[Les Institutions de l’Etat][Les cumulards][Corruption et scandales à la française]

[Les compteurs de la honte][Les trophées des actes anarchozytoyens]

Logo_Page_Juppe_Alain_250x250

Vous n’êtes pas sur le site officiel de Alain JUPPE, ceci est la page non officielle sur Alain JUPPE.
Cette page est l’envers du décor sur Alain JUPPE, vous êtes derrière la MATRICE.
Toute ressemblance avec des faits réels serait une pure et fortuite coïncidence ?
Le chauve CON damné

Détail des mandats et fonctions

Fonctions locales

Depuis 2006 : Maire de Bordeaux

Depuis 2014 : Président de Bordeaux Métropole

Fonctions parlementaires

1986 : Député de la 18e circonscription de Paris (16 jours 🙂 )

1988 – 1993 : Député de la 18e circonscription de Paris

1997 – 2004 : Député de la 2e circonscription de la Gironde

Fonctions ministérielles

1986 – 1988 : Ministre délégué au Budget et Porte-parole du gouvernement

1993 – 1995 : Ministre des Affaires étrangères

1995 – 1997 : Premier ministre français

2007 : Ministre d’État, ministre de l’Écologie, du Développement et de l’Aménagement durables (1 mois 🙂 )

2010 – 2011 : Ministre d’État, ministre de la Défense et des Anciens combattants

2011 – 2012 : Ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et européennes

Autres

1994 – 1997 : Président du RPR

2002 -2004 : Président de l’UMP

.

Et là, vous vous dites : « Ouhaouh ! Quel  cumulhardeur » ! Oui, je CONplèterais même « de CONpétition » ! En 2011, le chauve percevait ainsi 17.658 € par mois !

Notons au passage que la 5ème Ripouxblique fait bien les choses pour nos tocards : vous êtes déPUTé, vous prenez un poste de Ministre, vous vous faites dégager, et hop illico presto vous redevenez déPUTé ! Un peu comme si un LABORIEUX se barrait d’une société pour aller travailler dans une autre boîte, se faisait lourder et serait acquis de retrouver son ancien poste chez son précédent GATTAZeux.

Le CON damné JUPPE

En 2004,  Alain JUPPE a écopé de 18 mois de prison avec sursis, assortis d’une peine d’inéligibilité de 5 ans, après avoir été reCONnu coupable, en sa double qualité de secrétaire général du RPR et d’adjoint aux Finances à la mairie de Paris, d’avoir employé, pour son parti, 7 salariés permanents censés travailler à la ville de Paris.

En droit, cela porte un nom: prise illégale d’intérêt.

A-t-il été le simple dindon de la farce Chiracienne… ça c’est un autre débat.

.

Le pré-retraité JUPPE

Le chauve veut BAISER les LABORIEUX séniors en faisant glisser leur retraite dûe ad vitam éternam, comme tous ses (CONdé)génères.

Mais lui, le cumulHardeur, qu’en est-il de sa retraite ?

Ah ben on découvre qu’en plus de toutes ses retraites cumulées de déPUTé, Ministre, Maire et tout le toutim, le chauve a bénéficié d’une retraite de la fonction publique pour un poste quasiment jamais occupé !

JUPPE est retraité de la fonction publique depuis 2003, fonction publique dans laquelle il occupait symboliquement un poste d’inspecteur des finances ! Il avait alors 57 ans et demi !

CONcidence mafieuse : il s’était empressé de liquider ses droits à la retraite (38 ans de cotisation) 1 an avant la réforme Fillon qui relevait la durée minimum de carrière des fonctionnaires de 37,5 ans à 40 ans.

Le branleur de la fonction publique touche, pour sa non présence, une pension d’environ 3.600 € /  mois, saupoudrée royalement de sa retraite d’ancien parlementaire (6.200 € net / mois).

Et là, les LABORIEUX séniors, quand il vous offre le chemin de croix de la retraite glissante, vous n’avez pas le sentiment de vous faire ENFILER ?

Un peu d’humour cynique : le branleur se fait tacler par un proche de Manuel VALLS qui ironise sur son souhait de porter l’âge légal de la retraite à 65 ans quand lui est parti à 57 ans. Balaise quand on sait que Manuel VALLS a déjà CONtribué en 2015 à ce recul et quand on connaît toute sa haine viscérale envers les LABORIEUX au point de leur imposer la pire Loi anti sociale régressive depuis 1906, cette Loi qui relègue le smic horaire au placard !

.

Le Charlot JUPPE candidat aux Primaires LaidesRépublicaines

Vous voulez connaître son programme austéritaire massacreur ? Par ici la puanteur…

LaidsRépublicains LapinsCrétins et la BAISE des LABORIEUX

LaidsRépublicains LapinsCrétins et la BAISE des RETRAITES

LaidsRépublicains LapinsCrétins et la BAISE des IMPOTS

LaidsRépublicains LapinsCrétins et la Disette

Franchement… ça vous donne envie d’aller voter pour cet escroc inCONpétant ?

.

Articles pertinents sur le personnage

.

Informations complémentaires sur Alain JUPPE