Les maîtres du Château de cartes

Classé dans : Complot | 0

Les Maîtres du Château de cartes

Les maîtres du Château de cartes

Sommes-nous des pions sur un immense jeu d’échec ? Nos dirigeants eux-mêmes dirigent-ils réellement ou sont-ils eux-mêmes de simples pantins manipulés par des forces obscures bien plus puissantes ?

Je ne pensais pas avoir besoin d’effleurer ce monde de l’ombre mais, involontairement, mes derniers articles m’y on conduit. Je sais, je suis un paranoïaque zinzin, c’est normal. Je vois des complots partout.

Comme j’ai déjà fort à faire en rédaction d’articles, je ne m’attaque pas de suite à ce sujet mais je commence à collecter des liens utiles sur le sujet.

Là, je vais passer d’une fiche signalétique « S » à « Z » car on touche à une zone sensible, tabouhouohou…

Vu que je vais être amené à faire des liens vers ce thème, dispersés dans chaque article, j’en profite pour collecter ici les informations que je trouve au fur et à mesure de mes investigations, c’est en quelques sortes un article centralisateur sur ma « zinzinerie » d’une MANIPULATION MONDIALE…

Ces « Grands » qui manipulent, tirent les ficelles, jouent à un jeu d’équilibriste duquel ils sortiront toujours gagnants même si cela a pour conséquences de mettre des millions de gens dans la misère et la pauvreté.

Prenons l’exemple de l’Union européenne tel un Château de cartes :

En ce moment, même depuis un bout de temps, ils font mumuse avec la Grèce comme laboratoire d’expérimentation avant industrialisation de l’austérité et de l’ingérance d’un Etat.

Des Etats plus qu’endettés financent des organes comme la BCE, le FMI… La BCE « crée » de la monnaie non pas pour prêter aux Etats endettés mais pour prêter aux groupes bancaires qui sont censés prêter cet argent mais qui préfèrent en spéculer une grosse partie sur les marchés action notamment.

J’ai l’impression qu’on est dans la situation : Pierre prête / emprunte à Paul qui prête / emprunte à Jacques qui prête / emprunte à Pierre…

Un Etat comme la France est dans une situation tout aussi grave que la Grèce sauf que nos dirigeants, n’étant que de passage, ne règlent rien, au contraire TOUS aggravent la situation. A tel point qu’aujourd’hui la France emprunte à des créanciers pour rembourser ses prêts qui arrivent à échéance, cela signifie clairement qu’elle n’est pas solvable. Tant qu’on cache la misère sous le tapis, la  « confiance » relative perdure mais les requins peuvent à tout moment attaquer et faire exploser les taux d’intérêt, qui sont au plus bas pour le moment mais pour combien de temps ?

On est bel et bien dans un système Madoff dont on connaît l’issue fatale.

Qui est à l’origine de la Loi de 1973 imposant à la France l’obligation d’emprunter non pas à la Banque de France mais sur les marchés ? Rothschild !

Les manipulateurs peuvent à tout moment décider de passer en mode Crise bis répétita (même si le peuple lui n’est toujours pas sorti de la Crise). Goldman Sachs a toujours été le spécialiste pour cela, avec des produits « toxiques » , des fausses rumeurs…

Ce château de cartes s’effondrera forcément un jour,

soit par les peuples qui auront repris leur liberté, leur souveraineté et se seront soulevés face aux requins de la finance qui dirigent le monde,

soit parce que ces escrocs l’auront décidé => lorsque la « peur » revient (l’indice VIX très suivi par les marchés financiers et boursiers), la panique s’empare et tout peut vite s’effondrer. Les manipulateurs n’ont qu’à faire revenir ce sentiment après avoir pris la peine de se positionner sur les marchés actions par exemple en VAD – Vente à découvert. Hé oui, ils ont pensé à tout, tout est dématérialisé en bourse. on peut vendre ce que l’on n’a pas pour le racheter ensuite (cf mon article Et si la sortie de la Grèce était voulue).

Au fait, un petit mot quand-même

Le fou du roi SARKOZY, VON!?VALLS et MAQUEREAU m’ont « conseillé » de vous dire qu’il ne fallait pas regarder ces articles. Leurs conseils m’on fait mal aux fesses, je ne comprends pas pourquoi ! 🙂 D’ici à ce que je me prenne une rafale de calibre 49-3, ça ne va pas tarder…

A votre place, je les écouterais. D’ailleurs, même la chèvre non énarque LAGARDE du FMIsterie et JUNCKER l’assécheur des richesses de l’Europe, ainsi que SUPER MARIO sauveur de l’Europe m’ont, eux, vivement « recommandé » de ne pas afficher les écrits interdits. Décidément là encore leurs recommandations ne sont pas sans douleurs…

Je vous aurai prévenu, c’est à vos risques & périls. Enfin, vous êtes déjà fichus, ou plutôt « fichés » par VON!?CAZENEUVE, vous êtes rentrés sur cet article, il ne fallait pas… Vite éteignez, jetez votre ordinateur, coupez internet, supprimez votre abonnement, voir même quittez ce pays dans les plus brefs délais, avec un peu de chances, vous ne serez pas trop inquiétés… 🙂

Là, vous entrez dans une zone, un territoire que l’on pourrait comparer à l’inquisition dans Le nom de la rose

.

Le fou du roi SARKOZY ne figurerait pas parmi les 133 divinités grecques bilderberguesques !

Apparemment, Alain JUPPE a été convié à la réunion Bilderberg 2015, le fou du roi mythocondriaque ne serait donc pas le Maître ? Là je suis déçu, son narcissisme a dû en prendre un coup !

Notre MAQUEREAU rothschildien, lui, y a été convié en 2014… Etait-ce pour mettre au point les ajustements de sa loi destructrice du code du travail ?

De même, VON VALLS a été adoubé par le groupe Bilderberg en 2014. Adoubement : cérémonie au cours de laquelle un homme était armé chevalier ! 

Les propos du Président du Bilderberg (le vicomte Etienne Davignon) sur VALLS :

« Nous invitons deux catégories de personnel politique : ceux qui sont au pouvoir, dont nous aimerions bien connaître leur avis sur les sujets que nous traitons, et ceux qui nous paraissent appartenir à des générations montantes.

C’est par exemple le cas de Manuel VALLS qui nous a paru intéressant en tant que socialiste français ouvert. On n’est pas là pour faire sa promotion, mais il n’est pas exclu que ça lui soit utile et que ça lui ouvre aussi les yeux sur certains points. Ensuite, certains de nos invités ont un destin, mais ce n’est pas de notre fait. Je crois plus à notre vision. »

Donc VALLS est à la botte du Bilderberg !?

.

Pour ceux qui l’ignorent… Goldman Sachs et Bilderberg sont cul & chemise, mais c’est presque un pléonasme…

Il est intéressant de noter concernant Bilderberg 2015

D’après un témoignage recueilli par Paris-Match, cette année, l’accent a été mis avec insistance et souvent inquiétude sur les accélérations spectaculaires des changements en cours. Accélération économique et financière qui se traduit aujourd’hui par la fin de l’ère des taux bas et par l’envolée prévisible des taux d’intérêt. Elle va toucher, bien sûr, les Etats les plus endettés mais aussi les particuliers emprunteurs !

A Bilderberg 2015, on s’est beaucoup inquiété du risque de défaut grec. De même, la montée des populismes au sein des classes moyennes s’est invitée au menu des discussions.

Les 133 privilégiés de la 63e édition du forum qui fait le plus fantasmer la planète vivaient presque dans une atmosphère de planète rouge, de Terre en voie de quasi disparition !

L’envolée des taux de la dette… ça sent pas bon pour les années à venir

=> je m’en explique dans mes articles

Et si la sortie de la Grèce était voulue,

Payez payez ! les collectivités s’endettent pour vous !, Crise et Dette.

Et nos chers pourris alertés vous disent que tout va bien, la France n’a rien à craindre…

.

Autres informations intéressantes :

Sur 133 participants les Etats-Unis sont largement majoritaires, le but de Bilderberg étant de « favoriser le dialogue entre les Etats-Unis et l’Europe », dans le sens américain biensûr, en gros cela nous ramène au TAFTA !
Mais il n’y a aucun membre en fonction du gouvernement Obama. Est-ce l’indice du déplacement du centre du pouvoir vers le secteur privé ?
La Grande-Bretagne arrive en 2nde position, avec 12 invités, dont le chancelier George OSBORNE, habitué du club et pro-américain.
La France arrive en 3ème position avec 9 représentants dont :
Laurence BOONE, conseillère économique de François Hollande,
Henri DE CASTRIES, président d’Axa et du comité de direction du Bilderberg,
Nicolas BAVEREZ, membre du comité d’éthique du Medef et de l’Institut Montaigne,
Patrick CALVAR, directeur de la DGSI,
Alain JUPPE, candidat potentiel à la présidentielle 2017,
Gilles KEPEL, spécialiste de l’islam,
Catherine PEGARD, ex-conseillère du fou du roi,
Jean-Dominique SENARD, patron de Michelin.

Bref, seuls « LaidsRépublicains », le Parti Socialiste, le Médef et la finance sont présents. Quand je dis que ces 2 partis du centre accordent leurs violons pour se partager le pouvoir à tour de rôle, je ne suis pas trop éloigné de la réalité. Viennent-ils chercher leurs ordres au Bilderberg ? 2017, il faut un changement UN VRAI !
La Grèce ne compte que 3 représentants ultralibéraux, aucun membre du gouvernement d’Alexis TSIPRAS ou du parti Syriza n’est présent.

Sans surprise, les dirigeants d’entreprises sont les mieux représentés, avec une soixantaine de PDG, présidents et vice-présidents de conseil d’administration. Et le secteur d’activité dominant reste comme d’habitude la finance avec près d’une trentaine de banquiers et de dirigeants de fonds d’investissements.
Tiens, il n’y a pas de représentant des « Laborieux » ? Comme c’est étrange… Hé oui les pions n’ont pas leur mot à dire, ce n’est pas nouveau, forcément encore moins à ce niveau.

Google accroît sa présence dans le cercle Bilderberg avec Eric Schmidt le patron de Google (qui fait par ailleurs partie du comité de surveillance du groupe Bilderberg), Demis Hassabis, à la tête de Google Deep Mind, le département d’intelligence artificielle du géant du Web, et Regina Dugan, vice-présidente de Google et ancienne directrice du Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA)
Le DARPA : agence de développement et de recherche du département de la Défense des États-Unis dont le cheval de bataille est la puce RFID d’identification sous-cutanée aux innombrables applications pratiques, outil de contrôle par excellence de la population.

Les autres représentants des nouvelles technologies sont Reid Hoffman, patron de LinkedIn et surtout Alex Karp, fondateur de Palantir Technologies, une entreprise spécialisée dans l’analyse des données. Palantir, un nom inspiré de la «pierre de vision» du «Seigneur des anneaux», a pour client le FBI, la NSA et la CIA. L’agence de renseignement américaine a d’ailleurs financé la création de Palantir Technologies à travers son fonds d’investissement In-Q-Tel.

Alex Karp et Regina Dugan illustrent par leur carrière louvoyante entre des sociétés high-tech et des agences gouvernementales US de la défense et du renseignement, la très grande proximité entre trois des thèmes abordés cette année à la réunion Bilderberg: l’intelligence artificielle, le cybersécurité et le terrorisme. La nouvelle loi sur le renseignement portée par Manuel VALLS et Bernard CAZENEUVE s’inscrit au coeur de ce tryptique. Le directeur général de la Sécurité intérieure, Patrick CALVAR, est donc en bonne compagnie.

Articles complètement zinzins, farfelus, ne les lisez pas