L’Egypte a ses 7 plaies la France a GATTAZ

Classé dans : Crise et Dette, Emploi Retraites... | 0

L'Egypte a ses 7 pLaies la France a GATTAZ

L’Egypte a ses 7 plaies la France a GATTAZ

Le fiéleux GATTAZ fait une déclaration de guerre aux LABORIEUX :

Le Code du travail, « fléau numéro un » des patrons !

Avec une telle déclaration, ce devrait être le feu aux poudre du côté des travailleurs et plus particulièrement du côté des syndicats. Mais aucune réaction sur les ondes !

De la part des syndicats, ça ne me surprend pas, ils n’ont quasiment rien dit sur le 49-3 et sur la Loi Maquereau, normal depuis le rapport PERRUCHOT sur leurs mafieuseries dignes des politicards les plus véreux.

Je vous propose un peu de musique de circonstance pour agrémenter votre lecture… Vous pouvez retrouver d’autres musiques dans l’esprit anarchozyque ici.

Moi, avec un tel discours, je prône haut et fort l’éradication de la pourriture GATTAZ (de la vie publique), et qu’on ne vienne pas me traiter de terroriste envers les patrons, je trime tous les jours comme n’importe quel autre LABORIEUX, et ce genre de parole est inacceptable.

Mon message au GATTAZé : Descends dans la rue, sans escorte, parmi les travailleurs et ose répéter cette phrase et tes revendications, on verra combien de temps tu tiendras sur tes 2 pattes… !

Extraits de son discours frelâté

(avec mes commentaires bien évidemment)

« François HOLLANDE et Manuel VALLS doivent avoir le courage de réformer la France dans les 6 à 9 mois ».

« Les choses se font aujourd’hui un petit peu avec la baisse des prélèvements organisée par le Crédit d’impôt compétitivité emploi et le Pacte de responsabilité, dont Manuel Valls vient de confirmer l’ampleur ».

Comme le fameux CIR offert par le Macron GATTAZé à SANOFI pour remercier ce groupe de ses licenciements de chercheurs !

« Mais il faut aller beaucoup plus vite, assouplir la législation du travail en donnant la prééminence à l’accord d’entreprise, ce qui permettra d’alléger ensuite le Code du travail ».

Tout est dit, je m’en explique dans mon article Emploi Retraites : accord d’entreprise voir accord individuel = accord unilatéral de l’employeur opprimeur sur le salarié asservi qui accepte ou dégage  = suppression des droits du travailleur !

« Nous attendons des décisions fortes, courageuses d’ici la fin de l’année, idéalement avec les partenaires sociaux. Si on ne peut pas le faire avec eux, j’attends que le gouvernement prenne ses responsabilités ».

Le message est clair, soit les syndicats salariés signent sans rechigner ce qu’on leur dit soit on s’en passe !

« J’espère que Manuel VALLS et son gouvernement auront le courage de faire les réformes sur le Code du travail qui est le fléau numéro un des patrons français ».

Quand je lis ça, je suis en Burnout du GATTAZé ! des solutions radicales s’imposent pour le déGA(TTA)Zer !

A quand le travail des enfants pour un bol de riz attachés à leur outil de production en France ? Peut-être qu’on n’en est pas si loin !

Le GATTAZé a salué la confirmation par le Premier ministre de l’ampleur des réductions de cotisations prévues dans le cadre du Pacte de responsabilité et il a assuré avoir tenu ses engagements.

Les ordures GATTAZ, et le triumvirat HOLLANDEVALLSMACRON => 42 milliards d’€ offerts au patronat sans aucune contrepartie. Finalement, le GATTAZé dit vrai, il a tenu ses engagements puisque ceux-ci sont à 0 (comme la croissance française) !

.

En synthèse, le GATTAZé prône rien d’autre que la suppression du CDI avec comme argumentation :

« La France pourra créer 1 million d’emploi en 5 ans. C’est possible : on en a créé plus de 2 millions entre 1998 et 2003 ».

Si on a été capable de créer 2 millions d’emplois entre 1998 et 2003 avec le CDI, pourquoi vouloir le supprimer, pourquoi deviendrait-il un frein aujourd’hui ? Et comment peut-il PREDIRE 1 million d’emplois ?

S’il ne veut que des contrats précaires, c’est bien dans un soucis de pouvoir dégager les travailleurs à tout moment, donc il n’y a plus de perspectives de créations d’emplois avec un tel choix puisque tout emploi créé est suceptible de sauter du jour au lendemain !

Le MEDEF prometteur de faux emplois en France privilégie l’importation de travailleurs étrangers

Le MEDEF a fait appel à des travailleurs détachés portugais pour l’installation des chapiteaux de son université d’été. Quelques jours auparavant, les copains du Parti socialiste s’étaient aussi faits épingler après avoir eu recours à des travailleurs détachés roumains pour l’université d’été de La Rochelle.

Peut-etre ces ordures avaient-ils meme négocié ensemble un prix de groupe ?!

L’entreprise d’origine de ces travailleurs détachés est un sous-traitant de l’agence Creative Spirit, le montant du contrat était d’environ 200.000 €, on ne fait pas dans la dentelle au MEDEF !

Les pourris du MEDEF se justifient lamentablement

« Dès lors que la libre concurrence est assurée, nous prenons la prestation la plus compétitive, qu’elle soit française ou étrangère. C’est normal. Pas de préférence nationale » !
Pendant cette université, « l’ignominie à DEGAGER pour sauver la France » GATTAZ a annoncé vouloir créer 1 million d’emplois en France si l’Etat lui file encore beaucoup de milliards (les 42 milliards d’€ de cadeaux sans contrepartie de la maison MACRON sur le dos des LABORIEUX ne lui suffisent pas).
Le GATTAZEUX ne serait-il pas lui aussi, comme HOLLANDE le perfide, en train de nous élargir notre 2ème trou fait par le FouDuRoi en son temps ? Avec le sourire SVP !

La bande à GATTAZ évasion « optimisation » fiscale & détournement d’argent !

Selon l’Humanité, Pierre GATTAZ diminue fortement la contribution fiscale en France de sa société RADIALL alors qu’il continue de bénéficier de crédits d’impôts dont le CICE et augmente ses dividendes !

La part des impôts payés en France par son groupe est passée en quelques années de 25% à 3% car sa société transfère la plus grande partie de sa plus-value à ses filiales à l’étranger.

En 2013, le groupe RADIALL a réalisé un chiffre d’affaires de 25 millions d’€ et ce chiffre d’affaires est réalisé très majoritairement en France, à hauteur de 70% du chiffre d’affaires global. Sur cette même année, sa charge fiscale en France s’est limitée à 202.000 € alors que l’entreprise a bénéficié de 876.000 € du CICE !

Grâce au dispositif d’optimisation fiscale, le groupe fixe les prix de vente à ses filiales (les prix de transfert). Il s’agit donc de baisser les prix en interne afin d’affecter la majeure partie des marges dans les pays où la fiscalité est le plus avantageuse.

Les dividendes générés par la société, eux, ont doublé entre 2010 et 2014 pour atteindre 2,8 millions d’€, sachant que Pierre GATTAZ détient 87 % des actions de sa société…

.

Le secrétaire général du Medef 71, Daniel COQUIARD, détourne de l’argent !

Daniel COQUIARD a été licencié pour faute grave le jeudi 9 avril 2015 par son patron, soupçonné d’avoir détourné de l’argent à son profit dans le cadre de la construction de la crèche inter-entreprises inaugurée en octobre 2014 à Crissey, en région chalonnaise. Cette crèche est une initiative 100 % Medef 71, avec un budget évalué à l’époque à près d’1 million d’€. Elle a coûté aux contribuables 235.000 € pris en charge par la CAF et le conseil général de Saône-et-Loire.

L’objet du contentieux financier porte sur des facturations frauduleuses liées à ce projet de crèche que le secrétaire général a réalisées pour son profit personnel. Le pot aux roses a été découvert suite aux vérifications du commissaire aux comptes de la structure qui a découvert des irrégularités.

Aucune plainte d’abus de confiance ou de détournement de fonds n’a été déposée ni par le Medef ni par la CAF ni par le Conseil Général !

Ce GATTAZé mafieux reconnaît les faits qui lui sont reprochés et déclare :

« J’ai tout remboursé. »

« C’était dans un contexte particulier qui était vraiment complexe pour moi. J’avais demandé à être licencié en novembre 2013, car je ne me sentais plus en capacité nerveusement d’assumer mes fonctions. Je n’en pouvais plus. J’ai demandé au président de mettre fin à mes fonctions… Puis j’ai sombré. »

Pauvre bête, on va verser une larme ! Monsieur déprimait alors il a piqué dans la caisse pour espérer se faire virer ?

Il évoque une somme de 22.000 €. Il oublie de préciser au passage qu’un adhérent du Medef l’aurait aidé à rendre l’argent qui n’était pas le sien.

Voilà l’image parfaite que je me fais du Medef et de toutes ces institutions, Conseil Général & co. Ils volent, pillent la République et, quand ils se font chopper, au pire on leur demande d’avoir la gentilesse de bien vouloir rembourser leur larcin.

Cela serait arrivé à un simple pecno d’en bas, il aurait été jugé en comparution immédiate et direction le Gnouf !

Quand j’entends VON Cazeneuve, avec sa LoiRenseignement liberticide, nous dire qu’on est en risque maximal d’attentat, j’en viens à espérer que, si attentat il doit y avoir, les terroristes auront l’intelligence de ne plus s’en prendre au peuple qui n’a rien demandé à personne, mais aux institutions politiques pourries de notre pays.

Le GATTAZEUX attaqué pour licenciement abusif

Le MEDEF est poursuivi pour licenciement abusif par Anton MOLINA, ex-responsable de la communication.

Celui-ci remet en cause la réalité du motif de la séparation :  « ne pas s’être adapté à la nouvelle organisation du MEDEF ». Pour cela, il fournit témoignages et courriels de félicitations du directeur général et du GATTAZEUX boutonneux lui-même. Il demande 400.000 € pour licenciement abusif, il réclame aussi le paiement d’heures supplémentaires sur 3 ans pour environ 350.000 € !

La riposte de la bande du GATTAZEUX : « Pierre GATTAZ avait dit que tout le monde avait sa place, mais Anton MOLINA s’interrogeait sur sa place et son avenir. Il a eu une attitude d’opposition et cherchait à être évincé. » Je cherche encore où est la faute commise…

Concernant les heures supplémentaires, c’est la guéguerre, l’un dit ne pas être cadre dirigeant, les autres affirment le contraire. C’est pourtant simple à élucider de par le contrat de travail et la convention collective !

Au sein des moisis du MEDEF, 35 salariés sur 180 ont quitté l’organisation en 2 ans : le secrétaire général, la directrice générale déléguée, le directeur général adjoint chargé des affaires économiques ou encore celui chargé des affaires sociales. Selon l’un d’entre eux, beaucoup de salariés encore présents dans l’organisation savent que leur tour est proche et consultent leur avocat !

.

Alerte du 27 Août 2015

Le loup de Bercy qui vous a macronisé vient de se faire GATTAZer !

L’apprenti sorcier Emmanuel Maquereau MACRON prône la suppression des 35 heures, travailler plus pour pas plus.

Ca sent la Loi Macron 2 en approche => après la mise à mort du code du travail, il veut définitivement achever les LABORIEUX ! Il a dû trouver son inspiration chez le WOERTH smicophobe !

SARKO sors de ce corps !

Vous remarquerez qu’à chaque fois qu’un connard de politicard veut supprimer les 35 heures, il balance des grandes phrases, que ses « sponsors » lobbyistes lui disent de répéter bêtement, sans argumenter concrètement sur le pourquoi… Moi, simple pecno d’en bas, quand je prône le contraire, c’est argumenté avec de vrais chiffres et avec explication des conséquences, mais je ne suis au’un simple pecno LABORIEUX d’en bas !

Après le tolé général au CONgrès du Parti Socialiste à La Rochelle, le roquet s’est fait rebombé par VON VALLS car ce slogan n’est pas vendeur auprès des électeurs LABORIEUX, les PROLOS.

Mais, ensuite, le perfide HOLLANDE Charlie castriste empreinteur d’histoire a tombé le masque : il n’est pas contre les 35 heures, il veut juste tout péter le Code du Travail, même si le roquet l’à déjà bien achevé, en mettant tout à la négociation faussement collective !

.

C’est grâce à ce genre de dégénéré incompétent et aux énarques corrompus à sa botte que le chômage grimpe !

Signez la pétition Macron démission !

Merci à Gérard FILOCHE pour cette initiative anarchozytoyenne !

Et il ne faut pas se leurer, ne pas oublier ce qu’il y a en face. Le FouDuRoi SARKOZY propose la même misère pour les LABORIEUX.

Les solutions pour éradiquer le chômage, favoriser le plein emploi, et ainsi relancer la consommation des ménages, relancer la croissance, elles existent et elles sont simples :

Retraites… la solution à portée de main, qu’attend-on ?

Semaine de 4 jours 32 h c’est possible

L’argent coule à flots, les Chiffres Clés

Mais encore faut-il des politiciens couillus et non corrompus pour les mettre en place.

Le gros mal de la France et de l’Europe, c’est que les escrocs au pouvoir ne sont que des pantins à la botte des nombreux lobbies, la démocratie au sens souveraineté du peuple a disparu depuis plusieurs années remplacée par le dictat des manipulateurs friqués, ceux qui ont le pouvoir ont l’argent.

Le MEDEF ce n’est jamais que le plus gros lobby de France qui regoupe sous lui tous les autres lobbies confondus et  GATTAZ en est le parfait emblème, infecte, puant et irrespectueux des travailleurs !

En face, les LABORIEUX n’ont pas leur Lobby ou ThinkTank pour tenter de lutter à armes égales ! Les syndicats ? Ils ne sont plus qu’une mascarade, une parodie de la lutte ouvrière. Je suis bien placé pour en parler, j’ai été 3 ans délégué à me battre pour les salariés, par la force des choses, mon employeur allant trop loin, j’ai été obligé d’adhérer à un syndicat et devenir également délégué syndical pour tenter d’avoir plus de poids face à un gros employeur aux tentacules puissants, celui-ci a su bien s’acoquiner avec ceux qui étaient censés m’aider qui, au contraire, m’ont enfoncé

C’est aux LABORIEUX de se sortir les doigts du cul et se bouger pour sauver leur croûte, tous ensemble, sans attendre que d’autres le fassent pour eux… Sans cela, le Bulldozer GATTAZ va labourer toute la France d’en bas avec ses pions MACRON, VALLS ou SARKOZY &co…

On peut tenter d’enrayer cette gangrène en dégageant ces 2 partis moisis que sont LaidsRépublicains et le Parti Socialiste, qui massacrent les LABORIEUX depuis des décennies !

Continuer d’être malmené par un FouDuRoi SARKOZY kadhafiste ou par un HOLLANDE Charlie castriste, ce n’est plus supportable !

2017… vivement le changement, le VRAI !

.

Mon GATTAZounet, je crois que tu es en passe de devenir mon idole No 2, juste après l’indétrônable, le Supprême, je veux parler du LaidRépublicain Nicolas SARKOZY , à l’aura démesurée, biensûr !