

Jeudi 22 Octobre 2015 – SUPER MARIO le magnifique !

Super MARIO et le haricot magique

.

Liens internet sur ce Lundi NOIR de 2015 et le Krach boursier en cours

Liens techniques – valeur sûre

Atcac : Analyse technique vidéo du CAC pour le 24/08/15

Atcac : Analyse technique vidéo du CAC pour le 25/08/15

DailyFx : CAC40 – Cassure des 4600 points, 6 séances de trading pour changer la donne!

DailyFx : EUR/USD – L’euro, nouvelle valeur refuge? Les 1.1860$ en ligne de mire!

L’histoire contée par les médias

Abcbourse : CAC40 – le mensonge de la croissance chinoise vole en éclats

Agefi : Le mouvement de vente se généralise sur les marchés actions

Boursorama : « Lundi noir » pour les grandes places mondiales, qui subissent un krach boursier

Capital : Krach boursier, l’indice de la peur explose à Wall Street

France Info : Shanghai fait plonger les places boursières européennes, Paris chute de plus de 8%

L’Expansion l’Express : La Chine entraîne le monde dans un krach boursier

La Tribune : Krach boursier – le Nasdaq s’effondre à son tour

Les Echos : Le Cac 40 s’enfonce à l’approche de l’ouverture de Wall Street

Les Echos : Le séisme chinois continue de faire des vagues en Europe

Slate : L’expression «Lundi noir» n’a pas attendu les krachs boursiers

Trends : La bulle de 9000 milliards de dollars qui menace l’économie mondiale

Liens internet au lendemain du Lundi Noir

AbcBourse : CAC40: efface tous ses gains 2015, W-Street archi-manipulé

AbcBourse : Marché: envolée historique du VIX à New York

AbcBourse : CAC40: un rebond s’opère, quelques acheteurs reviennent

AbcBourse : Marché: reprend ses esprits après le krach de lundi

AbcBourse : CAC40: vise les 4.600 après intervention PBOC, WStreet à +3%

AbcBourse : CAC40: retour au-dessus des 4600 points

La Tribune : Mario Draghi muscle son QE pour masquer son impuissance

Les Echos : Bourses – l’homme le plus riche de Chine perd 3,2 milliards en une journée

Les Echos : Le Cac 40 reprend des couleurs après le lundi noir