Les moisis du foot, je t’aime moi non-plus

Classé dans : Corruption scandales | 0

Les moisis du foot, je t'aime moi non-plus

Les moisis du foot, je t’aime moi non-plus

Le monde du football, un monde moisi tout autant pourri que le monde de la politique, où l’argent coule à flot, où les rémunérations des dirigeants donnent le vertige tout autant que le nombre de ces dirigeants,

où la corruption, et donc forcément l’évasion et la fraude fiscales, sont légion ! notamment pour les contrats audiovisuels et pour les décisions des pays organisateurs des coupes du monde.

FIFA, UEFA… de puissants lobbies très influents de par leur manne financière…

Un monde pourri moisi dans lequel forcément on retrouve SARKOZY le RoiDesCorrompus !

Sigles pour les non-initiés (dont je fais partie) :

CIFA : Fédération des îles Caïmans de football

CONCACAF : Confédération de football d’Amérique du nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes

DBF : Fédération allemande de football

EFA : Fédération anglaise de football

FIFA : Fédération internationale de football association

UEFA : Union des associations européennes de football

Petite coïncidence, la FIFA est basée en Suisse, le pays de la célèbre banque HSBC et des SiwssLeaks. Hé oui, il est plus facile et discret de détourner de l’argent dans un paradis fiscal !

Le monde du football ne connaît pas la crise

En 2014, Jérôme VALCKE, le Secrétaire Général de la FIFA, déclarait que la FIFA avait enregistré 1,4 milliard de $ de revenus en 2013 mais qu’une fois ses dépenses retranchées, elle dégageait seulement 72 millions de $ de bénfécices ! Au doux prétexte de : organiser des tournois ou développer mondialement le football. Et personne n’a jamais tiqué sur de tels écarts entre les recettes et les bénéfices nets !

Comme indiqué un peu plus bas, ce moisi véreux a été destitué de ses fonctions en 2015… Il osait rajouter : « La FIFA a désormais 1,432 milliard de trésorerie qui lui permet de gérer les imprévus. »

On imagine la gueule des imprévus !

« Nous devons encore faire face à une période importante comme le coût final de la Coupe du monde qui n’est pas encore connu.

Mais il n’y a pas de baisse de revenus tirés de la Coupe du monde. Avec les droits de télévision et de marketing, la FIFA s’attend à ce que la Coupe du monde 2018 en Russie fasse mieux que le Mondial 2014, celle du Qatar en 2022 encore mieux, et si cela reste comme cela, celle du Mondial 2026, dont le pays hôte n’est pas connu, encore davantage.

Ce n’est pas lié à l’endroit où la Coupe du monde est jouée mais au football lui-même. »

.

Confirmation, les chiffres sont éloquents

Effectivement, un Mondial de football rapporte beaucoup d’argent et de plus en plus.

En 2002 en Corée du Sud, l’événement a rapporté 1,7 milliard d’€.

En 2006 en Allemagne, l’événement a rapporté 2,4 milliards d’€.

En 2010, en Afrique du Sud, l’événement a rapporté 3,8 milliards d’€.

En 2014, au Brésil, l’événement a rapporté 5,2 milliards d’€.

L’argent vient des droits audiovisuels et des sponsors, 22 marques ont versé 1,5 milliard d’€ à la dernière coupe du monde pour être visibles le temps de la compétition.

Ces recettes permettent officiellement de financer des projets dans les pays sous-développés comme en Afrique.

Elles servent aussi à aider de petites fédérations nationales, mais ce n’est pas anodin, le Président de la FIFA s’assure ansi leurs votes lors des élections  !

La farce véreuse, c’est que la FIFA est basée à Zurich en Suisse, enregistrée comme une simple association et n’a donc pas à publier ses comptes et ne paie pas l’impôt fédéral !

.

Et les salaires dans tout cette sarkozerie ou berlusconnerie ?

Le salaire de Sepp BLATTER était connu de très peu de personnes ! Qu’est-ce que c’est que cette embrouille ? Tous les adhérents d’une association ont droit à ces informations ! Ben là non apparemment !

Un Pésident de la FIFA, comme Sepp BLATTER, gagne à la loterie tous les ans : 8 millions d’€ par an soit 666.000 € par mois ou 22.000 € par jour !

Un Secrétaire Général de la FIFA est bien loti aussi : 5 millions d’€ par an soit 416.000 € par mois ou 14.000 € par jour !

Un Président de l’UEFA, comme Michel PLATINI, gagne : 2,2 millions d’€ par an soit 185.000 € par mois ou 6.000 € par jour !

Qui peut valoir une telle rémunération ? QUI ? Ils chient de l’or en allant aux toilettes ?
Peti rappel, un smicard survit avec 48 € brut (26 € hors taxes) par jour et pour une vraie journée de LABEUR !

Les salaires les plus élevés sont attribués aux 25 membres du comité exécutif ainsi qu’aux 12 directeurs de l’organisation. Leurs revenus sont fixés par un organe indépendant, la sous-commission des compensations, d’après le porte-parole de la FIFA. On imagine l’indépendance ! L’ordure trouve de bon goût de rajouter que leur niveau de rémunération est similaire à ceux pratiqués dans des grandes entreprises internationales (aucas où l’on ne l’aurait pas remarqué) comme si c’était un prétexte.

Certains universitaires ne manquent pas de rebomber ce glandu : la FIFA compte moins de 500 employés là où certaines multinationales en emploient plusieurs dizaines de milliers. Ensuite, les entreprises produisent elles-mêmes des biens et des services. La FIFA ne récolte de l’argent qu’en vendant des droits de retransmissions télévisées et des droits publicitaires lors de matchs auxquels aucun employé de la FIFA ne participe. Bref, la FIFA ne produit rien ! Elle dispose d’un monopole légal et la majeure partie des revenus ne sont, en fait, pas générés par les efforts ou le talent des personnes qui travaillent pour l’organisation !

Déjà que, même pour des grands groupes, ces rémunérations sont déjà indécentes ! Regardez Alcatel, Sanofi… ça ne vous donne pas la gerbe tous ces millions payés à quelques uns en échange de plans sociaux concernant des milliers de LABORIEUX majoritairement smicards ? Ben la FIFA c’est la même pourriture encore plus contestable !

En 2015, le salaire moyen des employés à la FIFA est de 242.000 $ par an soit 20.000 $ par mois, celui des employés de l’UEFA est de 177.000 $ par an soit 14.750 $ par mois ! Attention aux moyennes trompeuses, 2 gros salaires d’en haut peuvent vite faire monter la moyenne face à 1.000 petits salaires d’en bas, je m’en explique concrètement dans ma page Emploi Retraites preuves à l’appui. Mais j’imagine que les salaires sont effectivement très confortables pour l’ensemble des collaborateurs.

C’est drôle, le modèle de la FIFA a inspiré d’autres moisissures, comme par exemple Maud FONTENOY l’écoloSchiste avec sa fausse fondation relookée en Fundation pour tromper le grand public…

Jack WARNER & Chuck BLAZER – Il était une fois dans l’Ouest du Football !

En 1990, Jack WARNER est élu Président de la CONCACAF avec le soutien de Chuck BLAZER. Et Jack WARNER, en retour d’ascenseur, le nomme Secrétaire Général de la CONCACAF !

Chuck BLAZER occupe le poste de Secrétaire général de la CONCACAF de 1990 à 2011 et est membre du comité exécutif de la FIFA de 1997 à 2013, hé oui un vrai cumulard comme nos politicards.

Jack WARNER occupe le poste de Vice-Président de la CONCACAF de 1983 à 1990 puis celui de Président de la CONCACAF; lui aussi est cumulHardeur et membre du comité exécutif de la FIFA de 1990 à 2011. Il est obligé de démissionner des 2 postes en 2011 en raison des allégations de corruption à son encontre.

Toujours en 2011, Chuck BLAZER est arrêté par le FBI, qui enquête sur une affaire d’évasion fiscale, il démissionne lui aussi de la CONCACAF mais pas de la FIFA ! Il ne quitte la FIFA qu’en 2013 (2 ans à continuer comme si de rien n’était) lorsqu’il finit par plaider coupable à 10 chefs d’accusation, dont racket, blanchiment d’argent et évasion fiscale. Il risque jusqu’à 10 ans de prison.

Pendant son mandat à la CONCAF, il se fait graisser, 10 % de commission sur les contrats conclus entre la CONCACAF et les sponsors et chaînes de télévision : 21 millions de $ versés entre 1996 et 2011 sur des comptes offshore dans les îles Caïmans.

Pendant ses mandats, il se fait remarquer par son train de vie fastueux tel un gras opulent du Sénat ou de l’Assemblée Nationale : acquisition de plusieurs propriétés autour du monde, jets privés, hôtels cinq étoiles et autres vacances généreuses… et il se vante de ce train de vie sur son blog.

Mais, selon les autorités fiscales américaines, il n’a pas payé d’impôts durant 18 ans et sans jamais être inquiété !

Chuck BLAZER a accepté de coopérer avec les enquêteurs. Il est alors devenu l’indic du FBI et du fisc américain pour compromettre les autres décideurs corrompus du football mondial, utilisant par exemple un petit micro dans un porte-clés pour enregistrer à leur insu les autres véreux.

La FIFA les a suspendus à vie de toute activité liée au football aux niveaux national et international, Chuck BLAZER  en Juillet 2015 et Jack WARNER en Septembre 2015 ! Quelle réactivité ! Ca donne l’impression qu’ils devaient tous se tenir par les couilles dans ce bouillon de culture !

Sepp BLATTER le milionnaire, PLATINI et autres véreux

En Mai 2015, 14 personnes, dont 9 dirigeants de la FIFA, sont arrêtées dans le cadre d’une enquête menée par le FBI. Les soupçons de corruption portent principalement sur les conditions d’attribution de plusieurs coupes du monde ainsi que sur des contrats de marketing.

Parmi ces personnes, on retrouve Jack WARNER, mais également son successeur à la tête de la CONCACAF, Jeffrey WEB, qui est aussi directeur de la Fidelity Bank, une banque des îles Caïmans !

En septembre 2015, la FIFA annonce que son Secrétaire Général Jérôme VALCKE est démis de ses fonctions et qu’elle demande une enquête de la Commission d’Ethique.

.

Venons en au big véreux Sepp BLATTER

Encore un suisse de pure souche, décidément c’est un véritable pays de véreux, y a-t-il un gène foireux chez les suisses ou est-ce dans leur culture, leur éducation ?

Sepp BLATTER a été Secrétaire Général de la FIFA de 1981 à 1998 puis Président de la FIFA depuis 1998.

Il a été réélu en Juin 2015 (5ème mandat) alors que les soupçons de corruption commençaient déjà à lui coller fortement au cul…

3 jours seulement après sa réélection, le scandale éclate. Il convoque un congrès extraordinaire afin de remettre son mandat de président à disposition.

Le 8 octobre 2015, la commission d’éthique de la FIFA le suspend provisoirement pendant 90 jours.

.

Ce que lui reproche la justice actuellement

Le 25 Septembre 2015, le Procureur général de Suisse a ouvert une procédure pénale pour gestion déloyale et abus de confiance.

.

Premier grief :  un contrat de 2005 louche entre Sepp BLATTER, Président de la FIFA, et Jack WARNER, Vice-Président de la FIFA et Président de la CONCACAF, concernant les droits audiovisuels des Coupes du monde 2010 en Afrique du Sud et 2014 au Brésil. Ce contrat a été signé avec la société de Jack WARNER pour un prix estimé à 5% de la valeur du marché de l’époque : 600.000 $. Jack WARNER a ensuite revendu ces droits, via sa société JDI basée aux îles Caïmans, à la chaîne SportsMax pour 15 à 20 millions de $ !

Ohlala, quelles pourritures ! Le WARNER est bien bien moisi ! Pas d’appel d’offres (ou alors frelaté mais aucun média n’y fait allusion) et le gugus est à la fois fournisseur et client !

.

Second grief : un paiement déloyal de 2 millions de francs suisses en faveur de Michel PLATINI, Président de l’UEFA, au préjudice de la FIFA. Le paiement remonte à Février 2011 pour un travail effectué par Michel PLATINI entre 1999 et 2002 !

Michel PLATINI, grand pote du véreux VALLS, a déclaré :

« Un montant versé pour un travail accompli de manière contractuelle pour la FIFA. Je suis content d’avoir pu éclaircir ce point avec les autorités.  »

Ben voyons, contractuel mais aucun média ne fait allusion au soit-disant contrat ! Et, comment explique-t-il ce délai de paiement entre 2002 et 2011 ? Je sais qu’il est déjà assez royalement engraissé, qu’il peut survivre comme un nabab  mais quand-même ! Il n’a pas réclamé son dû pendant 9 ans ? Et qu’est-ce qui aurait incité BLATTER à devenir bon samaritain au bout de 9 ans ? Que c’est GROS et mauvais comme canulard !

J’ai découvert une déclaration intéressante de Christian CONSTANTIN, président du Football Club de Sion en Suisse, concernant la probable candidature de Michel PLATINI à la tête de la FIFA :

« On ne peut pas être le candidat idéal lorsqu’on va prendre deux millions dix ans plus tard pour des prestations qui ont déjà été payées et lorsqu’au départ on négociait sur 4 millions. »

.

Le 21 Décembre 2015, le comité d’éthique de la FIFA a suspendu ces 2 moisis pour 8 ans de toute activité liée au football, avec effet immédiat, assorti d’une amende de 74.000 € pour PLATINI  et 46.000 € pour BLATTER.

« Ni dans sa déclaration écrite ni à l’audience, Monsieur BLATTER n’a été en mesure de démontrer une base légale à ce paiement. Son affirmation d’un accord oral n’a pas été déterminée comme convaincante et a été rejetée par le comité. »

On est en plein burlesque, ces véroles justifient ce paiement mafieux pour un faux travail remontant à 11 ans en arrière sur la base d’un accord oral !  Et ces 2 ordures sont simplement « jugées » en interne, même pas inquiétées par aucune justice légale, toutes les autres affaires (coupe du mon de au Qatar…), c’est complètement mis aux oubliettes…

Quand je vois ces 2 pourritures à l’écran, j’ai l’impression de voir la bordille Christian ECKERT, le secrétaire d’Etat au budget, qui nous a enculé à sec dans la nuit du 16 Décembre 2015 ! C’est le même niveau de pourriture abjecte !

Et BLATTER la vérole avait jusque là un statut de Président démissionaire, il faut qu’on m’explique… le monsieur dit qu’il démissionne mais reste Président ? Il n’y a qu’à la mafia FIFA qu’on voit de telles conneries berlusconiennes ! Allez, peut-être chez LaidsRépublicians et encore, même pas sûr que le RipouxblicardEnChef ait réussi à aller aussi loin dans sa pourriture !

.

Sepp BLATTER l’impopulaire devient populaire à sa façon ! 🙂

Début Novembre 2015, les organisateurs de la nuit de Bonfire ont annoncé qu’une effigie géante de 11 mètres de Sepp BLATTER, tenant des liasses de billets, la Coupe du monde et un ballon de football, allait être brûlée en place publique à Edenbridge dans le sud de Londres.

Le coordinateur de l’événement à déclaré : « BLATTER était un choix évident, on ne voyait pas d’autre candidat possible. »

.

BLATTER la crapule va-t-il clapser avant d’être jugé ?

Début Novembre 2015, Sepp BLATTER a été placé en surveillance médicale à son domicile. Son porte-parole s’est empressé  d’affirmer que ce soucis de santé est dû au stress, conséquence de la pression que le pauvre innocent BLATTER subit depuis plusieurs semaines.

On peut donc supposer que, même s’il est un jour jugé coupable, il n’ira jamais au CACHOT pour fausse raison de santé.

Pourvu qu’il ne clapse pas avant d’avoir pu témoigner contre SARKOZY le RoiDesCorrompus dans le cadre de l’attribution truquée de la Coupe du monde 2022 pour le Qatar…..

Et tout le reste de pourriture de BLATTER on oublie ? on ne juge pas ?

BLATTER dans les livres d’histoire

La pourriture BLATTER date depuis longtemps, a souvent été dénoncée, mais étouffée, au nom de quoi ? A-t-il réussi à graisser des instances publiques et politiques pendant toutes ces années ?

2 ouvrages détaillés levaient le loup : 

le journaliste David YALLOP a publié en 1999 un livre intitulé « How They Stole the Game » (« Comment ils ont volé le jeu »),

le journaliste Andrew JENNINGS a publié en 2006 « Carton rouge ».

Ces ouvrages dénoncent la gestion de Sepp BLATTER preuves à l’appui. La FIFA a tenté, de faire interdire la publication de ces ouvrages, heureusement en vain.

En 2014, David TRIESMAN, l’ancien président de l’EFA (la Fédération anglaise de football), affirmait que la FIFA possède une longue tradition de pots-de-vin, de magouilles et de corruption, que la gestion y est digne d’une famille de mafieux, et que la corruption a été soutenue par l’absence d’investigations avec des accusés échappant à toute sorte d’enquêtes.

L’affaire ISL

La Société ISL, fondée en 1982 par DASSLER, le patron d’Adidas, obtient, de la part de la FIFA, l’exclusivité de la vente des droits marketings de plusieurs Coupes du monde. Elle fait faillite en 2001 avec des dettes de plusieurs dizaines de millions d’€.

Suite à cela, une enquête pénale est ouverte en 2001, elle va durer 5 ans, avec des perquisitions dans les bureaux de la FIFA à Zurich en novembre 2005, en raison de forts soupçons de détournement de fonds et de corruption.

L’enquête accuse directement le président de la FIFA, Joao HAVELANGE et son gendre Ricardo TEIXEIRA, vice-président de la FIFA. Ils auraient touché 40 millions d’€ de pots-de-vin dans les années 1990. Le préjudice subi par la FIFA est chiffré à 66 millions d’€.

Sommé de s’expliquer, BLATTER s’en sort indemne, malgré le fait qu’il reconnaisse être au courant d’un versement de 900.000 € destinés à HAVELANGE sur un compte de la FIFA. Ce qui l’a sauvé, c’est le fait que la répartition de tous les pots-de-vin versés par ISL n’a pu être établie.

En parallèle de l’affaire, en mai 2002, Michel ZEN-RUFFINEN, secrétaire général de la FIFA, dénonce publiquement les dysfonctionnements au sein de la FIFA et le « système Blatter » dans un rapport incendiaire. Un mois plus tard, il est contraint de démissionner !

.

Trafic de billets

En 2014, un trafic de billets d’entrées pour les matchs est démantelé par la police brésilienne. Un membre de la FIFA, Mohamadou Lamine FOFANA, et le directeur de la société Match Hospitality, Ray WHELAN, sont arrêtés.

Le trafic est estimé à 70 millions de $ sur les 4 dernières coupes du monde.

La société Match Hospitality est un prestataire exclusif de la FIFA, elle appartient à la société Infront Sports and Media, dirigée par Philippe BLATTER, le neveu de Sepp BLATTER !

.

Son graissage de pattes officiel pour être invirable à chaque élection

La FIFA compte 209 pays membres, avec chacun un poids égal dans les votes ! Par exemple, Andorre avec 500 licenciés pèse autant que l’Allemagne avec 6,7 millions de licenciés ! Et des petits pays insignifiants en taille, il y en a des wagons parmi les membres de la FIFA.

BLATTER s’assure systématiquement les prochaines élections en balançant chaque année 250 millions de $ à l’ensemble des membres du congrès (le parlement de la FIFA), répartis de façon égale quelle que soit leur taille.

A cela vient se rajouter le financement de projets de développement destinés à des pays manquant d’infrastructures, et facilement corruptibles, notamment des pays d’Océanie, d’Asie, et d’Afrique.

Bien évidemment, parmi ces « projets », tant qu’à faire, là aussi il y a des dérapages ou malversations !

Le centre technique d’Antigua-et-Barbuda n’a jamais été achevé, une partie de l’argent s’étant mystérieusement évaporée entre Zurich et les Antilles. Idem au Bénin, où l’argent de la FIFA a rejoint la poche de certains dirigeants sans plainte de la FIFA.

.

Jérôme CHAMPAGNE, cadre dirigeant de la FIFA pendant 11 ans : « Pourquoi voulez-vous que les petites fédérations votent pour des Européens centrés sur leurs privilèges, alors que le président en place leur offre des stades, des centres de formation, et leur rend visite dès qu’il peut ? »

Pour Guido TOGONI, cadre de la FIFA durant 13 ans, BLATTER a dépassé son maître et prédécesseur, HAVELANGE, qui régna durant 24 ans.

Les témoignages sont clairs de la part de ceux qui se sont mis en face de BLATTER, deux issues : soit partir avec un gros chèque moyennant un accord de confidentialité, soit signer un pacte de non-agression avec une promotion à la clef !

PLATINI et les siamois SARKOZY – VALLS

Il faudrait être aveugle pour ne pas s’apercevoir des similitudes entre les siamois VALLS et SARKOZY :

même politique SURaustéritaire envers le peuple et plus particulièrement les LABORIEUX, mêmes copineries avec les lobbies (autoroutes, nucléaire…) et notamment celui du Médef avec des GATTAZeries en tous genres,

mêmes rapports véreux avec l’argent de la République donc l’argent du peuple ou du moins l’argent pompé au peuple,

mêmes relations perverses avec les terroristes et certaines photos les montrent dans la vie privée main dans la main dans les tribunes de foot !

Alors, quand deux véreux sont cul et chemise en coulisses, forcément je cherche le maillon manquant, et hop, le troisième véreux Michel PLATINI apparaît !

.

La saloperie VALLS

Rappelez-vous, en Juin 2015, la saloperie VALLS se fait son délire en Falcon gouvernemental sur le dos de la République avec ses rejetons pour assister à la finale de la Ligue des Champions à Berlin.

Il se fait démasquer et le scandale prend vite des proportions sur les réseaux sociaux et dans les médias, un peu comme la chèvre KHOMRI et son CDD,..

Qui qui vient à la rescousse de la fripouille ? La fripouille Michel PLATINI ! Soit disant, ils avaient rendez-vous pour une réunion de travail !

J’imagine la réunion : dans une loge de luxe tout confort avec une bonne bouteille de champagne à quelques milliers d’€, du caviar et du foie gras pour voir le match en grandes pompes sur le dos de l’UEFA… !

.

La pourriture SARKOZY

Autre époque, autre pourriture, bien plus crapuleuse, normal puisqu’il s’agit d’une Nième affaire salasse du RoiDesCorrompus Nicolas SARKOZY ! La fameuse attribution de la Coupe du Monde  pour le Qatar, avec toute la mise en scène des votes et le décachetage de l’enveloppe révélant le grand gagnant, et des comités de soutien qui coûtent une fortune, tout cela comme poudre aux yeux pour MoutonsDePanurge alors que tout est déjà joué en coulisses… Allez musique Maestro !

BLATTER affirme que les mondiaux de 2022 devaient revenir aux Etats-Unis, suite à arrangements diplomatiques en coulisses, donc les Etats-Unis ont graissé la FIFA. Mais SARKOZY le RoiDesCorrompus aurait été encore plus pourri pour leur damer le pion à la dernière minute ! BLATTER (FIFA) et PLATINI (UEFA) se seraient entendus pour voter pour les Etats-Unis mais PLATINI aurait changé d’avis au dernier moment.

« Une semaine seulement avant l’élection, j’ai eu un appel téléphonique de PLATINI qui a dit : Je ne suis plus ton plan parce que le chef de l’État m’a dit que nous devrions prendre en compte la situation de la France. Et il m’a dit que cela concernerait plus d’un vote parce qu’il avait un groupe de votants avec lui. »

« Tout était bon jusqu’à ce que SARKOZY rencontre le prince héritier du Qatar, qui est maintenant le chef de l’Etat. Lors d’un déjeuner ultérieur avec Michel PLATINI, il a déclaré que ce serait une bonne chose que le Mondial se tienne au Qatar, et ça a tout changé. »

PLATINI a toujours assumé avoir voté en faveur du Qatar, mais nie l’avoir fait à la demande du président français, qui l’avait peu auparavant invité à un repas à l’Élysée en compagnie du futur émir du Qatar !

Comme à sa grande habitude dans toutes ses berlusconneries, SARKOZY le bygmalioniste a démenti.

« Voilà encore un autre qui me prête beaucoup de pouvoir. Je n’avais pas cette ambition, ni celle de diriger le PSG, ni d’attribuer à qui que ce soit la Coupe du monde. Mais vous le remercierez quand même pour moi. »

Dixit SARKOZY le corrompu qatari qui se targue en coulisses d’être le Président du PSG ! Quand il sait que tout s’est joué oralement, le véreux SARKOZY a une grande gueule. Vivement qu’il ne puisse la ramener qu’au fond de son cachot !

.

Lors de la remise des trophés volés en 2010, on pouvait lire dans la presse que cela avait créé la surprise mais la FIFA avait déjà prévu UN contre-argument.

« Le choix du Qatar représente un défi important avec deux écueils : la faible superficie du pays qui pourrait poser des problèmes en termes de logistique et d’organisation, les stades devant être construits dans un rayon de 50 km, mais surtout la chaleur accablante en été (les températures peuvent atteindre 45°C en juin et juillet).

Mais le dossier qatarien possède également de nombreux atouts. Etat pétrolier mais surtout troisième producteur mondial de gaz naturel, l’émirat a tout misé sur sa puissance financière et son positionnement géographique, au centre d’un marché télévisuel qu’il estime à près de 3,2 milliards de téléspectateurs. Sa puissance financière rassure alors que 9 des 12 stades prévus restent à construire pour un coût d’environ 3 milliards de $. »

Bref, que des points négatifs sur le plan matériel, un seul argument positif présenté par la FIFA : LE FRIC !

Le football est vérolé dans tous les pays

Allemagne

Wolfgang NIERSBACH, le président de la DBF (la Fédération allemande de football), a démissionné le 9 Novembre 2015.

Là, il s’agit de soupçons de pots-de-vin relatifs à l’attribution de la Coupe du monde de 2006 à l’Allemagne. Le comité d’organisation du Mondial de la DFB aurait versé 6,7 millions d’€ en 2005 à la FIFA, cette somme aurait été dissimulée au fisc et aurait servi à acheter des voix en faveur de la candidature allemande !

Russie

En 2010, lors de la remise des trophés des organisateurs de la Coupe du monde, tout le monde s’attendait à ce que celle de 2018 revienne à l’Angleterre. Comme le Qatar à la place des Etats-Unis, la Russie a damé le pion à l’Angleterre, ce qui a surpris beaucoup de monde.

Les points négatifs évoqués dans les médias :

Le pays ne présentait pas de garanties très solides en termes d’infrastructures. La grande taille du pays constitue un défi logistique.

L’éloignement des principaux pays d’Europe occidentale des principales villes de la Russie inquiètait, d’autant que le manque criant d’autoroutes risquerait d’engorger le trafic aérien.

Tout restait à construire pour la tenue de cet événement, notamment les stades. Seul celui de Luzhniki à Moscou était aux normes d’une phase finale. Sur les 16 stades censés accueillir des matches, 3 étaient à rénover et 13 étaient totalement à construire pour un coût estimé de 3,82 milliards de $.

Le seul point faussement positif :

Le soutien inconditionnel de son Premier ministre Vladimir POUTINE le mafieux, quel point positif !

Le pays allait accueillir d’autres grands événements sportifs d’ici 2018 : les JO d’hivers 2014 et les Mondiaux d’athlétisme en 2013.

Etats-Unis

BLATTER a évoqué que lui et PLATINI se seraient arrangés pour que la Coupe du monde de 2022 revienne aux Etats-Unis, suite à des accords diplomatiques !

On imagine toute la connotation véreuse du mot diplomatique, c’est bien dans ce genre de contexte qu’il prend tout son sens.

Comme indiqué en amont dans l’article, on peut supposer que le Ripoux SARKOZY a probablement graissé plus fort PLATINI, les Etats-Unis se font faits niquer au dernier moment, en 2010 !

.

Laissons murir l’arbre pourri, au fur et à mesure que les enquêteurs vont secouer les branches, des moisis vont tomber de tous les pays, en tout cas c’est mon intime conviction.

Les banques suisses véreuses commencent enfin à être interrogées par les enquêteurs suisses et américains. Selon la loi anti-blanchiment suisse, les banques sont tenues de signaler les comptes suspects.

Dans son acte d’accusation, la justice américaine estime à 150 millions de $ les pots-de-vin et rétrocommissions qui auraient circulé au sommet du football mondial depuis les années 1990.

En Juillet 2015, la justice suisse avait relevé 81 cas suspects de blanchiment d’argent signalés par les banques dans l’enquête FIFA.

En Septembre 2015, le procureur Michael LAUBER avait indiqué que des transactions suspectes concernant 121 comptes étaient examinées.

.

Liens internet sur les moisis du foot

20 minutes : Corruption à la Fifa : «C’est la Coupe du monde de la fraude», selon le fisc américain

20 minutes : Corruption à la Fifa – Jack Warner s’en prend aux USA en citant… un site satirique

20 minutes : Qui est Chuck Blazer, la taupe du FBI qui fait trembler la Fifa?

BfmBusiness : La FIFA n’a jamais autant gagné d’argent qu’en 2013

Courrier International : Platini à l’UEFA – un bilan pas si reluisant

Courrier International : Scandale Fifa. Sepp Blatter balance Platini et Sarkozy

Europe 1 : Fifa – Sepp Blatter tacle Michel Platini et Nicolas Sarkozy

Libération : Fifa – Jack Warner accusé d’avoir détourné des fonds pour les victimes du séisme en Haïti

FranceTV Info : D’où vient l’argent de la FIFA ?

FranceTV Info : Election, ISL, Qatar – à la Fifa, un scandale chasse l’autre

FranceTV Info : Fifa – Michel Platini, un « président idéal » qui a aussi ses casseroles

FranceTV Info : Scandale à la Fifa : ce que la justice suisse reproche à Sepp Blatter

L’Equipe : Corruption à la FIFA – Sepp Blatter risque un maximum de dix ans de prison

L’Equipe : FIFA – Nicolas Sarkozy répond à Sepp Blatter

L’Equipe : Jack Warner bientôt extradé?

L’Equipe : Sepp Blatter démissionne !

L’Equipe : Une effigie géante de Sepp Blatter va être brûlée au Royaume-Uni

L’Express : Fifa – le foot sous la coupe de Sepp Blatter

L’Express : Scandale à la Fifa – Blatter enfonce le clou contre Nicolas Sarkozy

L’Express : Fifa, Qatar, Platini… Sarkozy répond à Blatter

L’Express : Pourquoi la Russie et le Quatar ont été choisis pour la Coupe du monde

Le Figaro : 242.000 dollars, c’est le salaire annuel moyen à la Fifa

Le Figaro : Blatter évoque Sarkozy, Platini et le Qatar 2022 – pour mieux balancer plus tard ?

Linternaute : Salaire de Platini – une rémunération en questions

Le Huffington Post : Coupe du monde de football 2022 au Qatar – un « Qatargate » impliquant Nicolas Sarkozy…

Le Huffington Post : Scandale à la Fifa – suivez l’évolution de la situation en direct

Le Matin : Constantin lâche le salaire de Blatter à la TV

Le Monde : FIFA – Blatter durcit ses attaques contre Platini et Sarkozy

Le Monde : FIFA – Blatter et Platini bientôt fixés sur leur sort

Le Monde : FIFA – Michel Platini rejette « les allégations » qui lui sont reprochées

Le Monde : FIFA – Sepp Blatter règle ses comptes avec Platini et l’UEFA

Le Monde : Mondial au Qatar – Blatter charge Sarkozy (et Platini)

Le Monde : Suspendus huit ans par la FIFA, Michel Platini et Joseph Blatter menacent de saisir la justice

Le Parisien : Fifa – réélu, Blatter règle ses comptes avec Platini et la justice américaine

Le Point : Fifa – Blatter charge Platini… et Sarkozy

Le Point : Fifa – Platini corrompu par Blatter ?

Metronews : Sepp Blatter sous surveillance à son domicile après un « incident médical »

Msn : Crise à la Fifa – qui soutient encore Blatter ?

Msn : FIFA – Sepp Blatter règle ses comptes avec Platini et l’UEFA

Msn : Le président de la fédération allemande contraint à la démission

Paiecheck : Salaire Michel Platini Président UEFA

Slate : Coupe du monde 2022 – Nicolas Sarkozy a demandé à Michel Platini de voter pour le Qatar…

Slate : Méga-surprise – le Qatar a acheté la Coupe du monde 2022, et la Fifa est corrompue

Slate : Salaire de Platini – une rémunération en questions

Sports : Le plan de Blatter pour faire tomber Platini

Sport24 : Un dirigeant suisse dévoile le salaire «déraisonnable» de Sepp Blatter

Sud-Ouest : Arrestations et corruption à la FIFA – le scandale qui secoue le foot mondial

VanityFaire : Sans gêne, Les péchés de Sepp Blatter, ex-tout puissant président de la Fifa

Wikipédia : Affaire de corruption à la FIFA