Sarkozy et les « Républicains » ? Casse toi pauv’con !

Article_SarkozyEtLesRepublicainsCasseToiPovCon_451x451

Sarkozy et les « Républicains » ? Casse toi pauv’con !

Sarkozy noircisseur de parti et blanchisseur de linge sale

Sarko où l’art et la manière de remettre au second plan les vraies actualités en lançant un sujet polémique…

Comme bon nombre de personnes, moi aussi, je suis contre et trouve illégal que SARKOZY veuille renommer l’UMP en « LES REPUBLICAINS »,

peut-être pas pour les mêmes raisons que les autres ? En tout cas, j’explique ici les miennes…

Qu’est-ce que c’est bon d’avoir son site et ne pas être muselé… 🙂 enfin pour le moment

Monsieur SARKOZY, est-ce cela votre vision du « Républicain » ?

Bien sûr, pour toutes ces interrogations, vous pouvez retrouver les détails sur sa page anarchozyque très officielle

– Marquer l’histoire de son empreinte avec une seule et lamentable citation célèbre « Casse-toi pauv’ con » ?

Citation que j’aurais préféré qu’il s’applique à lui-même définitivement en 2012 !

– Endetter un parti politique comme jamais, à 74,5 millions d’€ ? Malgré le fait de percevoir chaque année des millions d’€ de subventions sur le dos des contribuables (30 millions d’€ en 2012, 20 millions d’€ en 2013…) ?

– Faire payer 18 millions d’€ de fausses factures à un parti politique, ce qui revient à cramer en fausses factures 1 année de l’argent des contribuables que vous n’avez cessé de mattraquer ?

– Tricher sur les comptes de campagne, exploser les budgets pour s’accaparer la médiatisation au détriment donc des petits candidats ?

Faire exploser la dette et le chômage d’un pays comme aucun président ne l’avait jamais fait tout en imposant l’austérité au peuple ?

– Comme Jean-François COPEtruquer les élections et « niquer » ses soit disant amis pour prendre donc la présidence de façon anti-démocratique ?

– Recevoir KADHAFI, un des plus virulants dictateurs de la planète (au nom de quoi déjà ? du blé ?) comme un grand dignitaire de ce monde avec toute l’opulence « républicaine » sur le dos des contribuables ?

Vénérer les Qataris connus pour leur financement du terrorisme et pour le massacre de centaines de travailleurs népalais et autres ?

Cumuler des affaires plus que sales moralement à défaut de pénalement puisque les lois sont faites par et pour  les pourris ?

Mettre sur écoute illégalement des journalistes aux frais du contribuable et tricher pour contourner les écoutes sur sa propre personne ?

– Comme Jacques CHIRAC, faire des emplois fictifs, s’acheter un bus à gonzesses sur les frais du contribuable  ?

Cumuler des mandats, des retraites, des mises en disponibilité, des « métiers » parallèles, des postes d’administrateurs dans les grandes boîtes des copains ?

– Comme Alain JUPPE, prôner perpétuellement l’âge de départ à la retraite pour les vrais travailleurs, ceux du privé, alors qu’il cumule des retraites et s’est débrouillé de les percevoir le plus tôt possible ?

– Se pavaner ouvertement sur le yacht d’un copain milliardaire le lendemain de son élection ?

Emprunter les jets privés de ses copains ?

Faire financer le site personnel de sa femme, avec des sommes vertigineuses infondées, sur les deniers des contribuables ?

Percevoir des commissions de 100.000 € tout en étant à la tête d’un parti le plus subventionné sur le dos du contribuable ?

Vivre dans l’opulence démesurée sur le dos de son parti et donc sur le dos des contribuables français ?

comme Jean-François COPE et ses 27.000 € de billets d’avion en 2013 + 24.000 € qui auraient également été payés par le parti pour sa femme,

comme les 12.500 € brut mensuels pour le directeur général de l’UMP de l’époque, Eric CESARI, idem pour Michel BETTAN,

comme Geoffroy DIDIER et ses 8.500 € bruts pour un travail de collaborateur auprès de Brice HORTEFEUX,

comme François FILLON et ses coûteux déplacements,

comme la masse salariale de plus de 8 millions d’€ sous Xavier BERTRAND…

Est-ce bien cela être « Républicain » monsieur SARKOZY ?

Quel est le but de la manoeuvre ?

Je m’interroge sur le but réel du fou du roi sur cette  manoeuvre…

Est-ce pour tourner la page sur le passé pourri ?

Et si oui, jusqu’à quel point ? Jusqu’à casser l’entité UMP au sens administratif et juridique pour tenter de se dédouaner de la justice en repartant dans une nouvelle coquille vide ?

Ben alors ne serait-ce pas plus simple à ce moment-là de tout simplement se débarrasser de la branche pourrie ou véreuse ?

Par qui et autour de qui la majorité des nombreux scandales, et surtout les plus gros, sont-ils arrivés à l’UMP ? On se pose encore la question à l’UMP ?

Tourner la page sur le passé pourri juste pour se redonner une image de pucelle vierge ?

Ce n’est que mon avis, pas la réalité biensûr… 🙂

Le sigle UMP me fait plus penser à « Union Mafieuse Pourrie ». Alors vouloir relifter ce sigle en « Les Répubicains », pour moi, c’est comme si le fou du roi voulait se faire rebaptiser en Saint-Pierre, ou Saint-Paul, ou Saint-Luc… voir même se faire canoniser…, une nouvelle hérésie ! 🙂

Le fou du roi nous enfume une fois de plus, sur les chiffres pour changer

« Oui à 83,28% pour LesRépublicains ! »

Le 21 Mai 2015, il a dit vouloir banir le mensonge de ses discours et de son programme et le 31 Mai, il nous balance un mensonge aussi gros que son sac de linge sale qui lui colle au cul en permanence !

Explication de texte concernant ce message de communication qui est donc un message de désinformation pour endormir et tenter de récupérer des moutons de panurge indécis bien dociles…

En réalité, il y a eu 45 % de votants (soit 55 % d’absention) et parmi ces votants il y a  eu 83 % de oui => soit 37 % de oui sur l’ensemble des adhérents !

L’UMP compterait officiellement 213.000 adhérents en Mai 2015 => 213.000 x 37% = 78.810 personnes pour LesRépublicains sur 44,6 millions de votants en France !

Donc attention à l’enfumage des FAUX « Républicains » auto-proclamés.

Républicain, un terme utilisé à toutes les sauces

République : c’est l’ensemble des biens, des droits, des prérogatives de la puissance publique et des services propres à un État. Elle est accessible également à tous ses citoyens et la propriété collective de tous. Elle s’oppose à la propriété privée, en sorte que tout ce qui n’est pas privé est public, et réciproquement.

Ok, déjà rien que sur la définition, ça sent la pourriture à plein nez, ben oui… nos énarques qui s’emparent du pouvoir passent sans arrêt leur temps à confondre leurs intérêts privés et ceux de leurs copains avec l’intérêt général !

Régime Républicain : régime politique où les fonctions de chef de l’État ne sont pas héréditaires mais découlent d’une élection, c’est la forme de gouvernement actuellement en vigueur en France.

Républicain : relatif à la République. Personne qui souhaite instaurer la république ou qui défend ses valeurs. Qui est favorable à la république, ou en est partisan, en tant qu’organisation politique d’un État.

A travers le monde ;

Aux Etats-Unis, être Républicain traduit une appartenance politique.

En Espagne, dans les années 1930, cela relevait d’un engagement fort.

Une République n’est pas forcément une Démocratie : la Chine est dirigée par un dictateur et , pourtant, son régime est appelé la République populaire de Chine.

Tiens, « populaire » un point commun avec l’UMP, on voit bien que même le mot populaire ne veut plus rien dire !

A contratrio, une Démocratie peut ne pas être une République. Le Royaume-Uni a une monarchie (la reine n’y détient plus qu’un pouvoir honorifique) tout en étant dans un régime démocratique : le premier ministre est issu d’un parlement élu au suffrage universel direct.

En France, on serait en République démocratique, paraît-il… dans la réalité…?

En France, ce terme « Républicain » , les politicards en usent et en abusent tellement à toutes les sauces qu’il ne veut plus dire grand chose.

A entendre les 2 partis les plus pourris de France en affaires scabreuses, UMP et PS, eux seuls seraient des partis républicains, les autres partis, dits ou classés extrèmes, ne le seraient pas, pourtant les mêmes règles s’appliquent à tous les partis en France.

Alors finalement, être Républicain, c’est quoi ? Etre plus pourri que le voisin ?

Rajoutez y un peu de sauce « Front Républicain » , secouez le tout… et vous obtenez ? un beau bordel !

Etre un vrai républicain, c’est quoi pour moi ?

Pour moi, une fois encore, simple pecno d’en bas, être républicain politiquement, c’est :

– être exemplaire, ne pas magouiller, ne pas être corrompu, ne pas cumuler des mandats à gogo mais exercer correctement un seul mandat à temps plein,

– ne pas s’auto-amnistier, assumer ses actes à plus forte raison dans le cadre de son mandat ou de ses fonctions (Article 67 une hérésie de la Constitution française),

– écouter réellement et respecter le peuple (pas de simples paroles en l’air, comme disait si bien Coluchela dictature c’est « ferme ta gueule », la démocratie c’est « cause toujours »),

– faire des lois issues du peuple pour le réel bien-être du peuple, redonner du sens au pouvoir démocratique du peuple en le sollicitant sur les sujets qui le concernent fortement par référendum (le seul vrai bain de popularité) plutôt que de lui imposer des règles soit-disant bonnes pour lui alors qu’elles le massacrent, par des méthodes dignes d’un régime totalitaire, n’est-ce pas Monsieur VON!? VALLS…,

– redonner un vrai pouvoir d’achat et un vrai pouvoir de vivre heureux au peuple a lieu de passer son temps à le massacrer pour tenter de colmater les brèches béantes faites par tous ces pourris.

Ca ce sont des actes qui seraient dignes d’un parti légitime au sein d’une république démocratique, à mon sens.

Mais ça, ceux qui veulent s’auto-proclamer « Les Républicains », ils ne connaissent pas !

Aïe aïe aïe ! Qu’est-ce qui nous attend pour 2017 ?

Un Kadhafiste et un Charlie castriste, c’est entre ces deux illuminés qui nous ont ruinés et massacrés que vous voulez choisir en 2017 ?

Ben moi c’est ni l’un ni l’autre, ni d’autres sbires de leurs partis vérolés !

Rappelez-vous, le fou du roi nous a fait un 2ème trou au cul, le Hollande « moi président… » nous l’a élargi.

Si l’un des deux repasse en 2017, on rsique le 3ème trou au cul

Prévoyez le Kit !

Chacun fait comme il veut, moi je choisis plutôt le kit anarchozyque !

.

Conclusion, le FouDuRoi et sa bande de Ripouxblicards méritent amplement leur nouveau nom de parti

« LaidsRépublicains ».

Et, comme tout bon français, pensez à appliquer les règles de conjugaison !

Par exemple, en parlant du FouDuRoi seul, on écrira le PDG « LaidRépublicain ».

Par exemple, en parlant à la fois de de Maud FONTENOY l’écoloschiste et de Nadine MORANO la Bouleteuse No1, on écrira « LaidesRépublicaines ».

Facile, NON ?

Lumière sur cet affront à la République française

CNRTL : Républicain

Europe 1 : La justice autorise l’UMP à devenir « Les Républicains »

France Soir :Les Républicains – le nouveau nom de l’UMP validé par les adhérents

Le Figaro : Être républicain, qu’est-ce que ça veut dire ?

Le Huffington Post : La justice va examiner la légalité de l’utilisation du nom « Les Républicains »

Le JDD : L’accueil est frais pour les Républicains de Sarkozy

Le Monde : L’UMP bientôt rebaptisée « Les Républicains »

Le Nouvel Obs : Les Républicains, beau nom de parti pour la justice

Les Echos : Sarkozy et les Républicains: rassembler pour mieux cliver

Médiapart : Nice : Sarkozy enfonce le clou « républicain »

MetroNews : Le bureau politique de l’UMP valide son nouveau nom – « Les Républicains »

Ouest-France : UMP Le parti devrait être renommé Les Républicains à partir du 5 mai

Rtl : « Les Républicains », un nom validé par la justice mais qui divise Twitter

WikipédiA : Républicain

WikipédiA : République