Le FouDuRoi et Mamie Bettencourt

Le FouDuRoi et Mamie Bettencourt

Le FouDuRoi et Mamie Bettencourt

L’affaire démarrée en 2010 n’est que partiellement terminée début 2015 !

Des enregistrements clandestins pratiqués par le majordome des milliardaires BETTENCOURT en 2009-2010 suggéraient que ceux-ci auraient donné des enveloppes d’argent liquide à plusieurs personnalités politiques de droite. De son côté, Mme BETTENCOURT aurait obtenu des arrangements de l’administration fiscale, dirigée à l’époque par Eric WOERTH, dont l’épouse travaillait dans la société Clymène qui gérait la fortune de Mme BETTENCOURT ! En parallèle, le ministre WOERTH avait remis une Légion d’honneur à Patrice DE MAISTRE, homme de confiance de Liliane BETTENCOURT.

Quand l’affaire a éclaté en 2007, WOERTH était ministre du Budget, et trésorier de l’UMP. Quelques mois plus tôt, durant la course à l’Elysée, il gérait les finances de la campagne du FouDuRoi SARKOZY. Il était soupçonné d’avoir obtenu de la main de Patrice DE MAISTRE, à l’époque gestionnaire de fortune de Liliane BETTENCOURT, des enveloppes d’argent liquide. Pour un montant de 150.000 €, selon le témoignage de l’ex-comptable de la milliardaire, Claire THIBOUT. S’il avait été reconnu coupable de recel de cet argent, il encourait 5 ans d’emprisonnement et 375.000 € d’amende.

Les différentes procédures et enquêtes ont mené petit à petit vers le gnome SARKOZY.

En 2010, Claire THIBOUT affirmait que Nicolas SARKOZY rendait des visites régulières aux BETTENCOURT. Le candidat à la présidentielle avait-t-il reçu des enveloppes ? L’Elysée et SARKOZY ont démenti ces faits.

En juillet 2012, une perquisition était tout de même menée à son domicile et dans ses nouveaux bureaux. Quelques mois plus tard, il était convoqué à Bordeaux, pour être auditionné par le juge Jean-Michel GENTIL puis il était mis en examen le 21 mars 2013. Finalement, les trois magistrats instructeurs ont estimé que les INDICES n’étaient pas suffisants à son encontre pour que Nicolas SARKOZY soit renvoyé devant le tribunal, il a bénéficié d’un non-lieu.

On peut donc conclure qu’il y avait des indices mais pas assez nombreux aux yeux de la loi ? Mon avis ici.

Les dates clés que j’ai retenues

16 juin 2010 : Mediapart publie des extraits d’enregistrements pirates réalisés en 2009-2010 par le maître d’hôtel de l’héritière de L’Oréal Liliane BETTENCOURT. Ils suggèrent une fraude fiscale et des liens avec Eric WOERTH, trésorier de l’UMP, ministre du Travail, ex-ministre du Budget, et son épouse Florence, employée depuis 2007 par Clymène, société gérante de la fortune BETTENCOURT.

23 juin 2010 : la presse révèle que WOERTH a remis en janvier 2008 la Légion d’Honneur à Patrice DE MAISTRE, patron de Clymène.

27 juin 2010 : WOERTH annonce que son épouse a démissionné de Clymène.

6 juillet 2010 : Claire THIBOUT, ex-comptable de Mme Bettencourt, affirme que WOERTH a reçu, comme trésorier de l’UMP, 50.000 € en liquide pour la campagne de Nicolas SARKOZY en 2007.

17 juillet 2010 : selon Le Monde, DE MAISTRE a affirmé en garde à vue, les 15-16 juillet, que WOERTH lui avait « demandé de recevoir sa femme pour la conseiller sur sa carrière ». Le 19, WOERTH déclare n’avoir « jamais favorisé » son embauche.

30 juillet 2010 : WOERTH quitte ses fonctions de trésorier de l’UMP.

2 septembre 2010 : WOERTH reconnaît être intervenu auprès de SARKOZY pour l’attribution de la Légion d’honneur à DE MAISTRE.

14 novembre 2010 : WOERTH quitte le gouvernement lors d’un remaniement.

7 mars 2011 : perquisition au siège de l’UMP.

23 mars 2012 : Patrice DE MAISTRE est placé en détention préventive, il sera remis en liberté trois mois plus tard, le 18 juin, contre une caution de 2 millions d’euros. Il est mis en examen notamment pour abus de faiblesse et trafic d’influence actif.

3 juillet 2012 : Les magistrats bordelais mènent des perquisitions dans les bureaux de Nicolas SARKOZY, dans son ancien cabinet d’avocat et au domicile de Carla BRUNI.

2 octobre 2012 : Convocation, en tant que témoins, de plusieurs proches de l’ancien président : l’ex-secrétaire général à l’Elysée, Xavier MUSCA, son ancien conseiller juridique, Patrick OUART, son avocat personnel, Thierry HERZOG, et l’ancien procureur de Nanterre Philippe COURROYE.

21 mars 2013 : Nicolas SARKOZY est mis en examen pour « abus de faiblesse » sur la personne de Liliane BETTENCOURT. Ses avocats dénoncent des CHARGES faibles tandis qu’une partie de l’UMP crie au complot judiciaire.

5 juin 2013 : La Cour de cassation rejette la demande de suspension de l’instruction de l’affaire BETTENCOURT, suivant ainsi la réquisition du parquet général. Les avocats de plusieurs mis en examen tentent de faire capoter l’instruction des juges bordelais.

7 octobre 2013 : Les juges d’instruction optent finalement pour le non-lieu pour Nicolas SARKOZY, qui était mis en examen pour « abus de faiblesse ».

Des mois d’enquêtes et de procédures pour nous faire croire que le majordorme et l’ex-comptable des BETTENCOURT ont fabulé ?

On peut peut-être faire gober cela aux moutons de panurge qui idôlatrent le fou du roi et son petit parti de quelques dizaines de millers d’adhérents,

MAIS PAS A MOI !

.

Articles anarchozyques sur cette parodie de la justice

Affaire BETTENCOURT le scandale WOERTH ?

.

Autres liens internet pertinents sur cette parodie de la justice

Agoravox : Sarkozy-Bettencourt – une justice injuste ?

Atlantico : Procès de l’affaire Bettencourt – petite généalogie d’une incroyable histoire française

Le Figaro : Affaire Bettencourt – Nicolas Sarkozy reste mis en examen

Le Huffington Post : Affaire Bettencourt – Sarkozy débouté par la Cour de Cassation qui valide la saisie de ses agendas

Le Monde : Affaire Bettencourt – non-lieu pour Sarkozy

Le Nouvel Obs : Affaire Bettencourt – Sarkozy, un non-lieu des juges « à regret » ?

Le Parisien : Affaire Bettencourt – la Cour de cassation se penche sur les agendas de Sarkozy

Le Parisien : Pourquoi Nicolas Sarkozy n’est-il pas jugé ?

Le Point : Affaire Bettencourt – la Cour de cassation juge irrecevable le pourvoi de Sarkozy

Médiapart : NOTRE DOSSIER : SARKOZY ET L’AFFAIRE BETTENCOURT

Metronews : Affaire Bettencourt – le mensonge grotesque de Sarkozy au JT de TF1

MyTF1 News : E.Plenel / Bettencourt – Sarkozy est-il vraiment innocent ?

Rtl : Nicolas Sarkozy mis en examen – la corruption active…