Le chemin de croix de la retraite

Classé dans : Crise et Dette, Emploi Retraites... | 0

Le chemin de croix de la retraite

Le chemin de croix de la retraite

Ce 16 Octobre 2015, c’est encore un nouveau boulet qui vient de se rajouter aux pieds des LABORIEUX.

Le chemin de croix des LABORIEUX vers leur retraite devient de plus en plus pentu, la croix de plus en plus lourde.

Grande victoire du MEDEF et de son lobbyiste fraudeur fiscal Pierre Le GATTAZEUX boutonneux.

Cette fois, le prétexte était les soi disant déficits  des caisses de retraite complémentaires AGIRC et ARCCO.

Comment a été obtenue cette victoire ?

Grâce à 3 syndicats véreux, nommons les ! CFE-CGC, la CFDT et la CFTC. Syndicats véreux vrai ou faux, suis-je une mauvaise langue ? Peut-être. Ce que je peux affirmer, c’est que la CFDT a été dirigée longtemps par le cul terreux embourgeoisé François CHEREQUE, qui se pavane aujourd’hui à la tête du non moins pourri Think-Tank TERRA-NOVA, fausse fondation mais vrai lobby relooké et sollicité par le gouvernement à chaque fois qu’il veut s’appuyer sur une fausse étude ou faux rapport pseudo scientifique pour justifier ses choix ou actions, comme sur l’Etat dealer No 1 de cannabis ou, tout dernièrement, pour permettre à HOLLANDE l’empreinteur d’histoire et VON VALLS alias le Hitler des temps modernes de proner le massacre des LABORIEUX bien avant leur retraite !

Ce que j’ai retenu des informations communiquées oralement par la CGT dans les médias c’est que le lobby MEDEF fait mettre sur la table 5,7 milliards d’€ par les LABORIEUX pendant que lui ne met que 300 millions d’€ dans la corbeille !

J’entends venir des détracteurs sur un éventuel parti pris de ma part, je coupe court de suite, je ne suis pas syndiqué ni délégué syndical. Je l’ai été par la force des choses lorsque j’étais délégué du personnel (et au CE) pour tenter de résister au harcellement de mon employeur. Je suis redevenu simple salarié et je n’ai aucune étiquette ni syndicale ni politique, je suis APOLITIQUE face aux politicards véreux actuels, ce qui ne veut pas dire que je ne vote pas, SURTOUT PAS, je ne vote pas un parti mais une ou des personnes et leurs idées & valeurs défendues, celles des LABORIEUX et miséreux (pas incompatible) ! Parenthèse refermée…

Bien évidemment, la pourriture VALLS s’est de suite réjouie officiellement, celui qui ne veut pas toucher aux 35 heures et au Smic mais juste supprimer le code du travail et le contrat de travail !

Ce que disent les médias sur le sujet :

On marche sur la tête, il n’est question que de propositions du MEDEF auxquelles les syndicats doivent adhérer et point barre. Bizarre, ce ne sont jamais des propositions des syndicats salariés auxquelles le MEDEF doit adhérer !

Un système de bonus-malus pour inciter les salariés à travailler plus longtemps. Des décotes de 10 % pendant 3 ans à partir de 2019 pour les salariés partant à la retraite une fois qu’ils ont atteint 41,5 ans de cotisations. Pour ceux qui travailleront 1 an de plus, pas de  décote.

Pour renflouer les caisses des régimes AGIRC (cadres) et ARCCO (tous les salariés) dont les déficits cumulés atteignent 3 milliards d’€ en 2014.

De quoi s’agit-il en détails ?

Alors que proposent les massacreurs de LABORIEUX sauce GATTAZ ?

Le MEDEF vise 6 milliards d’€ d’économies d’ici à 2020.

Avant 2019

– Désindexation des pensions de -1 point par rapport à l’inflation pendant 3 ans => la mesure devrait rapporter 2,1 milliards d’€.

– Décalage de la date de revalorisation des pensions au 1er novembre (au lieu d’avril actuellement) => 1,3 milliard d’€.

– Augmentation du prix d’achat du point pendant 3 ans de manière à diminuer le rendement des régimes pour le futur retraité => 100 millions d’€.

Le montant de la pension de retraite complémentaire dépend du nombre de points Arrco et Agirc accumulés. Actuellement, pour 100 euros, le salarié achète 6,56 points. D’ici trois ans, pour un même montant, le salarié n’obtiendra plus que 6 points.

A partir de 2019

– Mise en place d’un bonus-malus pour inciter les salariés à travailler 1 an de plus une fois qu’ils ont rempli les conditions nécessaires pour partir avec une retraite à taux plein (âge légal de 62 ans mais aussi durée de cotisation de 41,5 ans).

Un salarié disposant de toutes ses annuités, qui déciderait de prendre sa retraite à 62 ans, verrait sa retraite complémentaire amputée de 10% la première année, 10% la seconde et 10% la troisième avant d’obtenir une retraite à taux plein à 65 ans.

En revanche, s’il travaille jusqu’à 63 ans (soit 4 trimestres de plus) ce malus temporaire sera annulé.

S’il reste 2 ans de plus en activité (8 trimestres), il bénéficiera d’un bonus, pendant un an, de 10%. Bonus qui grimpe à 20% s’il travaille trois ans de plus (12 trimestres), à 30% pour quatre ans de plus (16 trimestres).

De la même façon, une personne qui devrait travailler jusqu’à 64 ans pour obtenir toutes ses annuités devrait ainsi partir à la retraite à 65 ans pour ne pas subir de décote.

Les nouveaux retraités exonérés de CSG seront dispensés. Ceux qui sont soumis à son taux réduit pourront subir des décotes de 5% pendant 3 ans maximum.

=> bénéfice escompté 500 millions d’€ en 2020.

– Création d’un nouveau régime unifié réunissant l’AGIRC (cadres) et l’ARCCO (tous les salariés du privé).

– Augmentation des cotisations patronales : augmentation du taux d’appel de 125 à 127% => économies attendues: 800 millions d’€.

Les cotisations des régimes complémentaires sont calculées via deux taux différents, le taux contractuel et le taux d’appel.

Le taux contractuel ouvre des droits: plus on cotise, plus on engrange de points, plus la retraite sera élevée.

Le taux d’appel n’ouvre en revanche pas de droits : même si on cotise plus, la pension ne sera pas plus élevée, ce qui permet de remplir les caisses des régimes.

Une augmentation du taux d’appel engendrera une nouvelle diminution du taux de rendement, en plus de celle proposée d’ici à 2019. Concrètement, pour 100 euros, le salarié n’obtiendra plus que 5,5 points, contre 6,56 actuellement !

Répartir les cotisations à l’Agirc à hauteur de 60% à la charge de l’employeur et de 40% à la charge des salariés contre respectivement 62 et 38% actuellement, comme c’est le cas à l’Arrco.

.

Engagements du patronat

Vous allez rire ou plutôt pleurer ou gerber…

– Ouverture d’une négociation nationale interprofessionnelle pour définir les grandes lignes de la notion d’encadrement, menacée, selon certains syndicats, par la fusion de l’Agirc et de l’Arrco.

– Examen des mécanismes permettant de favoriser l’augmentation du taux d’emploi des seniors lors de la prochaine négociation sur l’assurance chômage.

.

Malgré le plan du patronat, le déficit des régimes serait toujours de 2,3 milliards d’€ en 2020.

Vous avez compris ? On y va par lichette pour éviter l’insurrection, rebelotte en 2019 ou 2020, on nous en rajoutera encore ! Et après tout cela, les moisis véreux SURaustéritaires sont choqués que les LABORIEUX se révoltent comme les couillus d’AirFrance ? Moi je prone HAUT ET FORT l’insurrection, Burnoutons toutes ces pourritures, stop au retour à l’esclavagisme !

N’oublions pas ou découvrez le, le taux de rendement des points AGIRC et ARCCO a déjà été presque divisé par 2 en 25 ans !

Accrochez-vous bien, il y a des fous furieux sérieux qui parlent déjà de la retraite à 100 ans pour vos enfants !

.

Petit rappel mais ô combien important sur l’espérance de vie

Depuis 2013, l’epérance de vie en bonne santé régresse en France ! Depuis 2015, l’espérance de vie tout court diminue en France !

Cela vous suprend ? Ah bon ? Parce que les bordilles telles que HOLLANDE le Sodomite ou SARKOZY le RoiDesCorrompus ne cessent de vous répéter le contraire ?

Mais ouvrez les yeux alors ! J’ai 43 ans, ma mère a 73 ans, ça fait déjà quelques années qu’elle ne me parle que de ses amis et proches en train de se mourir à petit feu par des cancers ou saloperies similaires, tous partent progressivement autour d’elle, dans la même tranche d’âge, j’ai perdu mon père, le compagnon de ma mère… c’est une écatombe !

Toujours surpris de toutes ces maladies ? Quand on voit ce que VON VALLS est capable de nous faire avaler ! Quand on sait que ce sont les lobbies, comme ceux du tabac par exemple, qui font les lois au niveau européen comme au Sénat ou à l’Assemblée Nationale ! Quand on voit que la Commission européenne mafieuse se fait graisser presque publiquement pour autoriser des pesticides mortels et des OGM nocifs ! Quand on voit la LaideRépublicaine Maud FONTENOY l’écoloSchiste prôner la culture intensive des OGM et s’acoquiner avec Philip Morris ! Quand on voit le fiasco Volkswagen sur la pollution encore une fois en mèche avec la Commission européenne !

N’oubliez pas, un peuple bien exploité, qu’on fait travailler de plus en plus longtemps (et en nombre d’années et en nombre d’heures quotidiennes), qu’on use prématurément, c’est autant de morts plus jeunes en plus (avec des encaissements de frais de successions exorbitants à la clé) et donc autant de retraites en moins à verser. Ne soyez pas dupes, ces ordures vérolées avec leurs GATTAZEUX ne résonnent pas autrement !

.

Lumière anarchozyque pour MoutonsDePanurge désireux d’ouvrir les yeux

Comment créer de l’emploi quand on prolonge l’âge de départ à la retraite ? Quand on sait que le chômage touche notamment beaucoup de séniors !

Des LABORIEUX qui avant étaient en droit de toucher une retraite bien méritée sont maintenant au chômage voir au RSA après chômage épuisé ! On marche sur la tête, il faut et on peut revenir à la retraite à 60 ans méritée !

On vous parle de 3 miséreux milliards d’€ !

Alors que l’argent coule à flot

Alors que l’Etat a offert 42 milliards d’€ au GATTAZ et son lobby MEDEF sans AUCUNE CONTREPARTIE d’embauche !

Alors que rien que les intérêts de la dette de l’Etat français s’élèvent à 45 milliards d’€ chaque année (à ce jour car forcément cela empire chaque année) !

Alors que la corruption avérée jugée était de 30 milliards d’€ en 2013, sans compter celle officieuse non jugée non condamnée… elle est estimée à 2.000 milliards d’€ par an en Europe soit le budget annuel de la CEE !

Alors que la fraude ou évasion ou optimisation fiscale, dont le GATTAZEUX est passé maître en la matière, prolifèreSwissLeaks 180 milliards d’€ affaire classée sans suite contre 38 millions d’€ d’amende, Luxleaks le plus gros scandale d’Europe avec l’industrialisation de la fraude fiscale des plus grands groupes mondiaux organisé par JUNCKER qui a été remercié en étant placé à la tête de la Commission Européenne, OffShoreLeaks avec comme meilleur exemple le FouDuRoi SARKOZY et ses comptes offshore dans l’affaire KARACHI !

Alors que, chaque mois, SUPER MARIO est capable de cracher 60 milliards d’€ à destination des établissements bancaires européens dont la majorité part sur les marchés financiers spéculatifs  et dans des produits toxiques.

Alors que l’Etat et les collectivités locales ne cessent de gaspiller à outrance ! Y compris grâce aux emprunts toxiques non maîtrisés… Des millards à gogo…

Alors que bon nombre d’élus cumulHardisent à tous les échellons.

Alors que des dizaines de politicards touchent des retraites à 4.000 € pour des emplois fictifs de préfet fantôme.

Alors que députés et sénateurs vivent dans l’opulence avec notamment des retraites très privilégiées avec un coût exorbitant :

Députés : 

En 2013, les pensions de retraite versées aux véreux députés, retraités d’avoir rien foutu, ont atteint environ 66 millions d’€ quand les salaires de ceux « en activité »  se sont élevés à environ 50 millions d’€.

Cette différence ahurissante s’explique par leur fumisterie : pour 7,5 millions d’€ de cotisations, les contributions et subventions versées par l’Assemblée Nationale ont atteint plus de 58 millions d’€ (8 fois plus) !

Et les engagements de retraites futures sur les droits déjà acquis représentent près d’1,5 milliard d’€ !

Sénateurs :

En 2013, il y avait 348 sénateurs en activité pour 641 en retraite. La pension moyenne d’un sénateur est d’environ 4.300 € par mois (infos de Février 2014).

Certains sénateurs véreux retraités vont jusqu’à recevoir 5.170 € supplémentaires.

En 2014, Mediapart cite l’exemple de Michel CHARASSE, sénateur PS retraité, passé à l’hospice pour anciens cumulHardeurs – le Conseil constitutionnel : il touche 4.470 € en plus de sa pension de 8.740 € soit 13.210 € brut par mois soit 2,4 fois l’indemnité parlementaire de base.

2 autres sénateurs touchent plus de 10.000 € bruts de retraite.

Cerise sur le gateau GATTAZ !

Ce même soir, 16 Octobre 2015, je découvre qu’il y a une émission sur France3 intitulée 300 choeurs pour + de Vie, 13ème édition, pour racketer inciter les LABORIEUX à donner de l’argent pour nos séniors que l’Etat, les politicards gras opulents et MEDEF empêchent d’accéder au bien-être mérité avant la dégénerescence !

Le tout sous la tutelle de la Bernadette CHIRAC, femme d’un GRAND RIPOUX de la France, dans la lignée des très LaidsRépublicains comme PASQUA, SARKOZY & co… La même Bernadette qui n’a aucun scrupule à gratter des jetons d’Administratrice de complaisance chez LVMH pour 3.500 € par mois sans rien branler en plus  de ce que son très CHER mari et elle nous coûtent !

Alors que son pote RAFARRIN nous a volé un jour férié au nom de la solidarité pour les personnes âgées et / ou handicapées. Alors que l’argent volé aux LABORIEUX pour cette noble cause est maintenant directement détournée dans le Budget général de l’Etat sans réaffectation pour les personnes à qui cela était destiné !

Donnez MoutonsDePanurge, donnez !!!

La Retraite à 67 ans pour bientôt ? Mais on y est déjà !

Médiapart a écrit un article sur la Retraite à 67 ans pour bientôt. Mais si vous regardez bien le détail des propositions actuelles, on y est !

Autant dire qu’elles sont validées puisque les syndicats véreux ont signé pour vous et les autres ont juste boycotté les fausses réunions sur le dialogue social au lieu d’essayer de mobiliser les LABORIEUX pour descendre massivement dans la rue.

Il vous faut 41,5 années de cotisations, on nous parle d’un départ à 63 ans pour 62 ans ou 65 ans pour 64 ans. Pour ma part, je bosse depuis l’âge de 19 ans malgré mes études mais bon nombre de personnes de ma génération (1972) et des générations suivantes commencent à réellement travailler à plein temps bien après leurs 20 ans, faites votre calcul.

Rajoutez le chômage des jeunes qui explose, qui les fait forcément rentrer encore de plus en plus tard dans la vie active à plein temps (normal on fait travailler les vieux au lieu de leur donner leur retraite méritée…), leur retraite sera à quel âge ? Finalement, l’article évoqué un peu plus haut qui parle d’une retraite à 100 ans pour les générations suivantes est-il totalement dans le faux ?

Ca, c’est pour partir avec une retraite non décôtée, officiellement. Mais les retraites ne cessent de diminuer au fil du temps alors que le coût de la vie ne cesse de grimper, malgré ce que vous communiquent les médias frelatés et les fausses enquêtes et sondages souvent payés par l’Etat mafieux gattazé et les GATTAZEUX. Pour partir avec une retraite décente (et encore à voir ce qu’on appelle décent !), vous serez contraints de rentrer dans leur concept de bonus, qui propose une réhausse de 30 % si vous rajoutez en plus des 1 an un SURlabeur de 4 ans supplémentaires => pour 62 ans passés à 63 ans, on arrive à 67 ans, pour 64 ans passés à 65 ans, on arrive à 68 ans !

Complément du 26 Octobre 2015

Comme déjà dit dans bon nombre d’articles, je suis Apolitique, je n’invite personne à voter pour un tel ou un tel mais, quand j’entends un politicien tenir un discours en concordance avec ce que je pense et ce que je constate, il est logique que je communique ces bonnes paroles. Ensuite, libre à chacun, le moment venu devant les urnes, de voter en son âme et conscience, mais sans se faire laver le cerveau par de faux sondages achetés par les uns et les autres et donc faussés pour manipuler les MoutonsDePanurge indécis qui iront là où on les incite fortement à aller.

Je mets donc ici l’interview de Jean-Luc MELANCHON sur le FAUX dialogue social. A écouter, très intéressant.

Son constat sur le massacre des LABORIEUX est la stricte et pure réalité :

Il n’y a pus de dialogue social en France, le dialogue social à la sauce VALLS HOLLANDE MACRON gattazés, c’est « Ferme ta gueule et signes ici ! » C’était déjà le cas sous le règne du FouDuRoi SARKOZY, c’est encore tout aussi vrai aujourd’hui sous un (faux) Parti de Gauche !

Tous les politiciens qui tiennent des discours pour relancer la France par les LABORIEUX, tous ceux qui ne sont pas LaidsRépublicains ou socialistes ou leurs copains sont traités de populistes… Terme utilisé par tous ces centristes avec une connotation péjorative pour faire peur.

Hé bien, à choisir, je préfère un populiste qui parle mon langage et propose des idées en phase avec mes attentes, et qui n’est pas fiché avec une liste phénoménale d’affaires de corruption, de malversations & co.

Il est dommage que ceux qui vont dans le sens des LABORIEUX continuent à se déchirer en ayant chacun son propre petit parti parce que, du coup, ils font quelque part le jeu des LaidsRépublicains et socialistes qui, depuis des décennies, se partagent le pouvoir et nous ont conduit à cet Etat opulent mafieux, regardez l’opulence et la décadence de l’Assemblée Nationale ou du Sénat et des autres institutions, regardez tout ce gaspillage opulent, récurrent, sur notre dos, toute cette cumulardise tolérée et toute cette corruption de politicards lobbyisés jamais inquiétés, quel meilleur exemple que la Rachida DATI « lucettée », entre autres parmi des dizaines !

Pourquoi ne s’unissent-ils pas pour faire front commun ? PODEMOS a donné l’exemple en Espagne, il faut des élus du peuple pour le peuple.

Petite parenthèse refermée.

Complément du 30 Octobre 2015 – La fumisterie des entreprises françaises et leurs passifs sociaux

En matière de couverture des engagements sociaux, la France affiche un retard important comparé aux pratiques des grandes entreprises dans le monde. Le taux de couverture des grandes entreprises françaises s’établit en moyenne à 40 % de leurs engagements sociaux en France contre 66 % au niveau mondial !

Cette sous-couverture s’explique notamment par l’absence d’obligation légale de financement en France – Merci messieurs SARKOZY et HOLLANDE, contrairement à certains autres grands pays comme le Royaume-Uni ou États-Unis par exemple.

A titre de comparaison, les engagements sociaux sont couverts à hauteur de 108 % aux Pays-Bas, de 82 % au Royaume-Uni et aux Etats-Unis et de 59 % en Allemagne.
La couverture des engagements sociaux risque clairement de devenir un enjeu pour les entreprises françaises dans les prochaines années.

Hé oui, nos chers grands groupes sont très inspirés par le Médef et son boutonneux lobbyiste Pierre GATTAZ le GATTAZEUX,  roi de l’optimisation fiscale – cela reste de l’évasion fiscale ! Ces grands groupes préfèrent soustraire leurs magots au fisc en le mettant à Dublin, en Suisse, ou au Luxembourg chez JUNCKER l’assécheur, et par dessus cela, malgré ces milliards fraudés donc économisés, ne surtout pas provisionner leurs engagements sociaux !

.

Pour le fun, 2 articles vérolés pour panurgés et panurgistes

BfmTv : Retraite – un Français sur deux se dit prêt à travailler jusqu’à 65 ans

BfmTv : « On doit remplacer notre système de retraite par un système où chacun paye sa propre retraite »