LaidsRépublicains LapinsCrétins et la BAISE des LABORIEUX

Classé dans : Complot, Partis politiques, UMP | 0

LaidsRépublicains LapinsCrétins et la BAISE des LABORIEUX

Tout est dans le titre, rien de bien nouveau en Ripouxblique me direz-vous ! Certes, LaidsRépublicains nous ont habitués depuis déjà pas mal d’années à nous BAISER.

Et là on est juste dans la CONtinuité de ce que nous ont offert les FauxSocialos avec le bouquet final LoiTravail qui n’est jamais que le travail préparatoire à toute la pourriture que vous allez découvrir dans ce chapitre LaidRépublicain.

N’oubliez pas (ou découvrez le), peu avant le début de l’épisode mafieux des 1000conneries (du nom de sa chèvre prête nom), FauxSocialos et LaidsRépublicains avaient signé officiellement un pacte contre le chômage ou plutôt devrais-je dire POUR la BAISE du chômage, pacte signé entre le tyran Manuel VALLS et le très LaidRépublicain Jean-Pierre RAFFARIN.

Cela vous surprend ? Moi non quand on sait que cet escroc avait profité d’un épisode caniculaire pour nous rajouter une nouvelle taxe déguisée, la fameuse journée de solidarité au profit des personnes âgées et / ou handicapées, sauf que depuis plusieurs années cette collecte est en partie détournée par l’Etat Mafieux  : 4,5 milliards d’€ à ce jour ! Je serais fort surpris qu’il n’y ait pas quelques véreux qui se servent au passage, à y être.

Allez enchaînons chronologiquement dans la puanteur LaideRépublicaine, dans leur haine des LABORIEUX

Petit rappel des interviewers : 

« VOUS ETES TOUS POUR LA SUPPRESSION DES 35 HEURES . »

1er volet mafieux : les recettes LaidesRépublicaines contre le chômage

FionFion FILLON le smicophobe

« FionFion, vous comptez réduire le chômage à 7 % soit 800.000 créations d’emplois. Comment CONptez-vous faire ? »

« En utilisant les recettes qui ont marché partout : en baissant les charges massives sur les entreprises et les impôts qui brident les investissements en France. Je propose un véritable CHOC à l’économie française pour retrouver sa dynamique. L’économie est à plat et c’est pour cela que je mise tout sur la baisse des charges : 40 milliards d’€ qui viennent s’ajouter au CICE ciblés sur tous les niveaux de salaires. C’est le coeur de la lutte contre le chômage. »

Ah ok, et quelle différence avec le CICE ? AUCUNE, juste augmentation du pactole pour les GATTAZeux qui avaient promis 1 million d’emplois en échange, mais passés aux oubliettes, c’est tellement plus agréable pour eux de s’en servir pour SURgaver les PDg et actionnaires et poursuivre les licenciements de masse (vive la vision court-thermiste mafieuse). SANOFI se sert même de ces sommes colossales pour délocaliser son centre de recherches en Inde !

Hé ho FionFion, explique nous mathématiquement en quoi cela peut créer de l’emploi si ZERO relance de la CONsommation et donc pas d’augmentation du carnet de commande ! Tâche débile volontaire ou tâche débile indélébile…? Les GATTAZeux te sponsorisent à hauteur de CONbien d’€…?

LEMAIRE esclavagiste des temps modernes

Vous en cauchemardiez ? LaidsRépublicains l’ont inventé pour vous !

« Vous proposez la privatisation de Pôle Emploi. Vous croyez que cela va régler le problème ? »

« Je dis que le travail c’est la priorité absolue, la fierté, la dignité. Contre le chômage on a toujours essayé la même chose. Pôle Emploi ça ne marche pas, ça ne permet pas d’acCONpagner les demandeurs d’emplois, donc je veux privatiser Pôle Emploi. »

C’est ballot, le tâcheron n’a pas vu l’émission Cash Investigation sur la sous-traitance de la gestion des chômeurs confiée par Pôle Emploi à des entreprises privées qui se SURgavent au détriment des chômeurs en ne leur apportant strictement rien, si ce n’est leur faire perdre leur temps devant un écran d’ordinateur à lire des slides bidons, aucun moyen ni matériel ni humain – juste une pompe à fric sur le dos des LABORIEUX virés, une farce qui coûte aux CONtribuables 3 x plus cher que la fraude au chômage : 186 millions d’€ CONtre 39 millions d’€ ! Dis moi, Mr l’inCONpétant pris en flagrant délit, t’as des potes qui veulent créer leur société ou quoi ?

« Et je propose la suppression des emplois aidés (sauf pour les travailleurs handicapés) vieux de 30 ans qui n’ont rien réglé non plus pour ceux qui en bénéficient (qualification, métier). »

« Est-ce qu’une personne qui vit du RSA a eu une seule chance de retrouver un emploi ? Non donc je préfère lui dire : vous allez pouvoir travailler chez un entrepreneur qui vous rémunérera temporairement en-dessous du SMIC et vous pourrez cumuler cela avec votre aide sociale mais, au moins, vous vivrez des revenus de votre travail, on ne va jamais trop loin contre le chômage. »

ATTENTION A LA BAISE ! La durée max peut aller jusqu’à 1 an… et après, aucune obligation d’embauche, les GATTAZeux auront le droit de vous jeter et passer au suivant !

Ca fait rêver le nouveau Smic relooké à 5 € de ce LapinCrétin ! Et avec ça, tu crois que les GATTAZeux ne vont pas sauter sur l’occas plutôt que d’embaucher ne serait-ce que des Smicards ? Déjà que le Smic horaire est étripé par Manuel VALLS !

COPE l’horloger de la Ripouxblique

« Comme tous vos (CONdé)génères, vous proposez de rendre dégressives les allocations chômage en fonction du temps qui passe. Que dites-vous aux chômeurs qui cherchent désespérément du travail mais qui n’en trouvent pas au bout d’un an ? »

« Je leur dis que, lorsque je regarde ce qu’il se passe dans les autres pays d’Europe, je me rends CONpte qu’en faisant cette réduction on s’aligne sur la moyenne européenne et que certains de ces pays ont des taux de chômage plus faibles que le notre. Cela ne marche que si, en même temps, on fait tout le reste : baisse massive des charges sociales, réforme du Code du Travail par Ordonnance (j’en ai prévu 15) dès le mois d’Août 2017. »

Ah, encore la fameuse référence aux autres pays où il n’y a pas d’acquis social, CONparaison débilique avec des pays dont le coût de la vie est très largement en-dessous de celui de la France. Et une petite référence à l’Union Européenne mafieuse, celle qui saigne et austérise ses peuples, super la référence véreuse !

Notez au passage que le tâcheron inCONpétant a lui aussi peur du peuple et donc va faire ses lois par ordonnance (même odeur et pourriture que le 49-3), donc en chiant sur la démocratie et les représentants du peuple, du copier-coller du péteux VALLS

« Vous le ferez avant-même que le marché du travail ait retrouvé des couleurs ? Que dites-vous aux chômeurs ? »

« Je leur dis qu’il n’est pas question de les laisser livrés à eux-mêmes. Mon expérience de maire porte témoignage, c’est un travail qu’on fait sur le terrain ensemble mais on le fait à partir du moment où l’on a assoupli au niveau national les CONditions du travail. »

Dixit celui qui se fait passer pour un maire impliqué, admirez lla gueule de l’implication de son équipe. Meaux, ça me parle… ah oui près de Puteaux, décidément une zone mal famée…

Et donc, il faut assouplir les CONditions de travail. Encore un qui n’explique pas en quoi cela créera de l’emploi ! Le Travailler plus pour Gagner moins, ça ne peut que DETRUIRE DE L’EMPLOI, c’est mathématique !

Le CON damné cumulHardeur pré-retraité JUPPE

« Vous aussi vous souhaitez la dégressivité mais à partir du moment où l’on aura le retour de la croissance. Hors tous les experts disent qu’il faudra des années avant que la France retrouve une croissance forte. Autrement dit, avec vous, rien ne change dans un 1er temps et ce n’est pas là que vous pourrez faire des économies. »

Mauvaise langue, la croissance n’a jamais cessé d’exister, certes c’est la croissance de l’Etat Mafieux mais c’est bien la seule qui importe pour tous nos véreux de la Ripouxblique ! Quant à la dette, ils s’en battent les roustons, au mieux ils la creusent et s’en servent de prétexte pour nous racketter.

« D’abord le plein emploi est possible.Il existe dans d’autres pays et même dans certaines régions françaises où l’on est à 5 ou 6 % de chômage. »

Vous aussi vous avez noté son niveau de LapinerieCrétinerie ? Le Plein emploi sauce JUPPE c’est 6 % de chômage ! Encore un qui ne sait pas CONpter décidément ! Avec ça, la BAISE du chômage n’est pas encore éradiquée !

« Sur la dégressivité des indemnités de chômage, soyons clairs : la majorité des chômeurs cherche du travail, certains abusent, il faut donc remettre de l’ordre. Je dis aux partenaires sociaux qui, d’après la loi, doivent équilibrer les indemnisations par les cotisations, que je leur laisse 6 mois pour le faire. Si fin 2017 ils ne l’ont pas fait, la loi prévoira une dégressivité de 20 % à partir de l’année et 20 % à partir de 18 mois, c’est à dire que cela s’appliquera au 1er Janvier 2019. »

Bref le chauve autorise les syndicats à massacrer les chômeurs (Laurent BERGER doit déjà se frotter les mains), histoire que la faisanderie ne soit pas de lui officiellement, pas con le véreux ! Et s’ils ne veulent pas, bon ben il agira à visage découvert. A toi aussi, il faut te rappeler que c’est le copinage de sous-traitance qui ruine les caisses du chômage ? Et un tâcheron de +, un, mais de taille !

« Cela veut dire que, si à cette date le gouvernement que je nommerai n’aura pas réussi à redresser le marché de l’emploi, nous aurons échoué. Mais je ne me pose pas sur cette hypothèse là donc vous voyez que c’est parfaitement cohérent. »

Ah ok, comme tu n’envisages par cette hypothèse, ça fait de ton programme un bon programme ? Et je suppose donc que les moutons doivent te faire une CONfiance aveugle, c’est bien cela ?

« Et, par ailleurs (où ça ? 🙂 ), je maintiens une indemnisation minimum (MonSeigneur est royal) pour tous ceux qui ont besoin d’être aidés. »

Ah ok : qui ? sur quels critères ? quel montant ? Ah ben zut, pas le temps de nous donner les réponses aux questions essentielles ! Certes, les faux journalistes de CONplaisance ne posent jamais ces questions ambarassantes. Merdiatisation et lobotomisation obligent. Je ne sais pas quels sont les tarifs du merdia Tf1 mais j’imagine la note salée, bah pas bien grave ils se rattrapent avec la pub que les moutons doivent dévorer à donf entre 2 salves de panurgisation.

NKM le Roquet qui aboie plus vite que son ombre

« Etes-vous vous aussi pour la suppression des emplois aidés ? »

« Les emplois aidés ne sont pas l’avenir de l’emploi. L’avenir c’est beaucoup de travail indépendant, le fait majeur du monde du travail aujourd’hui c’est l’émergence du travail indépendant. On parle des anciennes solutions mais aujourd’hui ce qu’il se passe ce sont ces nouvelles opportunités : dans le dernier mandat, au Royaume-Uni se sont créés 2 millions 1/2 d’emplois indépendants. En France, c’est la galère : sans arrêt changements de statut en fonction du CA avec perte d’une parti de droits acquis, une protection sociale (RSI) qui côute cher et protège mal. »

« Vous n’avez pas répondu à ma question. »

« Je ne supprime pas sèchement les emplois aidés mais je cherche à les éteindre. » (la pompière NKM 🙂 )

L’art de dire la même chose en faisant croire à son CONtraire. La pompière les arrose d’abord, c’est sûr ce sera moins sec. 🙂 Si vous cherchiez la définition de tâcheronne, ne cherchez plus. C’est le même job que chèvre.

« Parce que je crée des opportunités dans le travail indépendant en créant un statut général du travailleur indépendant et en transformant la protection sociale pour que ce ne soit pas la mine, qu’il y ait de l’avenir dans le travail indépendant. »

Ouaip, la gueule des opportunités sauce NKM la bourgeoise déCONnectée du monde réel mais pas des GATAZeux, je les imagine aisément : Quand le LABORIEUX sera son propre BOURREAU. C’est déjà très / trop répandu aux Etats-Unis, ça s’appelle l’uberisation.

A part NKM l’uberisatrice, cherchez une différence de programme… Mais tous ont bien le même point commun pourri : la BAISE des LABORIEUX. Pas surprenant de la part de glands véreux tombés de le branche la plus pourrie du BiPartisme Mafieux

.

2nd volet mafieux : les recettes LaidesRépublicaines sur le temps de travail

« La France est sous le régime des 35 heures depuis plus de 15 ans. Vous avez tous un point commun : supprimer les 35 heures avec des modalités qui varient. »

L’inconnu POISSON

« Vous restez très flou sur cette question. Vous voulez aller vers quoi (36h, 37h, 38h, 39h) et à quel rythme ? »

« La question est de savoir pourquoi il faut la modifier. S’il s’agit d’assouplir pour les entreprises les modalités de fonctionnement et de donner de la souplesse, ce n’est pas besoin de toucher aux 35h sur le plan législatif, toutes les solutions existent déjàS’il s’agit de couper avec cette faillite culturelle qu’est la dévalorisation de la valeur travail, en touchant à la durée hebdomadaire, il y a bien d’autres choses à faire avant de toucher à la durée hébdomadaire. »

« Et enfin, si jamais on voulait passer de 35 à 39 h sur le plan législatif (dans le Code du Travail), il faut se méfier de la CONplexité de cette opération : tous les contrats de travail et conventions collectives libellées à 35h CONtinueraient de s’appliquer, ce serait donc une opération très longue et je ne sens pas une liesse collective chez les entrepreneurs à modifier maintenant rapidement et brutalement la durée hebdomadaire. »

Bon, ben sur le travail, c’est le seul qui parle vrai et est en phase avec la réalité. Pas surprenant que les merdias le discréditent et que les sondages panurgiques le SURvendent grand perdant.

Le CON damnable SARKOZY qui se la joue présidentiable

« Vous avez affirmé et écrit que vous regrettiez de ne pas être allé jusqu’au bout sur la suppression des 35 h mais vous ne proposez pas clairement de les abroger. »

C’est cela un journaleux merdiatique. Si si, tu es peut-être sourd tout simplement ou bien ton cerveau mono neuronal n’a pas le sens de la CONpréhension…

« Je vais essayer d’expliquer le plus simplement possible. La France compte 6 millions de chômeurs. Toute la politique économique doit être concentrée sur la CONpétitivité économique des entreprises. Pour cela, il n’y a qu’une seule mesure qui marche, c’est la baisse des charges : choc massif de baisse des charges 34 milliards d’€. Et je veux supprimer la totalité des cotisations sociales sur les emplois familiaux. »

Et c’est reparti avec les non solutions de bouseux : on commence par SURgaver les GATTAZeux sans relance de la CONsommation donc sans augmentation du carnet de commande. On voit à quoi ça sert : parachutes dorés, explosion des rémunérations d’en haut mais zéro embauche, pire les ordures poursuivent les licenciements de masse.

« Sur les 35 heures, la règle est simple : je veux la liberté. Je ne serai pas la Martine AUBRY de droite, on a eu une obsédée des 35 h, je ne suis pas un obsédé des 39 h. Chaque entreprise pourra choisir la durée hebdomadaire de son travail librement à 2 conditions : si c’est 37 h ce sera payé 37 et non 35, et que cela se fasse par un référendum dans l’entreprise. Et les heures supp. défiscalisées que je propose commenceront à partir du moment où l’on aura défini la durée hebdomadaire entreprise par entreprise. »

L’abruti de service qui prend les moutons pour des CONS ! 🙂 Donc plus de code du travail, plus de référence nationale, chaque société aura ses horaires à la carte et ses heures supp. à la carte, un beau bordel pour gérer aussi les contingents annuels etc… Et CONprenez bien, on ne pourra référendumer qu’à la hausse donc à la BAISE mais jamais à la baisse… 🙂

Une personne non panurgisée qui a encore un peu de discernement capte de suite que ses propositions sont  I N A P P L I C A B L E S !

LEMAIRE esclavagiste des temps modernes

« Les 35 heures ont fait perdre le sens du travail dans notre pays. C’est pour cela qu’elles ont été aussi nocives, elles ont détruit des emplois mais en plus elles ont fait perdre cette valeur. Moi aussi je suis pour la liberté de négociation, que chaque entreprise négocie avec les salariés le temps de travail le plus adapté à chacune. »

« La clé c’est la négociation, c’est qu’on relance le dialogue social, c’est cela le renouveau. Le syndicalisme POLITIQUE, celui qui CONfond droit de grève et droit de bloquer le pays, celui qui publie des tracts infamants contre nos forces de l’ordre, ce syndicalisme là on n’en veut plus. Je suis pour le syndicalisme de salarié au sein des entreprises où chaque salarié pourra défendre le travail de ses collègues. »

Ah ok, ce n’est donc pas le syndicalisme qui est mis en cause ici mais le POLITIQUE qui est infâme ? Pas faux, tout ce qui est politique est synonyme d’arrivisme, feignantisme et SURgavage. Hé ho glandu, explique où tu mets le curseur entre Droit de grève et Blocage du Pays. Donc le peuple doit obéir aveuglément même quand on lui impose la sodomie comme l’a fait le péteux VALLS ? Prends par le bras Manu et venez tester votre côte de popularité dans la rue, tu seras reçu, réel branleur de la haute bourgeoisie qui n’a jamais labeurisé de ta vie !

« C’est le syndicalisme de salarié et le dialogue social qui permettront de libérer la France des 35 h. »

Ah ok, donc nous LABORIEUX allons de nous-mêmes nous auto-enculer en suppliant le patron de supprimer les 35 heures ?ou bien devrons nous nous faire représenter par de faux délégués de CONplaisance qui baisseront le froc pour nous comme l’a fait Laurent BERGER avec la Loi Travail ?

FionFion FILLON le smicophobe

« Vous trouvez que SARKOZY ne va pas assez loin et critiquez la défiscalisation des heures supplémentaires, vous dites que c’est un retour à 2007 et que cela n’a plus de sens, pourtant vous l’avez fait. Pourquoi cela n’aurait-il plus de sens ? »

« Parce que marier la défiscalisation des heures supplémentaires et la libre négociation sur le temps de travail dans les entreprises ça ne peut pas fonctionner. En effet, si les heures supplémentaires sont défiscalisées, on voit assez mal pourquoi il y aurait besoin d’accords pour augmenter le temps de travail dans les entreprises. »

« Ce que je pense (et attention il PENSE souvent, au moins autant que Sleeping FABIUS) : le redressement du pays passera forcément par le travail et ce que je propose n’est pas inhumain, c’est revenir à la solution de 2000, et les salariés à l’époque ne manifestaient pas pour passer aux 35 h, les 35 h ont été inventées parce que la gauche a pensé que c’était une solution pour réduire le chômage. »

Ce qui est MATHEMATIQUEMENT une REALITE gros tâcheron menteur ! Hé oui, tâche indélébile tout aussi débile, TON Travailler + est destructeur d’emplois, d’autant plus vrai qu’il n’y a pas de boulot pour tous et que ce phénomène va s’intensifier par le progrès technologique, c’est prouvé !

« Moi je veux supprimer la durée légale du temps de travail qui ne sert qu’à une seule chose aujourd’hui : le déclenchement des heures supplémentaires. Je veux laisser les entreprises libres de négocier par des accords majoritaires (la fameuse boule de pue de la LoiTravail – les accords REGRESSISTES) avec les syndicats ou par référendum si les syndicats ne sont pas disposés. »

Ah ok, l’entreprise tente d’abord de trouver des sbires de CONplaisance genre Laurent BERGER, si elle fait choux blanc, elle peut tenter de forcer la main des salariés par référendum après les avoir menacés de potentiels plans sociaux pour les inciter fortement à accepter ?

En gros les syndicats postiches ne pourront signer que des accords régressistes et s’ils refusent la Sodomie alors on tentera de l’imposer directement. Au fait, et si les LABORIEUX sortent de la panurgisation de masse et refusent par référendum ? Ils nous sortiront le 49-3 ou l’Ordonnance d’entreprise ? Ca n’existe pas encore mais LaidsRépublicains sont capables de l’inventer. Rien n’est trop bon pour servir leurs sponsors GATTAZeux !

« Pour que cela fonctionne, il faut que les fonctions publiques passent à 39 h parce que si elles ne passent pas à 39 h alors la référence restera 35 h, il n’y aura pas d’accords d’entreprise et tout cela aura été un coup d’épée dans l’eau. »

Quel rapport Abruti inCONpétant ? La fonction publique n’a jamais servi de référence au privé. Tu veux baiser et le privé et le public, comme ça pas de jaloux.

« Si on passe à la liberté totale de négociation des CONditions de travail en entreprise par accords majoritaires, c’est une révolution qui permettra de répondre à une partie des demandes de la nouvelle économie. »

« Vous dites pas de limite du temps de travail mais jusqu’où cela peut aller, 48 heures ? »

Là on voit qu’on a à faire à un journaliste autant tâcheron, la limite demande là à Myriam 1000 conneries => 60 heures hebdo !

« Il existe des limites européennes, aujourd’hui personne ne pense qu’on négociera des accords au-delà de 39 / 40 h. »

Vous avez CONpris ? On va CONmencer en douceur puis monter creschendo. Fion FILLON et la machine à remonter le temps pour revenir à 1906 !

« Il y a déjà beaucoup d’entreprises où l’on travaille déjà 39 h, 40 h… 41 h. »

Et hop il ouvre la brèche… Attention ce n’est pas parce qu’un CON affirme quelque chose que c’est une vérité CONfirmée.

Rappelez-vous que FionFion vise en réalité la semaine de 48h, je l’imagine même capable d’aller jusqu’ à 48h payées 35h le moisi !

« NKM disait que tout cela c’est des vieux débats mais si on passe à la liberté CONplète de négociation des CONditions de travail dans l’entreprise par des accords majoritaires y CONpris sur l’année, cesera au CONtraire une révolution qui permettra de répondre à une partie des demandes de la nouvelle économie. »

Ah ok et c’est quoi la nouvelle économie et ces demandes ? On n’en saura rien, encore 1 fin de phrase pompeuse sans sens réel. Ah moins qu’il fasse allusion à l’économie des pays émergents comme l’Inde avec sa vision très LaideRépublicaine du monde du travail : TOTALE liberté pour les GATTAZeux de faire travailler des esclaves y CONpris et SURTOUT des enfants esclaves, hé oui ils n’ont pas la force de se rebeller et frapper leurs bourreaux, déjà qu’en France les LABORIEUX adultes on est peu nombreux à ne pas se soumettre et inverser la vapeur

Le CON damnable SARKOZY qui se la joue présidentiable

Proposition de la speakrine (oui parce que là ça ne relève pas du journalisme) à SARKOZY de CONtre-attaquer FionFion.

« Je crois aux heures supplémentaires car c’est une chose de dire qu’on aime le travail, c’en est une autre de gagner d’avantage. Je reste sur ma condition sur la liberté du temps de travail : on ne va pas travailler plus et gagner moins. »

Ben si DuCON, si l’accord d’entreprise à ta sauce fixe la durée hebdo à 39 ou 45 ou 50 h, même enculerie que les autres formulée différemment mais avec le même résultat : tes heures défiscalisées s’appliqueront au-delà de cette durée donc il n’y en aura AUCUNE ! Faudrait qu’un GATTAZeux soit con pour dire je veux une durée hebdo de référence de 35h mais je veux vous imposer un rythme de 39 ou 50 h. Pauvre tâche, tu sais pertinemment qu’au-delà de la durée légale, il y a des règles de contingents à ne pas dépasser ! Oups suis-je bête, vu qu’ils font péter toute référence et toute CONtrainte, là aussi plus de contingents. Rigolez, rigolez, la semaine de 60 h ne sera bientôt plus un mythe si on remet en place ces enculeurs branleurs voleurs.

« Sur la démocratie sociale, je partage l’avis du bourgeois LEMAIRE. Ca ne peut pas CONtinuer comme ça ! Tous les syndicats de salariés ont appelé à voter pour Narcisse HOLLANDE et quand nous avons conduit la réforme des retraites, sans reculer, qui a sorti la France des 60 ans, aucun syndicat n’a signé avec nous. Je propose donc de supprimer le scandaleux monopole de présentation au 1er tour qui fait que la CGT, FO et la CFDT n’ont pas de CONcurrents parce que les autres n’ont pas le droit de se présenter. »

Ca c’est sûr tu nous a bien enculé sur la retraite à 60 ans, ordure ! Tu fais bien de rappeler cette autre BAISE.

COPE l’horloger de la Ripouxblique

« On n’est pas très clair sur le rôle des syndicats dans notre pays. Je voudrais apporter mon point de vue. Pour moi la question centrale c’est d’empêcher les sydnicats, et en particulier la CGT, de CONtinuer de bloquer la vie des entreprises et des salariés et plus globalement du pays. Une seule solution pour cela : généraliser le référendum d’entreprise, c’est à dire que chaque salarié voterait le projet de chaque entreprise pour le temps de travail, la rémunération (ah parlons en de cette GROSSE enculerie)… C’est une révolution CONplète que je propose là. »

Euh… non du CON même proposition que tes moisis CONdé(génères) à peu de choses près.

« Et les syndicats auraient pour mission d’acCONpagner et non de bloquer. »

Ben je ne vois pas bien à quoi ils serviraient dans ce CONtexte, ABRUTI ! Ah oui ok ils seraient là pour faire de la pédagogie… enfumer les LABORIEUX… ben c’est déjà ce que font ce que font les planqués d’en haut à la tête des syndicats comme Laurent BERGER de la moisie CFDT (sans oublier MAILLY et MARTINEZ qui ont retourné leur veste suite à un mystérieux appel téléphonique en cachette de Manuel un certain samedi matin juste avant l’Euro2016…).

« Ceci changerait beaucoup de choses par rapport à la situation actuelle où l’on attend de savoir ce que penseraient les syndicats, le monopole, ou non. Ils ne sont plus suffisamment représentatifs pour qu’on puisse se le permettre. »

Ben parlons en de la représentativité, de VOTRE REPRESENTATIVITE ! Avec 150.000 adhérents sur 44,6 millions d’électeurs, vous représentez 0,34 % de l’électorat ! Alors COPE, vous êtes REPRESENTATIFS ? Ah si seulement les moutons pouvaient prendre CONscience de cette vérité…

Hé oui l’ordure mise sur la majorité silencieuse larvisée qui subit et ne sort pas les crocs pour se défendre. Je veux parler des 41 millions de LABORIEUX (actifs, retraités ou virés) qui ne se sont pas mobilisés contre la LoiTravail hyper rétrograde sachant qu’au pic nous sommes arrivés à seulement 2 millions de manifestants sur un potentiel de 43 millions. Hé oui grâce à ces 41 millions de moutons, NOUS tous avons pris dans la gueule la Loi Travail !

L’inconnu POISSON

« Je me méfie beaucoup de ces attaques frontales contre les syndicats. Je rappelle qu’en moyenne les organisations syndicales signent 80 % des accords d’entreprise qui leur sont présentées, je parle en tant qu’ex patron dans la métallurgie. Sur les 35 h, il faut rappeler que les LABORIEUX à temps plein travaillent en moyenne 39 h par semaine. C’est pour cette raison que je ne suis pas obsédé par cette question de la durée du travail. Je pense qu’il y a moyen de trouver un équilibre dans l’entreprise entre la manière dont le gère la convention collective et la liberté qu’on exerce à l’intérieur de l’organisation. »

Le seul qui, lors de cette Primaire, tient un discours réaliste. Comme par hasard, c’est celui que les merdias disqualifient en permanence… Pour CONtraindre mentalement (par le bourrage de crâne répétitif) les moutons à se focaliser sur les SARKOZY JUPPE, les 2 CON l’un seulement damnable pour le moment, l’autre passé dans la catégorie damné.

Le CON damné cumulHardeur pré-retraité JUPPE

« Sur les 35 heures, quand les français travaillent, ils travaillent très bien et ils sont très productifs. »

Ah toi tu as regardé l’Angléco – rappel la productivité a augmenté en France de 750 % depuis 1940… et les salaires ?

« Mais ils travaillent moins que la plupart des pays autour de nous. »

Allez on repart sur la rengaine véreuse. => Ah oui la France est toujours forte pour vouloir recopier ce qui est pourri dans les autres pays. Quand c’est pour des taxes bien plus fortes qu’ailleurs, là le Bipartisme Mafieux ne cherche pas à se mettre au niveau des autres pays, bizarre hein ! Hé ho ex mis en examen bénéficiaire de la retraite à 57 ans, tu sais qu’au Bengladesh et autres pays ariérés, les enfants bossent enchaînés à leur outil de production sans être payés ? Ne devrait-on pas se mettre à niveau avec ce pays pour encore + de CONpétitivité pour nos entreprises ? Cela permettrait d’encore mieux rémunérer les actionnaires et PDg inCONpétants. TACHERON DE CONPETITION !

« Pour cela, je fais CONfiance aux partenaires sociaux dans l’entreprise car des milliers d’entreprise y sont signés y CONpris par des organisations syndicales. Et je leur dis vous avez la liberté. Si vous voulez 36 h, 37h… vous vous mettez d’accord. Si vous voulez rester à 35h vous pouvez mais… »

Liberté mais uniquement dans le sens montant bien évidemment. Attention, il y a du Lourd là… admirez ce MAIS ! Ou ce Mêêêêê…..

« MAIS si on ne met pas une espèce de taquet, il ne passera rien. »

Un taquet sauce Manuel VALLS ?

« C’est la raison pour laquelle je dis que, si dans les 2 ans il n’y a pas d’accord, l’entreprise peut – je n’ai pas dit doit – passer aux 39 h. »

Vous avez CONpris ? Le chauve tâcheron prend-il les auditeurs pour des CONS ? OUI assurémment !

Donc on PEUT rester à 35 h mais l’entreprise PEUT (de sa simple volonté) passer à 39 h ! Houla chauve dégarni, soit tu es très fatigué du cerveau malgré ta préretraite mafieuse soit tu es aussi chèvre que celle de CONpétition Myriam 1000 conneries ! Les tubes de vaseline seront fournis ? Faudra-t-il aussi se les mettre seul sous peine de se les faire enfiler par des chiens de garde de la Ripouxblique ?

« Sur les syndicats, il faut régénérer la vie syndicale, je suis pour 2 mandats maximum par personne, et demander aux représentants syndicaux de passer au moins 50 % dans la vie de l’entreprise, et pas seulement dans la représentation syndicale. »

Là je rejoins le chauve, par expérience et pour avoir côtoyé de près les syndicats. Comme déjà dit par ces véreux, il y a des personnes qui font du syndicalisme POLITIQUE pour ne plus bosser par les cumuls d’heures de mandats. La politique véreuse et la cumulHardise, c’est sûr les escrocs du plateau CONaissent PARFAITEMENT tout cela et savent donc de quoi ils parlent !

NKM le Roquet qui aboie plus vite que son ombre

« Je crois qu’il faut négocier le temps de travail dans les entreprises. Mais cela ne réglera pas le problème des travailleurs indépendants. »

C’est pas grave… la mononeuronale a coincé son neurone sur l’INDEPENDANT ! Le reste n’a plus lieu d’exister pour elle, le reste c’est le CONTRAT DE TRAVAIL, dont elle a annoncé sa mort. Hé oui, ainsi toujours autant de chômeurs mais zéro chômage, ce seront juste des crève la faim sans noms

« Et puis il n’y a pas que les 35 h, pas que la durée du travail qu’il faut négocier dans les entreprises, il faut négocier beaucoup plus de choses dans les entreprises, on est dans un pays qui est beaucoup trop centralisé, tout est décidé de manière uniforme pour tout le monde. »

Ok donc la tâche ne sait pas qu’il y a déjà des accords de branche – conventions collectives, des accords d’entreprise… Hey la bourgeoise, descend de ton perchoir, là tu es encore plus éloignée de la réalité que tes (CONdé)génères… Eux veulent CONsciemment nous BAISER, elle ce serait donc plus du domaine de l’inCONscient ?

« Dans la nouvelle société qui est en train d’émerger, la créativité est dans les entreprises et les associations  et le rôle des politiques c’est plutôt de se mettre en retrait pour acCONpagner les transformations pour laisser les créateurs faire plutôt que de prétendre faire à leur place. »

Euh… tâcheronne, ça revient à la même chose que les autres : je traduis pour les éventuels moutons sourds ou malCONprenants… Cela revient à SUPPRIMER LE CODE DU TRAVAIL et tout négocier au niveau de chaque entreprise. Et puis arrête de faire croire que jusque là les politiques auraient eu un brin de créativité… ils sont juste empreints de pourriture corruptale (certes dans ce domaine ils font preuve de créativité surtout pour échapper aux lois oups LEURS lois) et de feignasserie (ce qui n’est pas inCONpatible bien au CONtraire).

FionFion FILLON le smicophobe

Et le mot de la fin pour the Winner FionFion.

« Je propose moi aussi un statut de travailleur indépendant. »

Ouahou quelle nouveauté ! Ca n’existait pas déjà ? 🙂

« Mais ce serait BAROQUE (grande classe sur les mots MonSeigneur) que la nouvelle majorité que nous allons CONstituer restreigne les possibilités sur les 35 h puisqu’un accord vient d’être signé dans une entreprise de l’Est de la France qui permet, avec l’accord des salariés, de travailler 39 h payées 37 h, ce serait dommage qu’on ne puisse plus le faire demain. »

Ah merci pour ce rappel de sodomie des salariés par Manuel VALLS et SA LoiTravail.

Qui pourrait accepter de travailler plus pour gagner moins ? Accepter une telle débilité ne peut se faire que lorsqu’un patron menace de licencier massivement. Les salariés ont-ils ouvert leurs oeillères, ont-ils pris la peine de voir la grasserie opulente de leur PDg et de ses copains ? Probablement pas, ou bien se sont-ils fait baisser le froc par des faux délégués syndicaux de CONplaisance ? C’est ce qu’a fait l’escroc Laurent BERGER nationalement sur la Loi Travail, oui oui c’est même la chèvre Myriam EL KHOMRI qui l’affirme.

Chez Renault, les LABORIEUX ont testé le Travailler + pour gagner –  pour préserver leurs emplois, ils ont fini par sauter et aujourd’hui le gras opulent puant richard Carlos GHOSN se SURgave comme jamais !

Pour l’enculerie sauce Fionesque en détails, j’ai préféré CONsacrer 3 articles à part entière pour bien mettre en relief cette POURRITURE.

LaidsRépublicains LapinsCrétins grillés sur la BAISE du Travailler+

Quand FI(ll)ON révèle sa Smicophobie

Quand le SMIC part en fumée

.

CONclusion LaideRépublicaine

Ah oui on voit vachement les différences de programmes entre les moisis !

TOUS veulent

  • supprimer la notion d’horaire de référence (donc plus aucune barrière sur la durée du travail et la notion d’heures supplémentaires deviendra par la même caduque mais ça ils se gardent bien de le dire, panurgie électorale oblige), pulvériser le code du travail soit par ordonnance soit en devenant tous auto-entrepreneurs etc… Hé ho ça vous dérangerait de faire autre chose que copier le haineux Manuel VALLS ?
  • supprimer les emplois aidés,
  • SURgaver les GATTAZeux par des allègements de charges, ce qui serait, selon ces moisis, LA solution miracle alors que CA NE MARCHE PAS ! Ca se saurait si c’était le cas, on a eu 5 ans de CICE à 42 millions d’€ en échange d’une poursuite de la destruction massive de LABORIEUX. Et quand le salaire des smicards a progressé de 0,6 % à 7 € net par mois, celui des GATTAZeux d’en haut a progressé de 20 % pour un salaire moyen entre 3,5 millions et 5 millions d’€ !

Tous parlent de solutions obsolètes mais tous proposent la même merde qu’en 2007 et 2012. Cela se traduit sans l’ombre d’un doute par PLUS de chômage, et la BAISE des LABORIEUX pour ceux qui ont la chance d’avoir un travail.

BREF TOUS, à part l’inconnu POISSON, PROPOSENT LA MEME CHOSE :

SUPPRIMER LA DUREE LEGALE DU TEMPS DE TRAVAIL par accords ou, à défaut d’accords régressistes, au forcing.

N’oubliez pas leur véritable programme sur la durée légale => on aura le droit de négocier qu’à la hausse, pas à la baisse, bref uniquement négocier A LA BAISE !

Ce qui revient à promouvoir le Travailler plus pour Gagner moins. Quand les VRAIES solutions qui marchent sont 100 % à l’opposé !

Au passage, est-ce que tout le monde a capté ? Quand on impose à un smicard de travailler 39 h payées 37 h au lieu de 35 h payées 35h, cela revient à le payer au final en-dessous du smic-horaire…

Hé oui LaidsRépublicains, tout comme Manuel VALLS, sont magiciens à leu manière : ils font partir le Smic en fumée !

.

Cerise véreuse sur le gâteau moisi

Quand les clowns charlots SARKOZY et FILLON prouvent que le Travailler + DETRUIT L’EMPLOI !

.

Dans la collection LaidsRépublicains LapinsCrétins, je vous propose également

LaidsRépublicains LapinsCrétins et la BAISE des IMPOTS

LaidsRépublicains LapinsCrétins et la BAISE des RETRAITES

LaidsRépublicains LapinsCrétins et la DISETTE

LaidsRépublicains LapinsCrétins grillés sur la BAISE du Travailler+

Quand FI(ll)ON révèle sa Smicophobie

Voter aux Primaires LaidesRépublicaines POURQUOI ?

Primaires LaidesRépublicaines la SODOMIE ou PAS !