Les Compteurs de la Honte

Classé dans : Compteurs de la honte, Crise et Dette | 0

[Les Institutions de l’Etat][Les cumulards][Corruption et scandales à la française]

[Les trophées des actes anarchozytoyens]

Logo_Page_LesCompteursDeLaHonte_250x250

Vous êtes sur la page officielle des Compteurs de la Honte !
Cette page est l’envers du décor sur les fourberies de l’Etat et de nos Chers Elus, vous êtes derrière la MATRICE.
Toute ressemblance avec des faits réels serait une pure et fortuite coïncidence ?
Nos Chers Elus redoublent d’imagination quand il s’agit de gaspiller, dilapider, s’accaparer ou détourner NOTRE argent !
Mettons à l’honneur leurs mutiples frasques…

Les Compteurs de la Honte c’est quoi ?

Le but de cette page est de constituer une base solide, référencer tout ce qui est chiffrable en matière de gaspillages, fraudes, corruptions, cadeaux aux entreprises, trains de vies opulents…de nos chers élus, de l’Etat et de ses Institutions pour pouvoir les confronter face aux dits déficits de la sécurité sociale et des caisses de retraite. Les Compteurs de la Honte pourront-ils dépasser le montant du déficit de la sécurité sociale ou des caisses de retraites ? Moi je dis OUI, je relève le défi !

Aussi si vous connaissez des Compteurs de la Honte non présents dans cette page, vous pouvez me contacter par mail pour que je les ajoute.

Et n’oubliez pas, la dette publique française augmente de 13 milliards d’€ chaque mois dont 3,9 milliards d’€ rien que pour les intérêts… !

Cette page va évoluer régulièrement, au fur et à mesure de mes investigations.

Cadeaux aux entreprises

42 milliards d’€ offerts aux entreprises sur la période 2014-2017

Le 23 février 2015, le ministre des Finances Michel SAPIN annonce une baisse de 22 milliards d’€ des cotisations et taxes des entreprises d’ici la fin 2015 par rapport à 2013.

En 2014, 10 milliards d’€ au titre du CICE (Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi) aux entreprises comptant des salariés rémunérés entre 1 et 2,5 fois le Smic.

En 2015, entre l’augmentation du CICE, et les baisses de cotisations et d’impôts, ce sont 12 milliards d’€ de plus par rapport à 2014.

Michel SAPIN a rajouté :  « Nous continuerons de la même manière en 2016, ce qui sera voté au cours de cette année, et en 2017 », évoquant 10 milliards d’€ cumulés de plus par an.

.

SANOFI, le parfait exemple !

Le CICE était une des mesures phares promises par le candidat HOLLANDE pour créer de l’emploi : « je veux redonner des marges de manoeuvre aux entreprises dès 2013, gràce à un crédit d’impôts de 20 milliards d’€ qui leur permettra d’embaucher, d’investir, d’exporter » !

SANOFI, après 4.000 emplois supprimés et des bénéfices record a dans ses cartons un plan de licenciement à venir de 1.800 salariés, chiffré dans les moindre détails pour un coût de 80 millions d’€.

Dans le même temps, SANOFI touche chaque année des aides publiques : 125 millions d’€ au titre du CIR (Crédit Impôt Recherche) et 11 millions d’€ au titre du CICE (Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi) soit 136 millions d’€.

Voilà où va le CICE ! de quoi largement financer le plan social et même dégager une belle plus-value de 56 millions d’€ !

Et le Crédit Impôt Recherche sert à quoi ? Le plan de licenciement concerne notamment des chercheurs, SANOFI cherchant à migrer ses centres de recherche en Inde…

Gaspillages

Le fiasco du Mistral à 2 milliards d’€ plus des brouettes de millions tous les mois

Premier bémol – la non livraison du Mistral à la Russie coûte 2,5 millions d’€ par mois

La livraison du porte-hélicoptère Mistral à la Russie est restée gelée pendant plusieurs mois sur décision de François HOLLANDE en raison de la situation en Ukraine. Il devait être livré en novembre 2014. Finalement il ne sera plus livré.

Depuis, le bâtiment militaire est toujours à quai dans le port de Saint-Nazaire. Et chaque mois, la surveillance et la maintenance du Mistral coûtent 2,5 million d’€ à l’Etat français donc aux contribuables.

Second bémol – le Mistral ne sera pas livré à la Russie – coût proche de 2 milliards d’€ !

Le gouvernement HOLLANDE continue dans le mensonge, on y est habitué, non pas que le gouvernement du fou du roi SARKOZY ait été moins menteur, bien au contraire. Mais ça devient insupportable d’avoir à faire à ces ordures qui jouent avec notre argent et nous saignent toujours que plus pour palier à leurs conneries !

Le ministre de la Défense Jean-Yves LE DRIAN a indiqué que la somme versée par la France à la Russie serait inférieure au prix d’achat initial de 1,2 milliard d’€.

Le Canard enchaîné affirme qu’en réalité le montant total pourrait s’élever à plus de 2 milliards d’€, avec notamment le remboursement des frais engagés par la Russie pour aménager le port de Vladivostok, l’adaptation en version maritime de 32 hélicoptères emmenés par les navires et la formation de 400 marins.

.

VALLS – Quand la passion prend le pas sur la raison – 20.000 € une bagatelle

.

L’Affaire Carla BRUNI à 410.000 €

Un rapport de juillet 2013 de la cour des comptes a révélé une information qui avait été passée sous silence : sous la présidence SARKOZY, le coût du site web de la fondation de Carla BRUNI était assumé par l’État avec une facture totale de 410.000 € pour 2011-2012.

D’après le Nouvel Obs, Matignon aurait complété ces informations en précisant :

« Huit collaborateurs étaient affectés au service de la première dame en janvier 2012, pour une rémunération mensuelle nette globale de 36.448 €. A celle-ci s’ajoutaient tous les mois les facturations de deux prestataires externes assurant pour la première dame la gestion d’un site internet pour un montant de 25.714 €, soit une dépense mensuelle totale de plus de 60.000 €. » !

D’après « L’Obs avec Rue89 », ce site internet développé sur une base de WordPress, vu son contenu, son aspect technique…, aurait dû réellement coûter environ 4.000 €. Concernant les coûts d’entretien exorbitants à 25.000 € par mois, le site ne serait même pas maintenu.

Les chèvres de l’ENA et des IRA nous coûtent environ 65 millions d’€ par an

En 2014 la formation d’un énarque a coûté 83.500 € l’année. Les énarques passant deux années à l’ENA, la formation totale d’un futur haut fonctionnaire revient donc à près de 167.000 €. Chaque promotion regroupant environ 90 élèves en moyenne, le coût annuel pour ces 90 élèves s’élève donc à 15 millions d’€ d’argent public.

La formation des élèves d’un IRA (Institut Régional d’Administration), école chargée de former des fonctionnaires d’encadrement, revient à un peu plus de 60.000 € par an et par élève.

Les IRA forment 500 à 700 élèves fonctionnaires annuellement sur 5 sites du territoire français (Bastia, Lille, Lyon, Metz et Nantes). La formation dure 1 an.

J’en déduis donc que la formation des élèves des IRA coûte aux contribuables entre 30 et 42 millions d’€ par an!

La Philharmonie de Paris à 380 millions d’€ + 18 millions d’€ de fonctionnement annuel

Le chantier titanesque de la Philharmonie de Paris, mené par Bouygues, a vu sa facture a grimper de manière exponentielle, passant de 173 à 380 millions d’€.

Dès 2012, la Cour des comptes s’alarmait des délais coûteux du projet, liés aux revirements politiques incessants de l’Etat et à l’abandon d’un improbable partenariat public privé.

Deux ans de retard de livraison.

Son coût de fonctionnement annuel est estimé à 30 millions d’€ par an dont 18 millions d’€ de subventions publiques prévues initialement. Une somme deux fois supérieure au budget de la Salle Pleyel, désormais concédée au privé. De quoi occasionner une belle bataille entre l’Etat et la ville de Paris.

L’Etat a bel et bien inscrit dans son projet de loi de finances pour 2015 une subvention de 9,8 millions d’€. Mais la maire Anne HIDALGO était, pour sa part, plus que réticente à lâcher les 9 millions d’€ restant.

Le fiasco du projet Ecomouv va coûter 1 milliard d’€

L’État et Ecomouv ont trouvé un terrain d’entente, L’indemnité pour rupture de contrat s’élèverait à un peu plus de 800 millions d’€.

Mais la facture risque de grimper encore de 200 millions d’€6 sociétés habilitées au télépéage étaient mobilisées pour assurer la mise en œuvre de l’écotaxe et ont aussi demandé à être indemnisées.

Le coût total du fiasco Ecomouv s’élèverait donc à 1 milliard d’€ !

Les malversations de nos élus

Ne soyons pas chiches, réservons leur une page spéciale, je pense que j’aurai de quoi écrire un roman, que dis-je ? un PEPLUM !