La FED fait sa révolution

Classé dans : Bourse, Crise et Dette | 0

La FED fait sa révolution

La FED fait sa révolution

Ca y est, la Terre a tremblé en ce 16 Décembre 2015 ! La FED, Réserve Fédérale Américaine, vient de relever son taux directeur d’1/4 de point. Ce taux était proche de ZERO depuis la Crise de 2008.

C’était THE information boursière attendue en cette fin d’année avec tout plein de spéculation autour. La FED allait-elle revoir son taux directeur ou le laisser inchangé ?

Ca change un peu, depuis l’automone, tout le monde n’avait d’oreilles et d’yeux que pour SUPER MARIO Garcimore !

Alors est-ce la révolution ? Comment les marchés boursiers ont-il réagi ? Enfin, plutôt devrais-je dire, quelle stratégie nos supers manipulateurs ont-il adopté pour planter beaucoup de pigeons non voyageurs ?

Pour ma part, la réaction me semblait toute logique, bien sûr c’est une vision basée sur un esprit tordu qui ne voit que des complots partout donc, forcément, je ne pouvais que privilégier un scénario inverse à tout le monde… Je peux bien évidemment totalement me planter, les semaines suivantes nous révéleront qui a tort qui a raison. Je privilégie une forte baisse des marchés action américains en me basant sur le passé. Comme les cours sont manipulés et pilotés par des ordinateurs, reste à voir s’ils vont décorréler les cours des marchés actions européens de ceux des américains, je pense que non, la baisse sera répercutée aussi sur les marchés européens. Finalement, après un BIG UP, la situation semble me donner raison…

Cela tiendra-t-il jusqu’à la fin de la perfusion de SUPER MARIO ou big plouf ? Ce matin, le réveil semble révéler quand-même une décorellation car les cours du DowJones et du SPX500 ont fortement corrigé à la baisse alors que le DAX30 et le CAC40 ont peu baissé, mais la journée ne fait que commencer…

En tout cas, il ne faut jamais oublier le célèbre adage : acheter la rumeur et vendre la nouvelle… les manipulateurs sont très forts pour cela !

.

Rappel sur la Crise de 2008 avec Goldman Sachs et la FED

En 2008, nous avons eu une crise mondiale partie des Etats-Unis, la fameuse crise des subprimes. Comment cette crise est-elle arrivée ?

Simplement parce que les plus grands manipulateurs de tous les temps, la bordille Goldman-Sachs, ont créé des crédits revolving, à fort taux variable selon des critères peu compréhensibles ou peu expliqués, a destination des foyers modestes uniquement dans le but de les planter par la suite… Goldman Sachs a dilué ces crédits dans des produits financiers dérivés – produits toxiques – afin de pouvoir mieux les écouler au niveau mondial.

Dans un premier temps, on a eu un big boom de l’immobilier avec une explosion du cours de ces produits dérivés, ce qui a permis à Goldman Sachs de se gaver… Mais ensuite, Goldman Sachs la stratège avait parié sur une forte baisse; mais, pour cela, il fallait un facteur déclenchant. Et l’un des facteurs fut notamment la décision de la FED de remonter son taux directeur qui était extrèmement bas. Et, parmi les multiples critères pouvant faire fortement varier les taux des crédits revolving, il y avait notamment une indexation sur le taux directeur de la FED !

Et, comme je le détaille dans mon article sur cette bordille, Goldman Sachs la tentaculaire mafieuse a de puissants pions au sein de la FED. De là à dire que la FED est donc impliquée dans la Crise de 2008, ben moi je dis OUI !

Les foyers modestes expulsés ne se sont toujours pas remis de cette crise, aussi bien aux Etats-Unis, que dans le reste du monde. Et l’économie n’est pas non plus au beau fixe. En tout cas, pour la France, malgré les mensonges de François HOLLANDE, le célèbre empreinteur d’histoire qui se prend pour le sauveur du monde, malgré les mensonges de son sapiniste, madame France va toujours aussi mal, en tout cas son peuple SURaustérisé va toujours aussi mal. La DETTE ne cesse d’exploser à la hausse, certes due en grande partie au RoiDesCorrompus Nicolas SARKOZY qui, a lui seul, nous a rajouté une lichette de 622 milliards d’€ pour renflouer sur notre dos les banques spéculatrices qui se sont ramassées lamentablement avec cette crise des subprimes. Bizarrement, les banques crient au scandale en affirmant qu’elles ont tout remboursé à l’Etat avec même une plus value de quelques milliards mais on n’a pas vu madame DETTE se réduire, non encore et toujours aussi grosse qu’un ballon de baudruche (qui nous pétera à la gueule mais Nostradamus n’a pas indiqué à quelle date).

Aujourd’hui, nous savons que les leçons du passé n’ont toujours pas été tirées. Les banques spéculatrices et leurs lobbies ont bien graissé nos CHERS véreux corrompus pour qu’ils ne votent jamais la fameuse loi promise sur la séparation entre l’activité de banque de dépôt (argent des épargnants…) et l’activité de banque d’investissement / banque d’affaires (spéculation à outrance). C’est ainsi qu’elles ont recommencé à spéculer sur des produits hautement toxiques. Mais personne n’a la maîtrise de l’ampleur de cette fumisterie puisque le but, à chaque fois, est une dilution mondiale de ces produits afin que l’effondrement soit supporté par tous.

Je ne peux donc m’empêcher de penser que la décision de la FED va entraîner à nouveau des effets du même style qu’en 2008. Ce n’est que mon humble avis et j’espère que je me trompe.

Argumentation – Où en sont les marchés action ?

Pour justifier ma vision apocalyptique, il me faut argumenter.

Un peu de retour en arrière. En 2012, les cours des marchés action étaient au plus bas, notamment en France. Et la chèvre non énarque Christine LAGARDE, du FMIsterie à 552.000 $ net d’impôt, criait haut et fort aux marchés que la Grèce devait sortir de l’Europe (elle nous a d’ailleurs joué le remake cette année), qu’on allait droit dans le mur, son message était tout simplement incitatif à prendre des positions vendeuses sur les marchés action, son discours laissait présager un effondrement encore pire des cours. Comme précisé dans mon article sur la bordille, cette chèvre est elle aussi contaminée par Goldman Sachs. Pendant que les pigeons naïfs prenaient des positions vendeuses (VAD), les manipulateurs se sont gavés royalement sur leur dos car les cours des marchés action n’ont cessé de monter, monter, encore et toujours monter, anormalement d’un point de vue fondamental car rien n’est passé au vert.

Comment peut-on voir les actions de toutes les entreprises du CAC40, DAX30, DowJones, SPX500… monter aux arbres alors que la situation ne s’améliore pas ? En tout cas c’est en total déphasage avec la situation économique, avec une explosion du chômage, une hausse perpétuelle des plans sociaux qui s’enchaînent les uns à la suite des autres, avec des consommateurs qui n’ont plus de pouvoir d’achat…

Cela s’est fait juste par la magie des QE (Quantitative Easing), la fameuse planche à billets dont la majeure partie se retrouve sur les marchés spéculatifs à haut rendement donc les marchés action. 3 QE d’affilée aux Etats-Unis et, lorsque la FED a stoppé le dernier fin 2014, c’est SUPER MARIO, lui aussi contaminé par Goldman Sachs, qui a pris le relais en Europe (parfaite coordination entre la FED et la BCE toutes deux gangrainées par Goldman Sachs).

Il s’en est d’ailleurs suivi une nouvelle année d’euphorie boursière en Europe comme aux Etats-Unis, également au Japon où des milliards ont été injectés par des fonds de placement, et également en Chine où le gouvernement a incité le petit peuple à se faire sa retraite en spéculant son argent en bourse.

Résultat, pendant l’été 2015, la bulle spéculative s’est dégonflée, en Europe et aux Etats-Unis, cela n’a été pour le moment qu’un dégonflement de bulle spéculative, mais cela pourrait bien être les prémices d’un big krach à venir. En Chine, le big krach a bien eu lieu, exactement à l’équivalent de celui de 2008.

Nos chers maniupaleurs, pour justifier l’effondrement des cours en Europe, ont prétexté la crise en Chine et sa baisse de prévision de croissance. Par dessus cela, ils ont enfoncé le clou en prétextant un séisme mondial dans le marché automobile suite au fiasco VOLKSWAGEN.

Mais cela a été très vite oublié, ensuite on est repassé en pleine euphorie haussière jusqu’à ces derniers jours.

Pour rappel, statistiquement, la 3ème semaine de Décembre est censée être une semaine de rallye haussier de fin d’année. Ca a été le cas l’an passé et de nombreuses autres années. Ben là, il semble que le rallye haussier, les manipulateurs l’ont fait avant la FED pour ensuite partir à la cave ! Nous avons eu 3 séances de très forte hausse avant la décision de la FED. Le lendemain, 17 Décembre 2015, les manipulateurs ont fait croire toute la journée à une poursuite de la hausse  en prétextant que la hausse des taux était accueillie comme une bonne nouvelle par les marchés financiers. Il a fallu attendre la fermeture des marchés boursiers européens pour assister à une forte chute des cours du DowJones et du SPX.

Quelques graphiques pour appuyer ma vision

La décision de la FED en chandeliers japonais daily

Les 3 jours précédents, euphorie haussière en avance par rapport aux rallyes hausiers de fin d’année des années précédentes. Dès le lendemain, forte correction sur le DowJones. La suite….?

La FED fait sa révolution

.

Le lendemain de la décision de la FED en chandeliers japonais 1mn

Pendant des heures, les manipulateurs, grâce au THF (Trading Haute Fréquence), ont fait monter les cours artificiellement et les ont maintenu en lévitation. Puis ils ont entamé la dégringolade quasi non stop…

La FED fait sa révolution
.
Le DowJones sur 6 mois en chandeliers Daily

On a l’impression d’être sur un niveau plat entrecoupé d’une baisse rapidement récupérée. Cette vision ne nous donne pas plus de précision. Alors passons sur une vision encore plus macro…

La FED fait sa révolution

.

Le DowJones sur 25 ans en chandeliers Weekly

Là, on peut prendre conscience qu’on est haut, très haut, anormalement haut. On peut observer l’effet de la Crise de 2008, on peut même voir l’effet 11 Septembre. On peut surtout observer la puissance de l’effet des QE qui ont suivi la crise de 2008.

N’est-ce pas perturbant quand on met cela en parallèle de la situation économique ?

La FED fait sa révolution

.

Le dernier Krach chinois en chandeliers japonais monthly

Certes les chandeliers mensuels ne reflètent pas bien l’ampleur de la chute vu que cela s’est fait sur seulement quelques chandeliers. Mais, ce qui est frappant à chaque krach, c’est que la chute est toujours beaucoup plus violente et rapide que la hausse.

La FED fait sa révolution

Prochaine étape des manipulateurs

Goldman Sachs au pays des BitCoins

.

Quelques articles qui montrent la grande inconnue quant à la suite

Boursorama : Taux de la Fed – petite hausse, grandes conséquences

Le Nouvel Obs : La Fed annonce la fin de l’argent gratuit. Bienvenue dans l’inconnu !

Le Parisien : Etats-Unis – la Fed augmente ses taux, une première en près de 10 ans