[Les Institutions de l’Etat][Les cumulards][Corruption et scandales à la française]

[Les compteurs de la honte][Les trophées des actes anarchozytoyens]

Logo_Page_Andrieux_Sylvie_250x250

Vous n’êtes pas sur le site officiel de Sylvie ANDRIEUX, ceci est la page non officielle sur Sylvie ANDRIEUX.
Cette page est l’envers du décor sur Sylvie ANDRIEUX, vous êtes derrière la MATRICE.
Toute ressemblance avec des faits réels serait une pure et fortuite coïncidence ?

Détail des mandats et fonctions

Pas très gourmande mais cumularde quand-même, Députée + Conseil Régional + Adjoint au maire !

Mandats locaux

1992 – 1998 : membre du Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur
1995 – 2001 : membre du Conseil municipal de Marseille
1998 – 2009 : vice-présidente du Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur
2001 – 2003 : adjointe au maire de Marseille et membre du Conseil municipal de Marseille
Depuis 2008 : conseillère municipale de Marseille

Mandats nationaux

1997 à aujourd’hui : Députée des Bouches du Rhône

.

La vilaine socialiste digne d’une vraie LaideRépublicaine

La « laideronne » CORROMPUE est reconnue coupable de détournements de subventions du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur : une bagatelle d’environ 740.000 € via le financement d’associations fictives entre 2005 et 2009. 

Bien évidemment, quand la mafieuserie a été révélée, elle a tenté de dénoncer ses petits copains, le fameux « c’est pas moi c’est lui » ! mais Judas n’est pas passée au travers des mailles du filet.

A la suite de ces révélations, le président de la région PACA lui a retiré la délégation à la politique de la ville qu’elle occupait en tant que vice-présidente du conseil régional.

Le 7 avril 2010, l’Assemblée nationale lève son immunité parlementaire.

Le 8 juillet 2010, elle est mise en examen pour complicité de tentative d’escroquerie et de détournement de fonds publics.

Le 10 février 2012, le procureur de la République considère qu’elle est intervenue concrètement pour attribuer des subventions à des associations inexistantes et qu’elle est au centre d’un clientélisme politique destiné à une fidélisation de l’électorat et d’intérêts politiques.

Le 29 mai 2012, elle est renvoyée devant le tribunal correctionnel pour détournement de fonds publics.

Le 31 mai 2012, le Parti Socialiste lui retire son investiture.

Le 13 juillet 2012, Sylvie ANDRIEUX est réélue Député « apparentée » au groupe PS à l’Assemblée nationale. Apparentée ! c’est quoi un hybride ? Le PS la disgracie mais ne la renie pas ?

La pourriture a réussi a se faire réélire Député avec 50,99 % des voix ! L’histoire ne nous dit pas le % d’électeurs panurgés ou graissés ou le % de faux électeurs…

Le 4 mars 2013, commence enfin le procès. La corrompue est accompagnée de sa bande de 21 autres prévenus.

Le 22 mai 2013, elle est reconnue coupable de détournement de fonds publics et condamnée à 3 ans de prison dont 2 avec sursis et 100.000 € d’amende et 5 ans d’inéligibilité. Bine évidemment, les avocats de la véreuse font appel du jugement, ce qui suspend son exécution.

C’est « drôle » de constater que les montants infligés sont toujours inférieurs aux montants détournés !

Le 23 septembre 2014, la cour d’appel renforce la peine et la condamne à 4 ans de prison, dont 3 avec sursis. Bien évidemment, elle se pourvoit en cassation.

Résultat : nous avons un Député pourri jusqu’à la moelle, condamné à de la prison ferme, qui continue de siéger et à percevoir tout le faste qui va avec ! Triste France décadente !

.

10 Novembre 2016 – Bouquet final

Ca y est ! VERDICT FINAL après 10 ans de recours de la véreuse pour retarder l’échéance ! Et encore, c’est parce que la Cour de Cassation vient de rejeter son Enième pourvoi !

CONdamnation finale : 4 ans de prison dont 3 avec sursis, 100.000 € d’amende et 5 ans d’inéligibilité pour détournement de fonds publics.
MAIS la véreuse va bénéficer d’un joli bracelet électronique et n’ira jamais au CACHOT !

C’est cela la 5ème RIPOUXBLIQUE française ! Digne de participer au Bal des Ripouxblicards très LaidsRépublicains ! Ca tombe bien, on y trouve le plus grand défilé au monde de bracelets, forcément c’est l’endroit où il y a un CONcentré de clientèle.

J’espère que vous avez eu l’idée de faire le calcul mafieux : 700.000 € de hold-up versus 100.000 € d’amende mais ZERO remboursement ? Hé oui l’Etat Mafieux aime bien prendre son backchich sur toute mafieuserie. Mais au final, ça vaut le coup : 600.000 € de bénéf pour ZERO risque ! Certes encore un peu loin des 2,2 millions d’€ annuel du RoiDesCorrompus Nicolas SARKOZY qui les vole de façon immorale (et même illégale mais chuuut…).

Bah, c’est pas grave, l’Etat Mafieux est généreux, les CONtribuables sont là pour colmater cette brèche parmi tant d’autres.

Ce qui est rassurant, c’est que l’Etat Mafieux préfère envoyer les vrais bandits dangereux en prison, comme cette femme condamnée à 4 mois de prison ferme pour avoir volé 2 soutiens-gorges ou ce SDF qui a volé des pâtes et du riz juste pour se nourrir / survivre qui a pris 2 mois de prison ferme !

.

Articles pertinents sur le personnage

L’Express : Comprende l’Affaire Sylvie ANDRIEUX

L’Obs : Clientélisme – la députée Sylvie Andrieux condamnée à un an de prison ferme

Le Figaro : Affaire Andrieux – les socialistes font le dos rond

Le Figaro : Malgré sa condamnation, Sylvie Andrieux pourrait rester à l’Assemblée

Le Figaro : Sylvie Andrieux

Le Monde : Condamnée à un an de prison ferme, la députée PS Sylvie Andrieux fait appel

Le Monde : La députée Sylvie Andrieux condamnée en appel

Le Monde : Sylvie Andrieux – « J’ai agi en mon âme et conscience »

Le Nouvel Obs : Sylvie Andrieux – condamnée à de la prison ferme, elle reste députée. Je suis scandalisée

Le Point : Sylvie Andrieux se dit « caricaturée »

Libération : Peine aggravée en appel pour la députée ex-PS Sylvie Andrieux

Observatoire des gaspillages : DÉTOURNEMENT DE FONDS PUBLICS À MARSEILLE

Orange : Affaire des subventions du Conseil Régional PACA

Médiapart : Sylvie Andrieux, la sorcière de Marseille

ParisMatch : L’AFFAIRE QUI EMPOISONNE LE PS À MARSEILLE

Politique.net : L’affaire des associations fantômes financées par le conseil régional socialiste de PACA

Riposte laïque : Pourquoi virer Cahuzac, et garder Strauss-Kahn, Guérini, Kucheida, Cambadelis et Desir ?

.

Informations complémentaires sur Sylvie ANDRIEUX