[Les Institutions de l’Etat][Les cumulards][Corruption et scandales à la française]

[Les compteurs de la honte][Les trophées des actes anarchozytoyens]

Logo_Page_Tapie_Bernard_250x250

Vous n’êtes pas sur le site officiel de Bernard TAPIE, ceci est la page non officielle sur Bernard TAPIE.
Cette page est l’envers du décor sur Bernard TAPIE, vous êtes derrière la MATRICE.
Toute ressemblance avec des faits réels serait une pure et fortuite coïncidence ?

Le Bip Bip road runner de la République

Détail des mandats et fonctions

Fonctions parlementaires à l’Assemblée Nationale

1989 – 1992 : député de la 6ème circonscription des Bouches-du-Rhône

1993 – 1996 : député de la 10ème circonscription des Bouches-du-Rhône

Fonctions ministérielles

26 décembre 1992 – 28 mars 1993 : ministre de la ville

(exceptionnellement je précise aussi jour et mois vu la rapidité de passage 🙂 )

2 avril 1992 – 23 mai 1992 : ministre de la ville

Rare politicard où le CV est peu étoffé. D’habitude, on assiste à des CulumHardeurs en puissance qui durent dans le temps… Hé oui la politique ce n’est pas de la compétence qu’on demande, c’est du réseau d’influence sauce énarque et de l’arrivisme mâitrisé comme l’a si bien montré Najat VALLAUD-BELKACEM, devenue le MENTOR de la repéchée Myriam EL CONNERIE de chez JJ. BOURDIN…

Lui a tellement bien sucé la moelle du peuple hors politique qu’il a vite été repéré par François MITTERAND pour se faire hisser au plus haut niveau de suite !

Le 2 avril 1992 se tient le premier Conseil des ministres du gouvernement BEREGOVOY avec TAPIE comme Ministre de la ville qui se prend pour la vedette.

Il démissionne de son poste le 23 mai 1992, suite à une mise en examen pour abus de biens sociaux; il revient au gouvernement début janvier 1993 pour repartir en juin 1993 !

Si vous voulez voir le beau gentil Monsieur TAPIE, restez dans la MATRICE : TAPIE la victime.

Si vous estimez qu’il n’a pas été assez sponsorisé sur votre argent, vous pouvez même lui faire un don : BernardTapie.com.

LES Affaires TAPIE en images

Lumière sur la vérole TAPIE, allez musique MAESTRO !

TAPIE et le Crédit-Lyonnais ou le TAPIEgate

En Décembre 1992, le requin massacreur de LABORIEUX alias la vérole TAPIE, est nommé ministre de la ville sous le gouvernement BEREGOVOY (positionné par le fiéleux polygamiste François MITTERAND pour torpiller son ennemi de l’intérieur Michel ROCARD, mais cela ne nous regarde pas… 🙂 ). Il accepte la condition fixée par son maître MITTERAND : vendre les actifs de son groupe dont le plus important, l’équipementier sportif ADIDAS.
TAPIE mandate le Crédit-Lyonnais pour se charger de la vente d’ADIDAS, il en veut environ 315 millions d’€. Après expertise, le Crédit Lyonnais réalise que la valeur d’ADIDAS est supérieure à la somme que souhaite obtenir la chèvre TAPIE et décide donc de prendre son beurre au passage. Le CréditLyonnais rachète donc ADIDAS à TAPIE à son prix demandé et la revend.

En 1993, le groupe ADIDAS est vendu pour 315 millions d’€ à un groupe d’investisseurs dont le Crédit-Lyonnais. Quelques jours plus tard, Robert-Louis DREYFUS rachète ADIDAS au Crédit-Lyonnais pour 701 millions d’€.

Attention à la frénésie

Attention, sur les chiffres de la vente initiale et de la revente, tout et n’importe quoi circule même sur les médias de grande renommée. Je me suis basé sur un article du Figaro dont les chiffres semblent en phase avec la plupart. Si vous voulez des chiffres complètement délirants, lisez l’article de RTL sur le sujet, je ne sais pas si l’auteur avait consommé de la schnouf sarkozyenne ou s’il avait fumé de la beuh terra-novienne de l’Elysée ou s’il avait picolé un coup de trop mais c’est du grand délirium : TAPIE voulait 320 millions d’€ pour la revente d’ADIDAS et le Crédit-Lyonnais l’aurait revendu pour 3,5 milliards d’€ à Robert-Louis DREYFUS ! 🙂

TAPIE la vérole et le FouDuRoi

Fin de la parenthèse, retour sur les infos du Figaro : TAPIE, estimant avoir été laisé, réclame au Crédit-Lyonnais le paiement de la plus-value effectuée lors de cette transaction, estimée à 229 millions d’€. En 1995, les liquidateurs du groupe Bernard TAPIE attaquent le Crédit-Lyonnais en justice, pour ne pas avoir respecté leur mandat et avoir été contre-partie, c’est à dire avoir pris un bénéfice sur la vente.

A l’époque, le groupe Crédit-Lyonnais, en situation de quasi faillite financière, est mis sous tutelle d’une structure publique appelée le CDR (Consortium De Réalisation). Dans cette bataille juridique, le CDR, donc l’Etat, représente le Crédit-Lyonnais.

TAPIE l’arriviste et copain du RoiDesCorrompus Nicolas SARKOZY patiente, l’affaire piétine. Bizarrement, guère après l’arrivée au trône du FouDuRoi, en 2007, le fiéleux TAPIE propose à l’Etat de recourir à un arbitrage privé, une procédure inhabituelle pour les litiges entre un particulier et l’Etat. Mais, Christine LAGARDE, la chèvre non énarque, alors Ministre de l’économie et des finances, accepte ce choix, contre l’avis de ses services ! Le faux socialo Bernard TAPIE avait affiché son soutien officiel au karachiste SARKOZY lors de sa campagne présidentielle de 2007 mais cela ne nous regarde pas…

Des juges privés dépourvus d’intégrité pour statuer sur un scandale d’Etat

3 juges arbitres privés sont nommés. Après examen mafieux crapuleux véreux du dossier, ils condamnent le CDR à verser 403 millions d’€ à Bernard TAPIE (oui je sais vous vous dites que l’inflation grimpe vite en matière de berlusconneries mafieuses).

Cette décision provoque un tollé général, et dans l’opinion publique, et chez de nombreux élus de l’opposition, dont certains accusent directement l’Elysée d’être intervenu dans cette décision (rappelez-vous, SARKO la fripouille est L’homme qui murmurait à l’oreille des juges…). On se croirait en plein western à la sauce BOLLORE le CONsanguin

N’oublions pas que le peuple n’a pas demandé à ce que la poubelle déficitaire Crédit-Lyonnais soit récupérée par l’Etat, le peuple n’a jamais demandé à ce que son argent aille dans les poches de Bernard TAPIE. A la base, il s’agit d’une affaire entre un particulier et une banque !

Ainsi, en Juillet 2008, François BAYROU déclarait sur RTL : « chaque fois que Nicolas SARKOZY a été soit au ministère des finances soit à la présidence de la république, comme par hasard, des protections se sont enclenchées à l’égard de Bernard TAPIE. »

Ah je comprends mieux pourquoi le Ripouxblicard SARKOZY a une dent contre BAYROU et pourquoi il a lancé un tube de l’été intitulé « Le bègue, je vais le crever ! »

La vérole LAGARDE persiste et signe

Suite à cette décision abracadabrante des juges arbitres en faveur de Bernard TAPIE, Christine LAGARDE persiste et signe : elle refuse d’engager une procédure en annulation alors qu’elle en a la possibilité !

Sur ce dossier, elle est épaulée par son directeur de cabinet Stéphane RICHARD (ben oui c’est bien connu, un ministre ça ne fait que parader et s’engraisser mais ça ne bosse pas vraiment), chargé de monter le dossier d’arbitrage. Pour cela, il travaille avec Jean-François ROCCHI président du CDR. Ce haut-fonctionnaire véreux est chargé d’écarter les opposants à l’arbitrage au sein du CDR pour orienter la procédure en faveur de Bernard TAPIE.

En Juillet 2007, les 2 moisis Stéphane RICHARD et Jean-François ROCCHI participent à une réunion avec la vérole TAPIE dans le bureau du très cramoisi Claude GUEANT, alors Secrétaire Général de l’Elysée et réputé proche de Jean-François ROCCHI, bref une belle brochette de crapules. Selon Stéphane RICHARD, GUEANT la fripouille a donné ses instructions pour aller à l’arbitrage mais le ripoux réfute bien évidemment ces accusations.

Enfin de vrais juges sur le dossier

Sur cette boule de pue immonde, des juges (des vrais cette fois, pas les 3 véreux) commencent à enquêter en 2011, enfin !

L’enquête pénale révèle que l’impartialité des 3 juges arbitres est fortement contestable : en effet, l’un d’entre eux, le juge Pierre ESTOUP a déjà travaillé avec l’avocat de TAPIE la vérole, Maurice LANTOURNE.

En 2012, une fois le RoiDesCorrompus destitué du perchoir présidentiel, l’Etat décide de porter plainte contre la décision du tribunal arbitral et porte un recours en révision auprès de la cour de cassation.

En 2013, les mises en examen pour escroquerie en bande organisée se succèdent et se ressemblent : les bordilles RICHARD et ROCCHI le 12 Juin 2013, la vérole TAPIE et son avocat véreux LANTOURNE le 28 Juin 2013, le juge véreux ESTOUP le 5 Novembre 2013.

Pour la chèvre LAGARDE, je lui réserve un point d’honneur un peu plus bas, parce qu’elle le vaut bien ! 🙂

En Février 2015, la cour d’appel de Paris annule la décision du tribunal arbitral et retire à Bernard TAPIE ses 403 millions d’€. Enfin c’est virtuel bien évidemment vu qu’on est en Ripouxblique ! Pour le moment, le véreux roucoule toujours du haut de son magot, on lui aurait même laissé le temps de préparer son insolvabilité au cas où les choses tourneraient réellement mal pour lui

Nouvelles mises en examen pour détournement de fonds publics par personne privée

Le fourbe TAPIE est à nouveau mis en examen le 6 Mai 2015, cette fois pour détournement de fonds publics.

Le 21 Mai 2015, c’est autour de Stéphane RICHARD pour complicité de détourment de fonds publics par une personne privée.

Même punition pour le cumulard de boulets puants Claude GUEANT le 17 Juillet 2015.

Au passage, je découvre que la bordille Stéphane RICHARD a entre temps été amplement récompensée pour son implication crapuleuse puisqu’il a été positionné à la tête d’ORANGE. Normal, il fait partie des saboteurs créés de toutes pièces par l’ENA. Oh le malheureux a juste perçu 1,3 million d’€ en 2014 pour ce titre honorifique (acte de présence) !

Bordille d’un jour bordille pour toujours, le moisi corrompu, pour aider ses potes LaidsRépublicains, est prêt à financer un fonds d’1milliard d’€ anti-FN ! 🙂 Déjà que l’UMPS oeuvre à fond pour bafouer la démocratie tant au niveau de l’Assemblée nationale qu’au niveau électoral. On voit là très clairement les conflits d’intérêts, les mélanges des genres entre ripoux politicards et ripoux friqués nantis du Médef & co !

Derniers rebondissements du TAPIEgate

29 Septembre 2015 – La crapule TAPIE réclame 1 Milliard d’€ !

La vérole demande à la justice entre 516 millions d’€ et 1,17 milliard d’€ en réparation du préjudice économique que le pauvre aurait subi lors de la revente d’Adidas par le Crédit Lyonnais.

Bien évidemment l’avocat non moins puant de cette boule puante rajoute une pécadille : 50 millions d’€ pour le préjudice moral et personnel !

.

4 Décembre 2015 – sentance confirmée, la saloperie doit tout? rembourser

« Ô rage Ô désespoir ! »

L’acteur pathétique TAPIE se lance dans du shakespeare dramaturgique pour annoncer qu’on l’attaque, qu’il est victime d’un complot interplanétaire, qu’ils veulent le ruiner ces salops !

Lui le bienfaiteur de l’humanité qui n’a jamais démentelé une société en pièces détachées, lui qui a tant promis aux LABORIEUX et qui ne les a jamais massacrés pour s’engraisser sur leur dos…

La cour d’appel de Paris annule l’arbitrage véreux de 2008, il doit donc officiellement, et surtout théoriquement, rembourser 404 millions d’€ ainsi que les intérêts depuis 2008 et les frais de justice de ses adversaires.

Son fiéleux avocat parle de déni de justice !  Ils se pourvoient, bien évidemment, en cassation, on n’est plus à cela près, 20 ans qu’il utilise tous les reports possibles de la justice pour friqués pourris…

Sur le plan pénal, il reste mis en examen pour escroquerie en bande organisée et détournement de fonds publics.

.

17 Décembre 2015 – La chèvre LAGARDE enfin inquiétée dans son vol organisé TAPIEgate

La vilaine LAGARDE, cette chèvre non énarque arriviste mais incompétente, qui rafle le loto de la FMIsterie toutes les années pour la modique somme de 552.000 $ non imposables, s’est donnée le droit d’offrir à TAPIE la vérole des centaines de millions d’€ sur notre dos !

Après un premier épisode en Mars 2014 en tant que témoin assisté, après un refus de témoigner en  Mars 2015, son implication lui vaut un renvoi devant la cour de justice de la République pour négligences en tant que ministre.

On sait bien que cela lui vaudra au pire un petit rappel à l’ordre mais pas de sanctions au sens pénal, magnifique la vie de politicarde véreuse !

Pourvu que l’enquête remonte au RoiDesCorrompus Nicolas SARKOZY et qu’on l’expédie AU CACHOT

 Interrogée, elle considère avoir agi dans l’intérêt de l’Etat et n’avoir subi aucune précision de l’Elysée. Oui on te croit ma biquette ! 🙂

Oui, je sais, je suis utopique, une vraie justice intègre, cela n’existe pas en France !

20 Décembre 2015 – Feu d’artifice, TAPIE le véreux prodigue IS BACK !

La vérole TAPIE, soit disant abattue moralement, éprouvée… change de veste et de personnage pour annoncer son vrai FAUX retour en politique avec comme argumentation : c’est le nouveau SauveurDuMonde, enfin non, lui est un poil moins présomptueux que HOLLANDE le sodomite !

Il va stopper la BAISE du chômage en un coup de baguette magique et, surtout, ils se pose comme le SEUL REMPART AU FRONT NATIONAL ! 🙂

Inutile de creuser plus loin le sujet, tout est FAUX !

Heureusement, à force de coller au cul sale de tous ces véreux, le fou anarchozy arrive maintenant à comprendre de suite le langage des véreux.

Allez c’est cadeau, je vous offre la traduction de la vérole TAPIE a destination des autres non moins vérolés, vous savez ses potes qui sont un petit peu faux socialos un peu très LaidsRépublicains, ceux qui viennent d’annoncer leur fusion ou pacsage pour pouvoir encore et toujours se partager le gâteau juste à 2 et rien qu’à 2 en 2017

Bon, prenez cela comme une offre de bienvenue anarchozy, pour le kit complet de traduction véreuse, je crois que je vais créer un site de vente en ligne, il y a un fort potentiel, plusieurs tomes déjà rédigés. Oui, en fait, il y a des variantes… c’est comme les langues régionales et leurs accents… la langue véreuse sarkozienne par exemple est très particulière, différente de celle hollandienne… il y a donc autant de tomes que de déclinaisons…

Alors voilà la démo cadeau – TRADUCTION

En fait, notre vérole TAPIE est juste en train d’annoncer à ceux qui détiennent les clés du pouvoir et de la justice qu’il a le potentiel de récupérer un certain nombre de voix non négligeable en tant que faux candidat face au FN.

Si personne de ses faux copains de crapulerie n’agit en sa faveur pour que la Cour de Cassation statue au final en sa faveur et lui laisse ses 403 millions d’€ alors il s’engage fermement à récupérer bon nombre de voix suceptibles de pénaliser et les faux socialos austéritaires et LaidsRépublicains cramoisis de vérolerie. Bon, certes, avec le FN remportant les présidentielles.

Mais cela il s’en tape le coquillard. Il sait très bien qu’en coulisses véreuses, ses faux amis vont tout faire pour convaincre madame Justice pour lui assurer un jugement final favorable ou, en tout cas, lui permettre de ne jamais rien rendre; et hop, il repartira discrètement par la petite porte pour continuer à dépenser tranquillement l’argent du peuple….

Première réaction : LaidsRépublicains très inquiets ont déclaré qu’ils souhaitent savoir quel est le programme exact de la truffe TAPIE et quelles sont les intentions du fourbe TAPIE, à savoir s’il souhaite se présenter à la Présidentielle ou aux législatives. L’embobineur TAPIE doit jubiler…

Ironie farcesque… aurons-nous droit à un choix cornélien en 2017, devoir choisir au 2nd tour entre, d’un côté la vérole TAPIE financée par le RoiDesCorrompus SARKOZY sur notre dos et, de l’autre côté le Ripouxblicard bygmalioniste SARKOZY en personne ? !!! 🙂

Donc, en coulisses, va se jouer un combat de mafieux entre les copains du Crédit Lyonnais et les lobbies bancaires d’un côté, et les assoifés d’électorat panurgique de l’autre. Qui va gagner ? 

Articles pertinents sur le personnage

20 minutes : Arbitrage Tapie – L’exécutif peut-il obtenir la tête de Stéphane Richard

BfmTv : Affaire Tapie – « Lagarde savait qu’un arbitre n’était pas indépendant »

Capital : Affaire Adidas – où est passé le magot de Bernard Tapie ?

FranceTV Info : Affaire Tapie – que sont devenus les 403 millions d’euros ?

gbessay : Affaire Tapie – le patron d’Orange et ex-directeur de cabinet de Christine Lagarde en garde à vue

L’Express : Affaire Tapie – Christine Lagarde garde le statut de témoin assisté

La Libre : Affaire Tapie – Claude Guéant placé en garde à vue

Le Figaro : Arbitrage Tapie – le patron d’Orange de nouveau mis en examen

Le Monde : Affaire Adidas – nouvelle mise en examen de Bernard Tapie

Le Monde : Affaire Tapie – la cour d’appel de Paris accepte la révision de l’arbitrage

Le Monde : Affaire Tapie – le juge arbitre mis en examen pour « faux et usage de faux »

Le Monde : Affaire Tapie – le parquet demande la mise en examen de Claude Guéant

Le Monde : Affaire Tapie – Stéphane Richard et Jean-François Rocchi mis en examen

Le Monde : Affaire Tapie – un nouveau rapport conforte la thèse d’un arbitrage truqué

Le Monde : Bernard Tapie et son avocat mis en examen pour escroquerie en bande organisée

Le Monde : Bernard Tapie se met provisoirement à l’abri des huissier

Le Nouvel Obs : Comment Bernard Tapie s’est mis à l’abri ? Grâce à Madame

Le Point : Affaire Tapie – Christine Lagarde mise en examen pour négligence

Libération : LES DESSOUS DE L’AFFAIRE TAPIE-LAGARDE

Médiapart : Affaire Tapie – le parquet demande la mise en examen de Guéant

Médiapart : Le Monde – Gerard Davet et Fabrice Lhomme sur le Tapie (en cours)

Médiapart : NOTRE DOSSIER – L’AFFAIRE TAPIE

Médiapart : Tapie – Christine Lagarde refuse de témoigner devant la Cour de discipline budgétaire

Midi Libre : Annulation de l’arbitrage – Bernard Tapie espère obtenir encore davantage

Midi-Libre : Bernard Tapie serait insolvable en France… et millionnaire en Belgique

Msn : Pourquoi Bernard Tapie est encombrant pour Nicolas Sarkozy

Slate : Affaire Tapie / Lagarde – un arbitrage juridiquement prudent

WikipédiA : L’Affaire Tapie – Crédit lyonnaissur

.

Informations complémentaires sur Bernard TAPIE